08 novembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Le Rayon Vert" (1986)

A sa sortie, en 1986, "le Rayon Vert" avait fait forte impression, en raflant le Lion d'Or à Venise et en recueillant un succès public plus que raisonnable. Bien que faisant partie de la série des "Contes et Proverbes", Rohmer s'y essayait à un cinéma différent, moins "maniéré", ou tout au moins moins basé sur la verbalisation des tourments de ses personnages. Largement improvisé (les dialogues devant autant à l'actrice principale, la lumineuse Marie Rivière, qu'à Rohmer lui-même), tourné de manière légère comme une sorte de film de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 octobre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Le genou de Claire" (1970)

Peinture incroyablement touchante d'un été lumineux au bord du Lac d'Annecy, et de la ridicule mais émouvante complexité de jeux amoureux précieux et puérils, "le Genou de Claire" est le cinquième "Conte Moral", et est généralement considéré comme l'un des tous meilleurs Rohmer. D'abord parce qu'il célèbrait magnifiquement cet "esprit français" hérité du XVIIIe siècle, ce dialogue libre entre les hommes et les femmes, l'amour et l'amitié : vu de 2017, il est d'ailleurs frappant combien on était, en ce début des années 70, loin du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 septembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Conte d'Automne" (1998)

Je me souviens avoir salué à l'époque de sa sortie le seul "Conte des Quatre Saisons" à renouer avec la veine des meilleurs Rohmer, celle du marivaudage amoureux et des mensonges maladroitement manipulateurs? Le revoir près de 20 ans est un petit choc, tant se succèdent les moments de grâce absolue, tant le plaisir du spectateur est immense devant l'Art exquis du grand réalisateur quand il s'agit de traquer la vérité dans la parole dissimulatrice, de lire derrière la façade des yeux de ses personnages. Si nous ajoutons ici une ample... [Lire la suite]
13 septembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Le Beau Mariage" (1982)

"Le Beau Mariage" a un gros défaut : celui d'être un film un peu moyen logé au milieu de la collection de petites merveilles qu'est la série des "Contes et Proverbes". C'est d'ailleurs peut-être parce que le caractère exaspérant du personnage principal (ce qui n'est pas une nouveauté chez Rohmer, on le sait, mais Béatrice Romand est particulièrement brillante dans le rôle de la "ch..." et avait d'ailleurs reçu un Prix d'Interprétation à Venise) contamine le plaisir habituel que nous ressentons devant les jeux du "maître du marivaudage... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 septembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "L'Amour l'après-midi" (1972)

J'avais 15 ans quand j'ai vu "l'Amour l'après-midi" un dimanche après-midi sans amour dans un petit cinéma de la petite ville de province où se traînait mon adolescence. On était en 72, ou peut-être bien début 73, et le film m'avait marqué, presque traumatisé : on y (entre-) voyait plusieurs très belles femmes nues, et le triste "héros" du film s'enfuyait en courant plutôt que de coucher avec la sublime Zouzou. Tout cela m'avait semblé certes fascinant, mais quand même bien mystérieux ! Puis au fil des années, étant devenu le fan... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 août 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Les Rendez-vous de Paris" (1994)

Moins de 10 ans après la réussite que fut "4 Aventures de Reinette et Mirabelle", Rohmer proposait un autre film à sketches, plus traditionnellement basé sur des déambulations (bavardes, bien sûr) dans Paris, ses rues, ses marchés, ses parcs, ses musées. Moins radical que son prédécesseur, "les Rendez-vous de Paris" est aussi un peu moins réussi, surtout à cause d'une seconde partie centrée sur un personnage féminin encore plus insupportable que de coutume, qui semble être une caricature de l'héroïne rohmerienne indécise et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "4 Aventures de Reinette et Mirabelle" (1986)

"4 Aventures de Reinette et Mirabelle" est l'un de ces films d'Eric Rohmer tournés en dehors de l'un de ses fameux cycles, et est souvent, de ce fait, considéré comme mineur, et ce d'autant qu'y figure un dispositif minimaliste et une légèreté qui s'avèrent finalement bien déceptifs : à la manière de la fable du "Rat des Villes et du Rat des Champs", et avec un budget visiblement réduit, Rohmer nous propose quatre sketches (courts-métrages ?) narrant la rencontre d'une jeune campagnarde à l'apparence trompeuse - qui se révèle une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,