17 mars 2019

"Sunshine Rock" de Bob Mould : let the sun shine !

1987 : l’un des groupes les plus formidablement novateurs, créatifs et fondamentalement influents des années 80, Hüsker Dü se sépare dans un silence assourdissant : la drogue, l’alcool et autres addictions ont eu raison de ce trio punk hardcore qui nous laisse quand même une poignée de chefs d’œuvre immortels, tels les albums "Zen Arcade" ou encore "Warehouse : Songs and Stories". 1992 : Bob Mould, ex-guitariste de Hüsker Dü, forme un nouveau groupe, Sugar, qui lui permettra de hurler ses frustrations sur des mélodies pop, eh oui,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2019

"Love is Here (The End is Near)" de Crocodiles : ressortez votre vieux perfecto et vos lunettes noires...

En 2009, la rumeur allait bon train quant au brillant avenir de Crocodiles, rapidement, et un peu paresseusement consacrés héritiers de The Jesus and Mary Chain, dont ils reprenaient certes le flambeau : morgue vénéneuse, guitares fuzz sursaturées et réverb’ dissimulant – à peine – un vrai soin apporté aux mélodies pop au sens le plus sixties du terme. Sur scène, nous découvrîmes, enthousiastes, un groupe qui n’aurait pas démérité sur la scène du CBGB en 1977 : une sorte de pop dégénérée et gouailleuse, des riffs de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2019

"Power Chords" de Mike Krol : un pacte avec le diable...

Beaucoup d'entre nous ont coutume d'affirmer que le Rock'n'Roll leur a - au moins un jour - "sauvé la vie" - pour paraphraser l'ami Lou Reed qui capturait dans sa chanson "Rock'n'roll" la véritable sidération qui a pu nous saisir lorsque nous avons entendu pour la première fois - en général lors de notre plus jeune âge - cette musique "du diable". Mais il y a certainement pas mal de gens qui peuvent - sans d'ailleurs s'en plaindre aussi franchement - raconter que le Rock a foutu leur vie en l'air : obsession terminale les réduisant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

IDLES au Bataclan (Paris) le 3 décembre

21h05 : Le Bataclan est bourré et le concert n’a pas encore commencé que la température ambiante, comme toujours dans cette salle, entre dans la zone rouge. Les premiers accords du fabuleux Colossus s’élèvent, et Joe Talbot commence sa psalmodie terrifiante dans une demi-obscurité : c’est déjà le grand frisson. « Forgive me father, I have sinned / I've drained my body full of pins / I've danced til dawn with splintered shins / Full of pins, full of pins ». Tout le monde hurle déjà « Goes and it goes and it goes »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 octobre 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Hypnotised" de The Undertones (1980)

S'il est un disque qui réhabilite pleinement les fameux et mal aimés "albums de transition", c'est bien le "Hypnotised" des merveilleux Undertones : après leur remarquable irruption sur la scène punk avec leur album éponyme, porté par une chanson, "Teenage Kicks", que John Peel célébra comme la meilleure chanson pop jamais écrite (soit une affirmation un tantinet excessive, mais reconnaissant l'importance de ce petit groupe punk irlandais qui toucha rapidement au sublime, sans jamais perdre cette immédiateté enthousiaste qui faisait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2018

"Joy as an Act of Resistance" de IDLES : le chant des partisans

Le choc de la découverte de IDLES avec leur premier album, "Brutalism", fut tellement intense qu’il est impossible d’aborder sereinement ce deuxième album, dont on ne sait pas bien quoi attendre... Autour de nous, alors que l’étoile de IDLES monte, monte, plus brillante encore après leur prestation remarquée à un Rock en Seine où la furie Rock avait été dramatiquement marginalisée, on s’enthousiasme ou bien on s’avoue un peu déçu par une musique plus "banale"… Quand l’album démarre sur un "Colossus" dont l’intensité ascendante et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2018

Paris Psych Fest : Prettiest Eyes à la Cigale le 4 septembre en première partie de Oh Sees

19h : premier groupe, Prettiest Eyes, trio peu conventionnel composé d'une basse, d'une batterie et de claviers / bidouillages électroniques divers. Le batteur souriant au faux look de John Leguizamo chante, le bassiste est un géant barbu couronné d'un Stetson, et les claviers sont tenus par un grand escogriffe oscillant en permanence. La musique n'est pas si psychédélique que ça, à mon avis du moins, mais plutôt punk : avec une rythmique robotique, un chant aigu qui rappelle par instants Devo, et une basse omniprésente, la musique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 août 2018

"But I Like It" de Joe Sacco : It's Only Rock'n'Roll...

Tout le monde connait le Joe Sacco chroniqueur politique et humain, engagé sur de nombreux conflits de par le monde, mais peu imaginent qu’avant, mais aussi entre ses reportages en Palestine ou dans d'autres zones de guerre, le même Joe Sacco puisse avoir eu / avoir encore une relation aussi passionnée avec le Rock en général, et avec les Stones ou le Blues en particulier ! S'ouvrant sur une préface remarquable de Gerry Mohr, qui permet de bien comprendre les sentiments pour le moins ambigus que Sacco a développés avec le Rock et son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juillet 2018

"Brutalism" de IDLES : IMMENSE !!!

Punk un jour, punk toujours ! En 2017, quarante ans après la guerre civile à Londres, nous nous trouvons - contre toute attente - de nouvelles IDOLES (écrivez IDLES et brûlez un cierge à une telle indolence !). "Brutalism", titre parfaitement approprié, mets autant le feu à mon cœur qu'aux rues de Londres, au point qu'en ce moment, je jure à tous mes amis que voilà des années que je n'ai pas entendu une déflagration d'une telle intensité, ni des cris de rage aussi bouleversants. Je pense aux Pistols, bien sûr, pour la voix gouailleuse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2018

"Songs of Praise" de Shame : Lu sur "La Fourchette"

Je devrais en toute logique adorer "Songs of Praise", le menu dégustation du nouveau restaurant Shame, composé de plats bien épicés qui contiennent tous les ingrédients que j'aime : un bon esprit de rébellion contre la critique gastronomique institutionnelle, des références punks / post punks qui activent mes glandes salivaires (des grands chefs étoilés The Clash aux rois de la nouvelle cuisine The Stranglers, en passant par les recettes cryptiques de Joy D ou des Ruts), et surtout, surtout, une intensité suffocante qui transcende la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,