22 juin 2022

"La Défense Lincoln" de David E. Kelley : "Drive My Car!"

Il était plus que prévisible que Netflix finisse par être jaloux de l’un des rares succès populaires (aux US, hein, qu’on s’entende bien) de sa concurrence Prime Video, Bosch, une série par ailleurs excellente. Les génies aux commandes de Netflix ont donc décidé de faire un pur copié-collé de Bosch, pour prendre le moins de risques possibles, ce qui s’explique vu les difficultés « financières » de la plateforme dont tout le monde cause. The Lincoln Lawyer (dont le scénario n’a pas grand-chose à voir avec le film éponyme,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 novembre 2021

"Goliath - Saison 4" de David E. Kelley, Jonathan Shapiro : tout est mal qui finit mal...

Comment réaliser une nouvelle saison d’une série dont le personnage principal est mort à la fin de la précédente ? On peut jouer le flashback – et dans le cas de Billy McBride, l’as du barreau alcoolique et cynique, héros de notre chère série judiciaire "Goliath", il y aurait tant de choses de son passé qu’on aimerait connaître. On peut aussi prétendre qu’il ne s’est rien passé, comme avec un "Lapinot" revenant de l’au-delà sans que personne ne s’interroge outre mesure, sa mort se voyant résumée au port d’un t-shirt noir approprié.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 juillet 2021

"The Mauritanian" de Kevin Macdonald : Guantanamera !

En 2001, quelques semaines seulement après le drame du 11 septembre, la sinistre équipe Bush – Rumsfeld (qui vient de mourir tranquillement dans son lit sans avoir jamais été inquiété pour ses forfaits…) crée le camp de Guantanamo, basé à Cuba, hors de toute atteinte de la justice US. Plus de 700 personnes y seront incarcérées, sans jugement, ni même inculpation. Des « aveux » seront obtenus grâce aux méthodes les plus brutales et les plus sophistiquées de torture. Il faudra des années pour que la justice puisse enfin avoir accès à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 février 2021

"Avocat du Diable" de Téhem : défendre les monstres...

Même si l’on admet tous que tout être humain accusé d’un crime, quel qu’il soit, à droit à la présomption d’innocence, et une fois inculpé à droit à une défense professionnelle lors de son jugement, on a aussi quelque fois à imaginer ce qui pousse certains avocats spécialisés dans la défense de personnalités « extrêmes » ou de cas « indéfendable » à s’engager dans un tel processus : passion pour la Justice, ou goût du défi ? Ou, plus trivialement, recherche de la célébrité, même au prix du scandale ? Le nom de Jacques Vergès vient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2020

"Les Sept de Chicago" d'Aaron Sorkin - Ashes to Ashes

Depuis que j'ai vu, très jeune, "Autopsie d'un Meurtre", de Preminger, j'adore les films de procès, et les joutes verbales entre les représentants de l'accusation, en général les "méchants" dans 90% des films, et les géniaux avocats de la défense. Et le sentiment de rage, d'injustice insupportable que l'on ressent à chaque "coup bas" porté par les adversaires machiavéliques du Bien. Mais il m'a bien fallu reconnaître que peu d'avocats, qu'ils soient "réels" ou personnages de cinéma, avaient le charme de Jimmy Stewart... ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2020

"Perry Mason" de Rolin Jones et Ron Fitzgerald : Noir, c'est noir...

Quoi qu'on dise de leurs concurrents, HBO restent les rois d'une certaine Série TV "de qualité", conjuguant sophistication de l'écriture, réalisation et interprétation au niveau de la production hollywoodienne, et maturité des thèmes traités. Et ce très beau, et très noir "Perry Mason" en est encore une preuve indiscutable. Projet conduit par une partie de l'équipe gagnante du formidable et méconnu "Boardwalk Empire", dans un registre similaire, avec Tim Van Patten à la réalisation et le de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 juin 2020

"Defending Jacob" de Mark Bomback : Half asleep in front of Jacob...

Difficile de porter un jugement clair sur un "objet" aussi "indistinct" que ce "Defending Jacob", nouvelle série "de prestige" d'Apple TV, qui en manque d'ailleurs beaucoup (et de prestige et de séries...) : on a d'un côté une histoire tout-à-fait intéressante, tant par son aspect "thriller" que pour ses ramifications psychologiques à même de générer un maximum d'empathie chez le téléspectateur, une réalisation louchant sur le rythme et l'esthétique "Fincher", des acteurs venus du cinéma populaire (Chris Evans et Michelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 mars 2020

"Dark Waters" de Todd Haynes : (Très) loin du Paradis...

On est d'abord surpris de voir le nom de Todd Haynes, grand réalisateur américain que l'on associe plutôt à des portraits complexes de femmes et à une suavité des atmosphères rehaussant, à la manière d'un Douglas Sirk, les aspects mélodramatiques de ses fictions, au générique d'un sujet très classique (trop classique ?) de lutte de la société américaine contre ces corporations multinationales qui usent et abusent du pouvoir presque absolu que leur offre l'absence quasi totale de "régulations" aux USA. A la sortie de "Dark... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 février 2019

"Une Intime Conviction" d'Antoine Raimbault : présomption d'innocence

Eric Dupond-Moretti fait partie de ces avocats internationalement admirés, qui deviennent une véritable référence dans leur métier : mais ce qui caractérise Dupond-Moretti, au-delà de sa connaissance parfaite du Droit et de ses analyses créatives mais rigoureuses, c’est son utilisation brillante – et implacable - de la présomption d’innocence, pierre de touche de la Justice… souvent malmenée dans les faits. La grande intelligence du film remarquable d’Antoine Raimbault, ce n’est pas seulement de confier le rôle de Dupond-Moretti au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2018

Revoyons les classiques du cinéma français : "la Vérité" de HG Clouzot (1960)

1960, République française. Mais ça pourrait aussi bien être la France de Pétain, comme celle vue dans "le Corbeau". Un pays de rats, de vieillards haineux, médiocres, déterminés à tuer dans l'œuf toute velléité de rébellion, surtout de la part de la jeunesse, qui se croit (déjà) tout permis. Un pays de merde, pas si loin de l'Espagne noire et grise sous la botte de Franco, en fait. Mais ça remue, quelque chose est en train de se passer. Du côté des étudiants, comme c'était le cas un peu partout dans le monde à cette époque-là. La vie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,