05 janvier 2017

"Preacher - Que souffle la tempête" (épisodes 20, 21 et 22) de Ennis et Dillon : le chaud et le froid...

Plutôt que la tempête, c'est plutôt le chaud et le froid que font souffler Dillon et Ennis au fil des fascicules 20, 21 et 22 de "Preacher"… rattrapant quand même un peu la désastreuse impression laissé par le passage à vide qui a précédé. Si "l'histoire" de "Preacher" est à nouveau intéressante, c'est qu'Ennis met au centre de son récit les jeux de pouvoir au sein de l'organisation du Graal, renversant ainsi l'opinion que nous pouvions nous faire de Herr Stark, et redistribuant donc les cartes entre les personnages. De plus, en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2017

"Preacher - La Nuit du Jugement" (épisodes 16, 17 et 19) de Ennis et Dillon : Une baudruche ?

... Curieusement, le paroxysme de violence annoncé à la fin du tome précédent n'a absolument pas lieu, ce qui fait qu'on a l'impression d'une baudruche se dégonflant piteusement : il ne s'agissait donc que de l'un de ses maudits cliffhangers destiné à appâter le chaland... Rage, rage ! La suite des aventures du Révérend Custer, qui passe quand même beaucoup de temps à dire à sa fiancée qu'il l'aime (bâillements !) a tendance cette fois à nous laisser assez indifférents, même si la situation de notre vampire préféré dans les griffes du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 décembre 2016

"Preacher - Sodome & Gomorrhe" (épisodes 13, 14 et 15) de Ennis et Dillon : Un tournant...

On assiste dans le onzième chapitre de "Preacher" à un véritable tournant, pris par le scénariste Garth Ennis, qui transformera cette série BD en objet culte... et ce pour de mauvaises raisons plutôt que de bonnes : le changement de comportement de Jesse Custer, le révérend, est véritablement brutal, puisque tous ses doutes existentiels (assez justifiés quand on est possédé par une entité maléfique, quand même…), toute sa mélancolie, tout ce qui en faisait un personnage attachant et mystérieux disparaissent… Et Ennis nous laisse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 décembre 2016

"Preacher - Jusqu'à la Fin des Temps" (épisodes 11, 12 et 18) de Ennis et Dillon : Pas sûr qu'on y suive Preacher...

Terrible redescente après le plaisir procuré par les épisodes précédents de "Preacher" (compilés dans "Une Famille d'enfer") : la conclusion de la confrontation de Custer avec sa terrible famille est une déception complète, entre l'apparition d'un Deus Ex Machina - littéral - sacrifiant de manière ridicule (pas de second degré pourtant) aux stéréotypes religieux les plus ringards, et un règlement de compte final à coups de poings pour le moins décalé et trivial par rapport à ce que l'on pouvait attendre des "pouvoirs divins" que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2016

"Preacher - Une Famille d'Enfer" (épisodes 8, 9 et 10) de Ennis et Dillon : White Trash !

"Une Famille d'Enfer", regroupant les fascicules 8, 9 et 10 de la série "Preacher" présente un progrès notable par rapport aux précédents épisodes : en resserrant l'action sur les relations terribles du Révérend Custer avec son atroce famille, Ennis nous offre 70 pages beaucoup plus cohérentes que les 150 qui ont précédé, et qui hésitaient par trop entre western, polar, fantastique, etc. Ici, on est dans la tradition bien malsaine du récit horrifique centré sur la culture White Trash du Deep South - un genre qui nous a quand même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 novembre 2016

"Preacher - Mort ou Vif" (épisodes 1 à 7) de Ennis et Dillon : Dead or Alive !

Bénéficiant d'une réputation sulfureuse, porté au pinacle par de nombreux fans qui retrouvent dans ses pages un écho malin à leurs pires désirs de transgression, "Preacher" est un drôle de livre... Comic book à l'américaine, avec tout ce que cela comporte de codes adorés par les uns, honnis par les autres, il est réalisé par deux britanniques (un anglais et un irlandais), ce qui était sans doute la seule manière d'aller aussi loin dans la provocation, en particulier anti-religieuse. Cet mauvais esprit, que l'on qualifierait facilement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,