25 août 2020

"Le goût de la haine" de Jan Komasa : la salle du suicide

Alors que nos journaux sont remplis d'histoires plus ou moins avérées de manipulations politiques via les réseaux sociaux, peu nombreuses sont encore les fictions qui traitent de cette menace grandissante contre la démocratie, et ne serait-ce que parce qu'il s'intéresse à ce nouveau "marketing politique" et aux groupuscules extrémistes qui s'en nourrissent, "le Goût de la Haine" ("The Hater" en version internationale) vaut largement le détour. Et ce d'autant que, à la différence de maintes œuvres mises en ligne sur Netflix, il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2020

"L'Ombre de Staline" d'Agnieszka Holland : "Something is happening here but you don't know what it is... Do you, Mr. Jones?"

L’holodomor – l’extermination par la faim – fut l’un des nombreux crimes contre l’humanité commis par Staline et les communistes soviétiques, à la fois bien connu des historiens et totalement ignoré par la plupart d’entre nous, grâce aux effets miraculeux d’une réécriture de l’Histoire orchestrée par l’URSS et ses alliés vainqueurs de la seconde guerre mondiale : plus de 3 millions d’ukrainiens moururent affamés par le régime stalinien. S’il est une qualité que l’on ne peut nier, à notre avis, au film d’Agnieszka Holland, "l’Ombre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juillet 2020

"The Woods" d'Agata Malesinska et Wojtek Miloszewski : W lesie

Quelque part, on se doit d'éprouver une certaine sympathie vis à vis d'un poids lourd des "romans de gare" - comme on disait à l'époque où on lisait encore beaucoup dans les trains - tel Harlan Coben qui ne rechigne pas à accepter que ses polars "fast food" soient adaptés en France (le "mémorable" "Ne le Dis à Personne" de Canet) ou en Pologne (comme ce "The Woods" tirés du livre éponyme...) plutôt qu'aux USA. On imagine que c'est moins rémunérateur pour lui - même si on imagine bien la maison Netflix allonger les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 mars 2020

"La Communion" de Jan Komasa : notre place sur la terre...

Accueilli avec beaucoup d'éloges dans les festivals et sélectionnés pour concourir aux Oscars, "la Communion" ("Boze Cialo", soit "Corps de Dieu" en version originale !) fait a priori assez peur : "inspiré de faits réels" - désormais un véritable repoussoir pour les cinéphiles - et situé dans une Pologne qui retourne à vitesse grand V dans l'obscurantisme du catholicisme, on craignait une apologie "à l'américaine" de la foi, et de la transe religieuse, théorie véhiculée par une affiche maladroite, voire hors de propos ! ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mars 2017

Revisitons le cinéma pervers de Polanski : "Le Couteau dans l'Eau" (1962)

Roman Polanski est certes un personnage discutable, mais c'est indiscutablement l'un des grands metteurs en scène de la fin du XXème siècle, à la tête d'une filmographie certes irrégulière, mais toujours passionnante. Se pencher sur les premiers films de Polanski est donc incontournable pour tout cinéphile qui se respecte, et "le Couteau dans l'Eau", bien que co-signé par le génial Jerzy Skolimowski; sera forcément jugé à l'aune de l’œuvre qui suivra. Premier film remarqué à l'époque de sa sortie, alors que le "cinéma moderne" était... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2012

Revoyons les classiques du cinéma : "La Double Vie de Véronique" de Krzysztof Kieslowski (1991)

20 ans plus tard, a-t-on déjà oublié Kieslowski, et son incroyable talent à conjuguer esthétique raffinée et évocation délicate des sentiments, voire des sensations les plus ténues ? Ce serait dommage, d'autant que l'on ne voit guère de successeur à son cinéma extrêmement émotionnel tout en restant parfaitement abstrait, voire théorique. Avant l'apothéose que constituerait la trilogie "Bleu, Blanc, Rouge", "la Double Vie de Véronique" permet de saisir toute l'originalité du regard que pose sur les êtres humains - les femmes surtout,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,