01 décembre 2017

"Big Little Lies" de Jean-Marc Vallée et David E. Kelley : Trois Femmes...

"Big Little Lies" est donc une mini-série adaptée d'un livre réputé (que je n'ai pas encore lu...) et qui déroule en 7 courts épisodes de 45 minutes l'histoire de trois femmes confrontées à différents types de violence masculine : de là à qualifier la série de "féministe", il y a un grand pas que nombre de téléspectateurs franchissent allègrement, et ce d'autant que la dernière scène, scène idyllique de réconciliation générale devant l'océan qui a été omniprésent au long d'un récit se déroulant dans une ville côtière de Californie,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 septembre 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "Paddington" de Paul King (2014)

S'il ne datait pas de déjà près de deux ans, il serait tentant de lire l'histoire de "Paddington" comme un plaidoyer humaniste en faveur de l'accueil des migrants : voici un "réfugié climatique" péruvien, attiré par les récits sur la munificence de l'Occident que les colonisateurs du passé ont laissé derrière eux, débarquant à Londres et confronté à la douloureuse expérience de l'indifférence générale face à sa situation, lui qui cherche une nouvelle "maison" où recommencer sa vie. Bien sûr, son adaptation à une réalité qui lui est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2016

Revoyons les classiques du cinéma : "Dogville" de Lars Von Trier (2003)

Expérimentant une nouvelle fois formellement, avec un décor minimaliste réduit à quelques indications au sol d'une sorte de vaste scène de théâtre, mais poursuivant sur son territoire habituel, soit la noirceur inexcusable de l'âme humaine, Von Trier nous livrait en 2003 avec "Dogville" l'un des sommets de son éprouvante filmographie : le scénario, exceptionnel, et l'interprétation intense de sa troupe toute entière lui permettaient cette fois de transcender les mécanismes un peu trop "malins" de sa mise en scène (jeux de lumière,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2013

Séance de rattrapage : "Stoker" de Park Chan Wook

Pour aimer "Stoker", il faut accepter que la forme - inventive jusqu'à l'outrance, constamment surprenante - puisse primer sur le fond - un scénario méta-hitchcockien et trop faussement compliqué pour son bien de Wentworth Miller - d'un film. Si l'on accepte de jouer le jeu avec Park Chan Wook, ex réalisateur passionnant dont l'heure de gloire semble bien passée, et qui loue ses services de brillant esthète du malaise et de l'excès à l'occident, alors "Stoker" peut se révéler fascinant, voire roboratif tant les thèmes traités sont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,