03 avril 2018

"Black Mirror - Saison 1" de Charlie Brooker : Arcade Fire

L'explosion technologique des deux dernières décennies et son impact sur la société, mais également les mutations qu'elle provoque dans le corps, l'esprit, voire l'âme humaine, est probablement l'un des sujets les plus importants de notre époque. Le cinéma s'y confronte régulièrement, mais l'utilise plus comme un ressort scénaristique qu'autre chose, à quelques belles exceptions près ("Her" vient naturellement à l'esprit)... "Black Mirror", la série "d'anticipation" anglaise a droit à tout notre intérêt et notre respect pour se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2018

"Bright" de David Ayer : le seigneur des haineux

En bon contemporain de Jean-Luc Godard, j'ai bien souvent fustigé les "professionnels de la profession" livrant des films bien faits mais sans âme ni ambition "artistique". L'arrivée de nouveaux acteurs dans le Cinéma comme Amazon et surtout Netflix, indépendants vis à vis d'un système hollywoodien sclérosé dans ses enfantillages, et surtout bénéficiant d'un nouveau mode de distribution, a pu laisser espérer un peu d'air frais dans le cinéma populaire américain, et l'apparition de "films de niches", pointus et ambitieux. Or ce qu'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2018

"Altered Carbon - saison 1" de Laeta Kalogridis : "Nevermore ! Nevermore !"

Nouveau produit de la boulimie de Science-Fiction de la maison Netflix, "Altered Carbon" est une série qui intrigue par l'ambition de son thème central : l'immortalité par le remplacement du corps, et son impact sur la psyché et sur la société - on peut d'ailleurs penser à l'oublié "Zardoz" de Boorman... Il est indéniable que le traitement assez poussé du concept d’interchangeabilité des corps donne lieu à nombre de scènes intéressantes, troublant intelligemment les notions d’âge et de sexe (ce micro-récit réellement stimulant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mars 2018

"Annihiation" de Alex Garland : les couleurs tombées du ciel

Attention à ce que vous souhaitez, car ça pourrait bien se réaliser... Depuis 40 ans et le désastre intellectuel et artistique que fut pour la planète le succès de "Star Wars" (une sorte d'annihilation - du bon goût et de l'intelligence - si on y réfléchit bien...), le vieux fan de SciFi pure et dure que je suis espérait une (re)naissance du genre à l'écran. Eh bien, nous y voilà : les films de SF ambitieux se multiplient, aux mains qui plus est de jeunes auteurs talentueux qui connaissent leurs classiques (Kubrick, Tarkowski,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2018

"Mindhunter - Saison 1" de Joe Penhall : Emmanuel Macron contre les Vampires

On sait bien que les films ou les séries de David Fincher n'ont véritablement qu'un seul sujet : l'intelligence et ce qu'on en fait. Et même si Fincher n'est pas le showrunner de ce "Mindhunter" mais "seulement" le réalisateur des deux premiers et deux derniers épisodes de cette série consacrée à la naissance et au développement par deux francs-tireurs du FBI des théories de profilage, face à la prolifération d'un nouveau type de tueurs, sa marque est littéralement partout : le sujet et son traitement minutieux et délibérément... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mars 2018

"Jessie" de Mike Flanagan : la grande évasion...

Dans les années 90, Stephen King s'éloigna de la veine purement fantastique qui avait établi sa réputation pour écrire quelques livres, passionnants mais souvent considérés comme secondaires dans son oeuvre, dénonçant les violences (sexuelles, domestiques, sociales) faites aux femmes, et "Gerald's Game" fut l'un des plus saisissants, avec son intrigue reserrée (comment survivre...) et ses thèmes souterrains subtilement amenés. Une adaptation cinématographique était forcément une gageure, "l'action" se passant principalement dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2017

"Narcos - Saison 2" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard : l'histoire officielle

Dans la ligne directe de la première saison, ce second volet de "Narcos" lui est légèrement inférieur dans à peu près tous les domaines : le cabotinage de Moura finit par incommoder, le rôle des deux agents de la DEA est beaucoup moins intéressant au sein d'une narration qui prend - logiquement tant elle est dantesque - le parti de raconter plutôt l'Histoire Officielle de la chute sanglante de Pablo Escobar et de l'avènement du "Cartel de Cali", et les partis pris de mise en scène sont moins saisissants, même si subsistent de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 décembre 2016

"Narcos - Saison 1" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard : réalisme magique...

Après l'impressionnante réussite des deux "Tropa de Elite", on retrouve avec plaisir le duo Padilha - Moura à l'épicentre de la série Netflix "Narcos" consacrée à une reconstitution détaillée de la brillante carrière criminelle de Pablo Escobar à la fin du XXe siècle. Le ton de "Narcos" est quasi documentaire, ou en tout cas délibérément non-sensationnaliste, ce qui tranche agréablement avec les pratiques en usage dans l'univers sans pitié des séries TV : il s'agit ici de recruter et de fidéliser le chaland avec le récit obstiné de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,