20 février 2024

"Griselda" de Ingrid Escajeda, Carlo Bernard et Doug Miro : Narcos Miami

Narcos, la série de Carlo Bernard, Chris Brancato et Doug Miro, fait partie des réussites de Netflix, ayant récolté une belle reconnaissance critique et un beau succès commercial. Evidemment, son personnage central, Pablo Escobar, est une légende fascinante, et la série gérait admirablement le mélange de réalité historique et de fiction, et l’équilibre entre action et psychologie de personnages complexes et ambigus. Et puis, il ne faut pas oublier qu’elle était largement portée par deux interprètes exceptionnels... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 février 2024

"Les Frères Sun" de Brad Flachuk et Byro Wu : le choix de Charles et de Bruce

Depuis le retour de Hong-Kong dans les bras étouffants de maman la Chine, et la dure reprise en mains qui s’en est suivie, il faut bien reconnaître que, au-delà du massacre de la liberté par les nouveaux maîtres du pays, nous avons constaté un effet secondaire regrettable sur le cinéma (au moins, celui qui nous intéresse…) : la disparition quasi-totale du cinéma de Hong-Kong, qu’il soit de polars tendus (et tordus), d’Arts Martiaux frénétiques ou de comédies loufoques. Bon, nous savons bien qu’il y a des exceptions, et que Tsui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2024

"Double piège" de Daniel Brocklehurst : Harlan Coben revisité par la TV britannique

Le nom de Harlan Coben au générique d’un film ou d’une série est à la fois la garantie d’une bonne intrigue policière qui nous tiendra accrochés jusqu’à une conclusion en général bien ficelée, et, malheureusement aussi d’un alignement de poncifs qui ont fini par fatiguer, à la longue : énigme trouvant sa source dans le passé, poids de l’hérédité et des lourds secrets familiaux, enquête menée par un héros sous la pression de la police qui le soupçonne, et quelques dérapages bien réactionnaires. Double piège (Fool... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 janvier 2024

"The Golden Hour" de Simon de Waal : peur sur la ville…

Une vague d’attentats terroristes balaie Amsterdam : un camion fou traverse la foule d’un marché, les invités d’un mariage sont mitraillés, un commando prend d’assaut un centre commercial, tirant sur tout ce qui bouge. Mardik, un policier d’origine afghane, est soupçonné depuis un moment par sa hiérarchie de jouer un double jeu, et va se trouver directement impliqué dans ces actions meurtrières, conduites par un grand ami d’enfance… The Golden Hour, série Netflix néerlandaise qui adopte a priori le format (malheureusement)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2024

"Le cercle des neiges" de J. A. Bayona : « Qui étions-nous dans la montagne ? »

C’est l’un des faits divers dramatiques les plus connus de l’histoire de l’aviation contemporaine, une histoire qui a marqué tous ceux qui en savent les détails, tels que relatés par les survivants de ce vol uruguayen affrété le 13 octobre 1972 pour amener une équipe de rugby (avec ses supporters, amis et parents) au Chili : lors de la traversée des Andes, l’avion se crashe sur un glacier au sommet de la Cordillère, avec 45 personnes à bord. Sur le coup, un bon nombre de passagers échappent à la mort, mais ils se retrouvent dans une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2024

"Pax Massilia" : Marseille, un paradis pour les fictions Netflix ?

Avec les faits divers sanglants qui s’accumulent à Marseille depuis pas mal d’années, il est malheureusement inévitable que la seconde ville de France soit devenu peu à peu l’un des décors les plus propices à mettre en scène des histoires de criminalité et de violence. Comme avec le Chicago de la prohibition ou le New-York sauvage des années 70, ou comme encore avec les favelas de Rio de Janeiro, les scénaristes paresseux des films ou séries TV policières peuvent toujours compter sur la couche de fantasmes qui s’est progressivement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 janvier 2024

"Machos Alfa" d’Alberto et Laura Caballero et de Daniel Deorador : masculinité toxique madrilène…

Les antiféministes convaincus, une fois qu’ils ont terminé de savourer Alphonse, sont en droit de se poser la question : est-ce que leurs amis d’autres pays européens sont en proie aux mêmes tourments qu’eux ? Sûrement pas les Espagnols, penseront-ils, l’Espagne étant ce beau pays où la tradition machiste est particulièrement forte (les statistiques montrant un taux de violence domestique encore plus élevé qu’en France !) ? Mauvaise pioche : le wokisme prolifère partout, même de l’autre côté des Pyrénées. Il suffit pour s’en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 janvier 2024

"The Killer" de David Fincher : un coup d'épée dans l'eau...

David Fincher est l'un des plus grands réalisateurs modernes, quelqu'un qui aura marqué son époque de son style de narration et de mise en scène ; quelqu'un qui nous aura offert quelques uns des plus grands films de ces dernières décennies, comme The Social Network ou Zodiac. Ce qui ne veut évidemment pas dire que tout ce qu'il fait soit parfait, extraordinaire, et ce The Killer assez moyen en est bien la preuve. Oh, la classe - ou, et c'est plus important, intelligence - de la mise en scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2024

"Rebel Moon : Partie 1 – Enfant du feu" de Zack Snyder : circulez, il n’y a rien à voir !

Le second film de Zack Snyder, 300, restera dans notre mémoire l’un des plus improbables – et des plus stupides – navets que nous ayons eu le malheur de voir : il laissait mal augurer d’une « carrière » pour ce réalisateur qui semblait déjà à l’époque concentrer en lui le pire d’une « modernité » mal comprise, étalée par quelqu’un ne faisant preuve d’aucune intelligence, ni d’aucune sensibilité. Contre toute attente, et il est bon d’avoir tort quand c’est pour la bonne cause, Snyder nous livrait trois ans plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 décembre 2023

"Maestro" de Bradley Cooper : la mélodie du malheur (en couple) ?

Maestro commence par un carton prometteur, une citation de Leonard Berstein définissant le rôle de l’Art comme un questionnement, engendrant des réponses ambigües, donc passionnantes. Voilà qui est prometteur, mais attention (spoiler ?), Bradley Cooper n’a aucune intention d’aborder un sujet aussi ambitieux dans son « biopic » sur le célèbre compositeur et chef d’orchestre. Non, Bradley Cooper ne s’intéresse visiblement qu’à une seule chose : l’histoire d’amour entre, puis le couple formé par Lenny... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,