28 mai 2019

"The Dirt" de Jeff Tremaine : Shout At The Devil !

Après le redoutable (et un peu traumatisant) succès populaire du biopic révisionniste et bien pensant sur Queen, on ne peut que se réjouir de voir "sortir" (on est sur Netflix, alors on ne sait pas bien quel mot employer...) un biopic sur les affreux crétins de Mötley Crüe, qui plus est adapté de leur biographie à l'excellente réputation. Et la première heure du film est tellement réjouissante qu'elle nous laisse croire que ça y est, "le Rock" a gagné la partie sur le Marketing tout-puissant et le conformisme politiquement correct, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2019

Séance de rattrapage : "L'Avertissement" de Daniel Calparsoro

Le cinéma de genre, on aime, mais il faut reconnaître que, souvent, il a bon dos. On accepte ainsi de se farcir des histoires ineptes, mal interprétées et mal mises en scène, juste parce qu'on espère y trouver la petite étincelle d'originalité qui fera que le film tranche par rapport à la production lambda. Autant être clair, ce ne sera pas le cas avec "El Aviso" dont l'électro-encéphalogramme est aussi plat que celui de l'un de ses protagonistes qui s'est pris une balle dans la tête. Entre une formule mathématique inepte (niveau... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2019

"Derek - saison 1" de Ricky Gervais : en dehors du monde...

Retour de Rocky Gervais au mockumentary qui avait contribué à la réussite de son "the Office", pour nous faire pénétrer cette fois l'univers des EHPAD, ou plutôt leur équivalent anglais, c'est-à-dire, vu l'état du système social Outre-Manche, encore plus fauché et plus fragile qu'en France. La grande idée de "Derek", afin d'échapper aux pièges du misérabilisme ou de la compassion, c'est d'introduire dans ce milieu, a priori anxiogène, une bande de "pieds nickelés" : un autiste, un attardé obsédé sexuel et un maniaque désabusé… Ce trio... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2019

"The Highwaymen" de John Lee Hancock : contre-champ

Inutile de tergiverser : "The Highwaymen" n'a rien d'un grand film, et tout d'un divertissement standard, parfait pour une soirée détente. Il bénéficie d'un budget confortable pour nous présenter une reconstitution crédible de l'Amérique profonde dévastée par la Grande Dépression, et de tout le professionnalisme US habituel. Les acteurs, rien moins que Kevin - danse avec les loups - Costner et Woody - True Detective - Harrelson, font ce qu'on attend d'eux sans trop se fatiguer : c'est-à-dire que Costner ne fait, comme toujours, pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2019

"After Life" de Ricky Gervais : après l'amour...

On peut imaginer que Ricky Gervais est arrivé à un âge où il a moins envie de nous faire rire en représentant l'absurdité du monde, et - même avec tendresse - l'insondable profondeur de la bêtise - ou de la vanité - humaine... Un âge où il se pose des questions quand à ce qu'il peut, lui, faire pour son prochain... à part le faire mourir de rire ou de gêne, ou bien les deux. Dans "After Life", Ricky Gervais s'imagine donc en veuf dévasté par la tristesse, libéré de toutes les craintes qui nous empêchent en général d'exprimer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 avril 2019

"Mirage" d'Oriol Paulo : Rubik's Cube

S’il est une chose appréciable dans la politique de Netflix, c’est que le géant du streaming recrute de plus en plus ses jeunes réalisateurs au-delà du cercle restreint des pays anglo-saxons qui trustent les salles de cinéma dans le monde entier. Même si le choix de Netflix est de financer systématiquement le cinéma de « genre », et si les résultats sont à date des plus irréguliers, c’est un vrai plaisir que de pouvoir voir très vite de nouveaux films venant d’un peu partout. Ainsi en va-t-il de "Durante la Tormenta" (soit Pendant la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2019

"Triple Frontière" de J.C. Chandor : triples buses...

Cela fait plus d’un demi-siècle que nous, cinéphiles français, avons été biberonnés à la « Politique des Auteurs », cette géniale invention critique qui veut que le metteur en scène soit un artiste, et que ses films traduisent d’une façon ou d’une autre, et ce quelles que soient les contraintes de production exercées sur eux, sa vision du monde, de l’homme, et ses préoccupations… artistiques. Ce concept nous a servi depuis lors de boussole dans la jungle du Cinéma, et alimente finalement la grande majorité de nos critiques et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 mars 2019

"The Crown - Saison 2" de Peter Morgan : Philip & Elizabeth

La seconde saison de "The Crown" s'avère contre toute attente encore supérieure à la première, à la fois plus riche en moments d'émotion (contenue, bien entendu, nous sommes quand même ici dans la haute société anglaise du tout début des années 60 !) et plus extraordinaire dans la manière dont elle nous fait découvrir ou redécouvrir des moments-clés de l'histoire du Royaume Uni : l'affaire du Canal de Suez, la "rébellion" pro-soviétique du pouvoir ghanéen en pleine guerre froide, l'affaire Profumo... La diversification des thèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mars 2019

"The Umbrella Academy - Saison 1" de Jeremy Slater : le coup du parapluie

On voit bien ce que Netflix a voulu faire avec cette nouvelle série, "The Umbrella Academy" : répéter le succès artistique et commercial du formidable "Haunting of Hill House" en appliquant la même recette - la chronique très émotionnelle d'une famille dysfonctionnelle - au récit de super-héros. Et le résultat, sans atteindre à la grandeur de la série de Mike Flanagan, est loin d'être un échec : souvent passionnant, parfois profondément touchant - comme l'or d'un épisode 6, qui est le couronnement absolu de la saison, où est offert... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2019

"Close" de Vicky Jewson : le ridicule dans la peau

Le sentiment d'embellie procuré par le visionnage coup sur coup du dernier film des Frères Coen et du "Roma" de Cuaron aura été de courte durée, Netflix poursuivant sans répit sa mise en ligne de mauvais, voire de très mauvais films, et désespérant toujours ses abonnés encore crédules. "Close" nous est vendu sur le seul nom de l'excellente Noomi Rapace, dont on sait que l'apparition sur un écran, même dans un film moyen, fait toujours sensation : c'est encore le cas ici, même si tout ce qui l'entoure est terriblement insipide,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,