14 juillet 2018

"How It Ends" de David M. Rosenthal : The Road

"How It Ends" commence plutôt bien, presque comme un film "normal", pas comme l'un de ses innombrables - pitoyables - "Netflix original movies" qui ne semblent pas venir de notre planète : un joli malaise dans la relation entre le jeune "héros" et ses beaux-parents (Forest Whitaker est impeccable comme souvent, et constitue la principale raison d'investir deux heures de son temps dans ce road movie post-apocalyptique), et puis la rupture. Tout s'arrête, plus de courant, plus de téléphone, plus d'Internet, plus de gouvernement, et on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2018

"Tau" de Federico D'Alessandro : Imbécilité Artificielle

L'Intelligence Artificielle arrive, elle est déjà là dans l'industrie, elle va changer fondamentalement notre existence, nous supplanter sur la Planète, elle ne signifie ni plus ni moins que la fin de l'humanité d'après certains des plus brillants penseurs contemporains. Le sujet de "l'AI" agite logiquement le petit monde de la littérature de SF depuis toujours, et a peu à peu donné lieu à quelques films notables sur (ou autour) du sujet, de, bien entendu, "2001" au plus récent, et fort réussi, "Ex-Machina". Il était donc logique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2018

"In Darkness" d'Anthony Byrne : perdus dans le noir

Natalie Dormer et Anthony Byrne ont bien de la chance, la maison Netflix leur a donné les clés du camion : ok pour leur scénario de débutants écrit à 4 mains, ok pour le rôle principal pour elle, qui a quand même dans son CV des trucs aussi puissants que "Hunger Games" et "Game of Thrones", ok pour sa première réalisation à lui. Le (télé)spectateur, lui, a bien moins de chance, il va devoir se farcir "In Darkness", un autre "Netflix flick" ni fait ni à faire... Un autre projet a priori alléchant et qui part bien, avec 45 minutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2018

"Dark - Saison 1" de Baran bo Odar et Jantje Friese : Loopers...

Comment résister à l'attrait d'une série construite sur les paradoxes temporels, et adressant de manière (relativement) sérieuse l'habituel et passionnant affrontement entre le "rien ne peut changer puisque tout est inscrit", et l'impact potentiellement exponentiel d'une petite modification opérée dans le déroulement d'événements (façon "L'Effet Papillon") ? Et ce d'autant que "Dark" joue cartes sur table, non sans un certain didactisme pesant, d'ailleurs, en professant dès le début l'influence de l'avenir sur le présent, et en se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juin 2018

Narcos - Saison 3" de José Padilha, Doug Miro et Carlo Bernard :une bombe !

Contre toute attente, la liquidation de Pedro Escobar semble avoir donné des ailes à "Narcos", la belle série de Netflix qui souffrait parfois d'un excès de respect envers les faits historiques, et d'une tendance lourde à la "pédagogie" quant au fonctionnement de l'empire disparu des narco-trafiquants de Colombie. En passant au récit de l'ascension et - surtout - de la chute du Cartel de Cali, hydre à têtes multiples et gérant un business moins flamboyant, plus pragmatique, plus moderne que celui d'Escobar, les scénaristes de "Narcos"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 juin 2018

"Anon" d'Andrew Niccol : Everybody's Got Something to Hide (?) Except Me and My Monkey...

"Il ne faut pas désespérer Billancourt", on le sait, mais un certain abattement nous saisit à chaque fois que l'on termine un nouveau "Netflix-Movie" : on a été attiré par le pitch, par les noms prestigieux au générique, par les budgets visiblement conséquents alloués à des projets ambitieux, et à chaque fois, ça se termine par une amère déception, comme si ce qui fait l'essence du Cinéma (majuscule, s'il-vous-plait !) échappait définitivement à la compréhension de la nouvelle firme monstrueuse de l'entertainment globalisé. Comme s'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2018

"The Crown - Saison 1" de Peter Morgan : Elizabeth & The Queen

La première série Netflix produite en / par l'Angleterre n'a a priori pas grand chose d'attirant, semblant capitaliser sur la fascination (quasi) universelle pour la monarchie britannique tout en misant à coup de budgets colossaux sur une reconstitution historique hyper-léchée, nous garantissant systématiquement un académisme pesant. Et puis... non ! "The Crown" s'avère dans sa première saison un parcours toujours simulant à travers une époque déjà lointaine, où "l'Empire" s'effondrait, où un certain vente de liberté soufflait déjà... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 juin 2018

"Sense8 - Saison 1" des Wachowski et de J. Michael Straczynski : l'empire du sens

"Sense8" est objectivement une très mauvaise série, à la limite du regardable : un sujet SciFi sans aucune originalité (encore des mutants pourchassés et découvrant leurs pouvoirs et comment les utiliser, façon "X-Men" et "Heroes"), un gloubi-boulga scénaristique n'ayant pas la moindre cohérence (inutile de parler ici de vraisemblance, on s'en doute...) et une mise en scène prétentieuse, régulièrement pompeuse, qui n'hésite jamais devant l'inclusion d'images décoratives de la planète façon Yann Althus-Bertrand. Ceci posé, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juin 2018

"Black Mirror - Saison 4" de Charlie Brooker : on s'égare...

Grosse déception que cette saison 4 de la très aimée ex-série de la BBC récupérée par Netflix, "Black Mirror" : cette fois, la quasi-totalité des six épisodes s'égare franchement loin du thème original de la série (disons la réflexion de l'impact du développement de la technologie sur l'être humain et le fonctionnement de la société) pour nous proposer une SF beaucoup plus standardisée... à l'exception de "Archangel", dirigé par Jodie Foster, qui s'intéresse à l'impact sur une relation mère-fille qu'aurait une technologie permettant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 juin 2018

"Psychokinesis" de Yeon Sang-Ho : Dakgangjeong-Man

Dernier Train pour Busan, son mélange de genres réussi – comme c’est souvent le cas, il faut l’admettre, dans le cinéma sud-coréen - et sa belle énergie nous avaient quand même laissés avec quelques doutes quant au talent de Yeon Sang-Ho, la faute surtout à la lourdeur de ses scènes « sociales ». Et ce n’est pas ce Psychokinesis, film-Netflix qui plus est, qui les lèvera, puisqu’on parle cette fois d’une réussite beaucoup plus discutable : en faisant intervenir dans un contexte socio-politique chargé un père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,