16 avril 2019

"Mirage" d'Oriol Paulo : Rubik's Cube

S’il est une chose appréciable dans la politique de Netflix, c’est que le géant du streaming recrute de plus en plus ses jeunes réalisateurs au-delà du cercle restreint des pays anglo-saxons qui trustent les salles de cinéma dans le monde entier. Même si le choix de Netflix est de financer systématiquement le cinéma de « genre », et si les résultats sont à date des plus irréguliers, c’est un vrai plaisir que de pouvoir voir très vite de nouveaux films venant d’un peu partout. Ainsi en va-t-il de "Durante la Tormenta" (soit Pendant la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2019

"Triple Frontière" de J.C. Chandor : triples buses...

Cela fait plus d’un demi-siècle que nous, cinéphiles français, avons été biberonnés à la « Politique des Auteurs », cette géniale invention critique qui veut que le metteur en scène soit un artiste, et que ses films traduisent d’une façon ou d’une autre, et ce quelles que soient les contraintes de production exercées sur eux, sa vision du monde, de l’homme, et ses préoccupations… artistiques. Ce concept nous a servi depuis lors de boussole dans la jungle du Cinéma, et alimente finalement la grande majorité de nos critiques et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 mars 2019

"The Crown - Saison 2" de Peter Morgan : Philip & Elizabeth

La seconde saison de "The Crown" s'avère contre toute attente encore supérieure à la première, à la fois plus riche en moments d'émotion (contenue, bien entendu, nous sommes quand même ici dans la haute société anglaise du tout début des années 60 !) et plus extraordinaire dans la manière dont elle nous fait découvrir ou redécouvrir des moments-clés de l'histoire du Royaume Uni : l'affaire du Canal de Suez, la "rébellion" pro-soviétique du pouvoir ghanéen en pleine guerre froide, l'affaire Profumo... La diversification des thèmes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mars 2019

"The Umbrella Academy - Saison 1" de Jeremy Slater : le coup du parapluie

On voit bien ce que Netflix a voulu faire avec cette nouvelle série, "The Umbrella Academy" : répéter le succès artistique et commercial du formidable "Haunting of Hill House" en appliquant la même recette - la chronique très émotionnelle d'une famille dysfonctionnelle - au récit de super-héros. Et le résultat, sans atteindre à la grandeur de la série de Mike Flanagan, est loin d'être un échec : souvent passionnant, parfois profondément touchant - comme l'or d'un épisode 6, qui est le couronnement absolu de la saison, où est offert... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2019

"Close" de Vicky Jewson : le ridicule dans la peau

Le sentiment d'embellie procuré par le visionnage coup sur coup du dernier film des Frères Coen et du "Roma" de Cuaron aura été de courte durée, Netflix poursuivant sans répit sa mise en ligne de mauvais, voire de très mauvais films, et désespérant toujours ses abonnés encore crédules. "Close" nous est vendu sur le seul nom de l'excellente Noomi Rapace, dont on sait que l'apparition sur un écran, même dans un film moyen, fait toujours sensation : c'est encore le cas ici, même si tout ce qui l'entoure est terriblement insipide,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2019

"Stranger Things - Saison 2" des Duffer Brothers : The Things...

Curieusement, cette seconde saison de la série-buzz "Stranger Things" m'a paru, à moi qui avait ragé et pesté contre la première, plus digeste, plus fun... Et surtout beaucoup moins prétentieuse, en fait plus près d'une série B jouissive car sans complexes. Le baston final entre Eleven et les demo-dogs complètement risibles en images de synthèse crapoteuses, avec son fond rouge volcanique, m'a rappelé les bons moments où Big John se laissait aller à ses instincts "bad ass", et je me suis dit, d'un coup, que là, on arrêtait d'être... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 janvier 2019

"Watership Down", une mini-série de Noam Munroe : la garenne sanglante

Pouvez-vous vous imaginer dans la peau d’un animal, d’un vrai – pas ces copies anthropomorphiques auxquelles la maison Disney nous a habitués depuis presqu’un siècle ? D’un lapin de garenne, par exemple, constamment soumis à la crainte des dizaines de prédateurs qui le menacent – l’homme n’étant pas le dernier – et auxquels il ne peut échapper que grâce à sa course, à l’exiguïté de son terrier, et à la vigilance du groupe tout entier auquel il appartient… Lire le remarquable livre de Richard Adams, "Watership Down", - que nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2019

"Bird Box" de Susanne Bier : au royaume des aveugles...

Avouons que, après avoir ingéré deux excellents films à la suite ("Roma" et "Buster Scruggs"), ça rassure un peu de retrouver Netflix - ceux que tout le monde adore tellement haïr, mais regarde quand même - faisant du 100% Netflix : de la SF "adulte", avec un réalisateur et des acteurs honorables, avec ce qu'on perçoit (à tort ?) comme une vraie liberté pour "l'auteur", pour un résultat d'une exemplaire médiocrité. Pas mauvais non, simplement sans intérêt. Tiré d'un best seller de Josh Malerman à l'excellente réputation, et dont... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2018

"L'Autre Côté du Vent" d'Orson Welles : "Suck Them Dead !"

Lorsque nous étions jeunes cinéphiles, Orson Welles était pour nous l'equivalent d'un Rimbaud ou d'un Jim Morrison au cinéma : une rock star, un poète maudit... Sauf que lui avait eu la malchance de survivre à son génie et de devenir obèse, voire ridicule (quelle souffrance ce fut de le voir avec son faux nez dans "la Décade Prodigieuse" du fan Chabrol !). "The Other Side of the Wind" faisait donc partie de la "légende Welles", œuvre mythique, inachevée car condamnée aux limbes par sa genèse contrariée (même le Shah d'Iran, encore sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Okja" de Bong Joon-Ho

On a beaucoup parlé de "Okja" lors de la mini crise causée au Festival de Cannes par la volonté de Netflix de ne pas suivre les "règles de l'industrie" quant aux sorties en salle... mais on a finalement peu parlé du film de Bong Joon-Ho lui-même, marqué d'une sorte de sceau d'infamie, et qui ne trouvera pas son public. En aurait-il été autrement si "Okja" avait été un film "normal" ? Rien n'est moins sûr... Car, comme toujours chez le meilleur réalisateur coréen, "Okja' est un foutoir peu commun, un mélange de genres (la spécialité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,