10 octobre 2018

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Harvest Moon" (1992)

Il n'était pas facile à aimer, ce "Harvest Moon" à sa sortie : succédant à la rage magnifique de "Ragged Glory", justifié à demi mots par une nouvelle tentative de sa maison de disques de tirer de Neil Young ce fameux "autre "Harvest"" que tout le monde - sauf ses vrais fans - attendait encore de lui, nous le reçûmes à l'époque plutôt fraîchement. Trop country, trop "conformiste", trop… mièvre même. Trois petites écoutes et puis rangé dans notre discothèque avec ses prédécesseurs plus notables. Et nous attendirent la suite, qui ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2018

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "After the Goldrush" (1970)

Imaginez un peu : nous sommes en mars 1972, j'ai 15 ans, et voilà une paire d'années que j'explore la musique (en commençant, logiquement, par les Beatles..), avec mon cousin, qui a le même âge que moi. Nous découvrons "Harvest", une véritable bombe dans nos vies d'ados provinciaux bien isolés... (presque) à égalité avec la découverte de "Ziggy Stardust" quelques mois plus tard. Nous sommes abasourdis par ce que nous entendons, et en quelques semaines nous achetons "Neil Young", "Everybody Know this is Nowhere" et "After the... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 septembre 2018

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Comes A Time" (1978)

En 1978, le temps du succès populaire est bien loin pour Neil Young : le public de "Harvest" ne l'a pas suivi, ni - et c'est logique - dans sa période noire (le trio "Time Fades Away", "Tonight's the Night", "On the Beach"), ni même - et c'est plus inquiétant pour Reprise, sa maison de disques -, sur ses deux derniers albums plus "normaux" ("Zuma" et "American Stars'n'Bars"). Le Loner est donc instamment prié de livrer un "Harvest 2" ! Chose curieuse, Neil s'exécute et travaille en solo sur une collection de chansons "pacifiées",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2017

Promenade sur les traces d'un géant, Neil Young : "Living with War" (2006)

Nous en sommes 2006. Bush et sa cohorte de Neo-Cons ont déclenché une nouvelle guerre en Irak, une guerre difficilement justifiable, et dont les conséquences désastreuses changeront le siècle, ou tout au moins les décennies qui suivront. Neil Young est l'un des nombreux artistes américains qui s'indigne, même si l'on connaît ses opinions politiques, plus "républicain éclairé" que "démocrate" : la différence avec beaucoup d'autres, c'est que son engagement se traduit par un nouveau disque des plus militants, "Living with War", puis par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2017

"The Visitor" de Neil Young + Promise of the Real : "Making America Great" (sic)

A 72 ans passés, la rouille n’a toujours pas atteint Neil Young, qui se maintient actif à un rythme inconcevable, même pour des artistes qui n’ont pas la moitié de son âge. On a vu lors de la dernière tournée du Loner avec Promise of the Real combien la vigueur de ces jeunes musiciens avait relancé en live l’énergie du vieux tigre, mais il faut ajouter ici sa rage contre la stupidité et les discours haineux de Trump pour comprendre l’urgence qui se dégage de ce trente-neuvième album studio. Alors, bien sûr, "The Visitor" souffre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 novembre 2017

"Hitchhiker" de Neil Young : Faut-il s'arrêter pour prendre l'auto-stoppeur ?...

... Alors là, je ne sais pas. Je vois des tas de gens bien porter aux nues "Hitchhiker", comme si 2017 était une année tellement pourrie musicalement qu'il fallait absolument retourner se laver les oreilles en 1976. Comme si Neil Young lui-même ne nous avait pas gratifié de deux albums récents d'excellente facture ("The Monsanto Years", roboratif et énergique, et surtout "Peace Trail", vraiment inspiré - que peu de gens semblent avoir vraiment écouté !). Tout cet enthousiasme pour ce qui n'est, objectivement, qu'une collection de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2016

"Peace Trail" de Neil Young : le sentier de la guerre

Voilà : 2016 s'achève et tout le monde se fout de "Peace Trail", le dernier Neil Young, pourtant son meilleur album depuis... oufff... dix, vingt ans ? Depuis "Sleeps with Angels" peut être, un autre grand disque décalé à côté duquel le public aussi bien que les fans sont passés. Pourtant, pourtant, il y a TOUT ce qu'on aime chez Neil Young dans ce "Peace Trail", qui aurait été presque parfait sans deux superbes plantages en fin de chaque face ("Texas Rangers" et "My New Robot", tous deux franchement pénibles) : c'est même la première... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2016

Neil Young + Promise of the Real à l'AccorHotels Arena le jeudi 23 juin 2016

20h45 : De jeunes paysannes sèment à tout vent sur la scène (mais quoi ?...), et Neil Young entre, seul dans l’obscurité, s’installe au piano en face de moi, et attaque After the Goldrush. Deux constatations s’imposent : les dernières années l’ont marqué sévèrement, il est maintenant le "Old Man" de sa célèbre chanson ; pourtant sa voix reste belle, singulière dans sa féminité et sa capacité à évoquer des émotions déchirantes, même s’il a – logiquement – quelques difficultés à monter aussi haut qu’avant, ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2016

Réécoutons les Classiques du Rock : "On the Beach" de Neil Young (1974)

1974, Neil est sur la plage, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a une grosse déprime. Deux amis morts connement, sa maison de disques qui ne veut pas publier "Tonight's the Night", dans lequel il a gueulé toute sa rage et tout son désespoir, et un horizon pas très clair qu'il scrute en vain : après le carton planétaire de "Harvest", Neil ne sait pas trop ce qu'il a envie de faire. Peut-être empaqueter un peu plus joliment, et modestement aussi son "blues", pour que Reprise (et le grand public...) ne remarque pas trop le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 décembre 2015

"Bluenote Café" de Neil Young : Blues Brother !

Le Loner est tellement bon, tellement puissant sur scène, que ce soit en solo ou accompagné de l'un de ses nombreux groupes avec lequel il a fait beaucoup de bruit tout au long de sa carrière que nombre de ses enregistrements "live" méritent de figurer au panthéon du genre. Ce "Bluenote Café" est néanmoins suffisamment différent pour qu'on s'arrête sur son cas. Il marque une période musicale bluesy et cuivrée (rythm'n'blues donc) de Neil Young, généralement ignorée alors que l'album studio "This Note's For You" est un superbe exemple... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,