14 février 2018

"Dévasté" de Julia Gfrörer : Dies Irae

Si trop de Bandes Dessinées actuelles vous donnent le sentiment d'être réalisées en quasi "pilotage automatique", si vous vous désolez de ce sentiment de déjà-vu à la lecture des best sellers du genre, si vous n'avez rien contre un peu (ou beaucoup ?) d'inconfort, "Dévasté" a été créé par Julia Gfrörer pour vous. Cette auteure américaine s'intéresse à notre Moyen-âge européen ravagé par les épidémies (en tous cas, c'est là que géographiquement et historiquement on place d'instinct ce récit, qui pourrait être aussi bien uchronique ou... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 janvier 2018

"Ira Dei - T1 : L'Or des Caïds" de Brugeas et Toulhoat : le sang de la Sicile

Au milieu des centaines de bandes dessinées qui engorgent les rayons et les tables des libraires, il n'est pas forcément évident de savoir pourquoi choisir l'Or des Caïds, le premier tome de Ira Dei, la nouvelle saga de Brugeas et Toulhoat, et ce d'autant que la couverture - guerrière, virile, lyrique, visant clairement un public ado masculin dévoreur d'heroïc fantasy - ne le distingue guère du reste de la production standard du genre. C'est en se plongeant dans le récit complexe et tourmenté de Vincent Brugeas que l'on perçoit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 novembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Perceval le Gallois" (1978)

"Perceval le Gallois" était le seul film de Rohmer que j'avais toujours refusé de voir, un peu effrayé par le hiératisme de scènes entrevues çà et là : il s'agit pourtant d'une oeuvre marquante, à côté de laquelle il ne faut pas passer... même si le regarder en deux fois permet d'échapper à l'effort qu'impose sa durée excessive ! S'il y a des éléments un peu ratés - comme les parties musicales / chantées pénibles, ou comme le dernier chapitre, religieux et un peu ridicule, assimilant Perceval au Christ - ce film-anomalie engendrera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 9 : L'Otage" (1995)

Dans la stricte continuation du tome précédent ("la Marque de Nolwenn"), Kraehn et Pierret nous proposent cet "Otage", qui nous laissera avec les mêmes sentiments mitigés : un dessin qui s'améliore progressivement sans être particulièrement brillant - de nombreuses maladresses dans la représentation des personnages gâchent le travail plutôt bien fait au niveau des décors -, mais surtout ce scénario répétitif dans sa succession d'épisodes assez semblables, qui ne réussit pas à tirer parti de l'ambiguïté pourtant prometteuse des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 8 : La Marque de Nolwenn" (1994)

Il a fallu un peu de temps à Pierret, après sa reprise du dessin des "Aigles Décapitées", pour trouver le style qui conviendrait sans doute le mieux à cette BD d'aventures "historiques" (on notera que les ambitions réellement historiques qui constituaient le fond de commerce des premiers tomes sont désormais totalement abandonnées, et c'est sans doute aussi bien comme ça...) : on est désormais dans un graphisme qui évoque celui du regretté Jacques Martin ("Alix"), avec toutefois moins de caractère et d'élégance. De plus, reste... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 7 : La Prisonnière du Donjon" (1993)

Il semble que Pierret ait pris la mesure du désastre formel qu'avait été "Alix", et décidé de réorienter son graphisme vers plus de réalisme, pour retrouver l'esprit des tous premiers tomes des "Aigles Décapitées" : on évite du coup la laideur qui caractérisait les tomes les plus récents, même si on est loin de la beauté et de la force qu'on serait en droit d'attendre à la fin du XXè siècle d'une série "historique" réellement professionnelle (ma référence personnelle restant le travail sublime d'un Hermann dans les "Tours de Bois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 6 : Alix" (1992)

Soyons directs : ce tome 6 des "Aigles Décapitées" est une petite horreur, le pire à date d'une série qui ne vole déjà pas très haut de manière générale ! Le dessin de Pierret, qui s'échine à copier la ligne moderne et simplifiée que Kraehn avait tout juste adoptée avant la "passation", est d'une maladresse tragique, et "Alix" est un monument de laideur graphique. Et cette fois, malheureusement, le scénario très faible de Kraehn ne rattrape rien : on a droit, sous le prétexte de délivrer cette Alix dont on n'avait plus entendu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 5 : Saint-Malo de l'Isle" (1991)

"Saint-Malo de l'Isle" est le second volet de la nouvelle aventure de Hughes débutée avec "l'Hérétique", qu'il clôt avec le même je-m’en-foutisme dont Pellerin avait fait preuve à la fin du premier "cycle" de 3 albums : Kraehn n'a donc rien appris, abusant à son tour de flashback explicatif délivré par un personnage qui permet de boucler en une page un récit qui aurait mérité bien mieux ? Cette manière de construire - ou plutôt de ne pas savoir construire - un récit est stupéfiante au mieux, consternante plutôt : d'un côté on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 4 : L'Hérétique" (1989)

Quatrième tome de la saga des "Aigles décapitées", "l'Hérétique" est donc celui de la rupture : Pellerin parti - le désastre scénaristique du tome précédent trahissait sans nul doute son désengagement du projet -, Kraehn prend la totalité de l’œuvre à sa charge, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu"on semble y gagner au change : tout en poursuivant son passionnant travail de mise en lumière d'histoires largement ignorées du Moyen âge (ici les "pastoureaux", ces bandes d'adolescents errant sous la direction de "gourous" déviants... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2015

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Aigles Décapitées - Tome 3 : Les éperons d'Or" (1988)

Au troisième tome des "Aigles Décapitées", voilà que Pellerin, le scénariste, auquel il faut bien dire que l'on devait l'intérêt de cette série historique conventionnelle au risque d'être périmée dès sa publication, lâche la rampe. Ou lâche l'affaire, puisque la suite de la saga se fera sans lui. D'où le grand n'importe quoi de ces "Eperons d'Or" à la structure brouillonne, qui bâcle sans vergogne tous les fils narratifs ouverts durant les deux premiers tomes. On liquide très vite les personnages secondaires, on résout comme par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,