21 novembre 2022

"The Midnight Club" de Mike Flanagan et Leah Fong : The Haunting of Brightcliffe Hospice

Depuis le triomphe artistique de The Haunting of Hill House, tous les amateurs éclairés de cinéma fantastique placent Mike Flanagan très haut dans la liste des auteurs (il est scénariste, réalisateur, et show runner pour ses séries) à suivre. Même si The Haunting of Bly Manor et Sermons de Minuit n’atteignaient pas le même niveau d’excellence que Hill House, il était en outre incontestable que la collaboration de Flanagan avec Netflix était l’une des plus fécondes établies par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2021

"Sermons de Minuit" ("Midnight Mass") de Mike Flanagan : l'ange exterminateur

Depuis la réussite absolue de "Haunting of Hill House", chaque nouveau film (ou nouvelle série) de Mike Flanagan est attendu avec impatience par tous les fans de fantastique "intelligent" et novateur. Et, même si chacune de ses œuvres confirme les ambitions scénaristiques de Flanagan (renouveler les thèmes classiques du genre, en éviter les clichés usés et offrir à ses spectateurs des récits psychologiques complexes), il faut bien reconnaître que, en dépit de son talent désormais bien affirmé de réalisateur, la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 novembre 2020

"The Haunting of Bly Manor" de Mike Flanagan : Interactions et gravitation

La réussite incontestable de "The Haunting of Hill House" avait clairement placé la barre très haut pour une seconde mini-série basée sur le même concept, conduit par le passionnant Mike Flanagan (... qui est devenu au fil des années l'un des rares auteurs majeurs dans le "genre Fantastique"). Disons que la déception était inévitable devant "The Haunting of Bly Manor", et elle est en effet au rendez-vous, ne nous mentons pas... Si le scénario est une nouvelle fois passionnant, il est indéniable que ce second volet d'avère... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 janvier 2020

Séance (tardive) de rattrapage : "The Mirror" de Mike Flanagan : The Haunting of Russell House

L'intérêt que je porte à Mike Flanagan depuis la double réussite qu'ont constitué "Gerald's Game" et surtout "The Haunting of Hill House" m'a naturellement poussé à vouloir découvrir le début de sa filmographie déjà longue. "Oculus", traduit "en français" par "The Mirror" était déjà le cinquième long-métrage de Flanagan, dont la maîtrise de la mise en scène était déjà évidente. Ainsi, sont clairement reconnaissables ici les caractéristiques de son "style", en particulier un sens très juste de rythme de narration,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2019

"Doctor Sleep" de Mike Flanagan : retour à Overlook...

Stephen King, lorsqu'il avait écrit "Doctor Sleep", avait pris grand soin de tenir sa fiction et ses personnages à distance de l'hôtel Overlook, préférant explorer d'autres thèmes, relativement nouveaux, comme le vampirisme, ou classiques chez lui, comme le rapport au père ou comme le contrôle de soi. Mike Flanagan, qui s'est imposé ces dernières années comme me plus "kingien" des jeunes réalisateurs - une sorte de version actuelle, notablement plus talentueuse aussi, de Darabont -, grâce à "Jessie" et surtout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 novembre 2018

"The Haunting of Hill House" de Mike Flanagan : Six Feet Under

Que Netflix ait pu produire "The Hauting of Hill House", soit l'une des plus belles choses que la Série TV moderne nous ait offert au cours de la décennie, est sans nul doute un sujet d'émerveillement. Même si, bien entendu, c'est l'ambition et le talent de Mike Flanagan, show runner et réalisateur des 10 épisodes de la série, qu'il faut vraiment célébrer. Bien sûr, "The Haunting of Hill House" aura ses détracteurs : trop lent, trop sentimental, pas assez effrayant. Et cette frustration, compréhensible, vient de l'ambiguïté féconde... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,