22 juillet 2020

"The Old Guard" de Gina Prince-Bythewood : Andromaque à Goussainville (si,si !)

Il est assez logique que Netflix, dans son approche de "ratissage systématique" du grand public des salles de cinéma, s'attaque maintenant au cinéma d'action populaire, mâtiné de surnaturel, soit l'un des genres les plus à la mode depuis l'invasion planétaire des super-héros américains. "The Old Guard" constitue donc une tentative a priori crédible de lancer une franchise globale dans le genre, en association avec une Charlize Theron, actrice fort respectable envisageant désormais une seconde carrière sur le modèle "Tom... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 décembre 2019

"Une Vie Cachée" de Terrence Malick : le zéro et l'infini

Ecrire sur un film de Terrence Malick, surtout pour ne pas le couvrir d'éloges, c'est forcément s'exposer à la vindicte de la majorité des cinéphiles, tant nous parlons là d'une icône absolue du Cinéma. Pourtant, je me dois d'être franc, j'ai arrêté depuis longtemps de voir des films de Malick, qui me fatigue au plus haut point par son emphase permanente - servie il est vrai par une remarquable mise en scène - et surtout par ses éternels sujets mystiques et / ou religieux, qui sont pour moi, pauvre humain terre-à-terre et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2018

"Frères Ennemis" de David Oelhoffen : la cité nous appartient

Le polar commercial français étant à peu de choses près en état de mort cérébrale, il convient de ne pas trop faire la fine bouche devant ce "Frères Ennemis" qui aligne discrètement de nombreuses qualités... sans parvenir tout à fait à les transformer en réussite. En partant d'un sujet qui peut rappeler ceux des chefs d'oeuvre de James Gray, c'est à dire un noeud gordien de trahisons et de culpabilité au sein d'une "famille" déchirée entre activités criminelles et liens du sang, Oelhoffen nous propose un passionnant portrait d'une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2013

Séance de rattrapage : "De Rouille et d'Os" de Jacques Audiard

J'ai un rapport difficile avec le cinéma de Jacques Audiard, que je trouve systématiquement trop préoccupé par des idées de mise en scène certes brillantes, mais rarement au service de la fiction et des personnages : styliste maniéré, poseur, extrêmement manipulateur (ce qui clairement fonctionne, vu l'enthousiasme avec lequel ses films sont toujours reçus), Audiard a en plus la mauvaise idée de traiter souvent des sujets sans intérêt et d'utiliser de acteurs qui symbolisent pour moi le cinéma français le plus superficiel (Duris,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,