01 juin 2020

"The Informer" de Andrea di Stefano : l'honneur du film de genre

Voilà bien un film qu'on aborde sans se faire de grandes illusions, vu son réalisateur qui n'a pas fait encore fait ses preuves derrière la caméra (l'acteur italien Andrea di Stefano), son script a priori sans grande originalité (un informateur du FBI infiltré dans une prison pour y réunir des informations sur le trafic de drogue d'un caïd de la mafia polonaise - qui nous change un peu de la sempiternelle mafia russe !), et surtout vu son acteur principal, le beau gosse scandinave et musclé de service, Joel Kinnaman. Mais,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mai 2020

"Ozark - Saison 3" de Bill Dubuque et Mark Williams : coup de mou...

Bon, ça devait arriver : après deux saisons impeccables, notre chère "Ozark" pique du nez. D'une part parce que son atmosphère uniformément dépressive et ses teintes monochromes finissent par lasser, au bout de trois ans : on aimerait des explosions de joie, de couleurs, de violence (bon, il y en a un peu, je l'admets...), quelque chose qui tire tout ça de sa semi-léthargie. En suite parce que, en mettant le couple Byrde en interaction quasi directe avec le narco-trafiquant mexicain dont ils blanchissent l'argent (déjà, un processus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 mai 2020

"Narcos Mexico - Saison 2" de Doug Miro, Carlo Bernard et Chris Brancato : la réalité géo-politique d’une époque noire...

La seconde saison du spin-off passablement décevant de "Narcos" n'apporte guère de raisons de revoir à la hausse notre évaluation quant à cette faible photocopie de la grande s&rie originale. Toujours cette interprétation tragiquement faible de Diego Luna qui mine toute la vraisemblance de ce récit - soi-disant basé sur des faits réels - de l'ascension (la première saison) et de la chute (cette seconde saison) de l'un des premiers "grands" narco-trafiquants mexicain... Toujours aussi ces étonnantes faiblesses dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 mars 2020

"Narcos Mexico - Saison 1" de Doug Miro, Carlo Bernard et Chris Brancato : cold turkey !

Pour qui a apprécié l'assez extraordinaire série "Narcos" sur l'histoire de la drogue en Colombie, le spin off de 2018 sur la situation mexicaine a tout du "cold turkey", tant on ne retrouve presque rien de ce qui assura notre addiction au travail de Carlo Bernard et Jose Padilha (les deux apparaissant pourtant toujours au générique .). En deux mots, "Narcos : Mexico" est mal écrit, superficiel, et surtout mal "casté", ce qui nous garantit un résultat tout juste au niveau des séries lambda qui prolifèrent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 décembre 2019

"The Irishman" de Martin Scorsese : Old Man, Take a Look at Your Life...

On a eu la chance d'être témoin du vieillissement d'immenses auteurs qui, comme Akira Kurosawa et Manoel de Oliviera, ont fait jusqu'à leur dernier souffle un cinéma jeune, créatif, plein de vie. La mauvaise nouvelle de cet "Irishman" est que Scorsese, l'un des plus grands cinéastes de l'histoire, l'un des plus énergiques aussi, est désormais tenté de faire du "cinéma de vieux". On peut l'appeler avec noblesse et déférence, "testamentaire" ou "crépusculaire", mais "The Irishman"est surtout un FILM DE VIEUX, au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 novembre 2019

"Le Traître" de Marco Bellocchio : le héros

Et si Marco Bellocchio était l'un des grands réalisateurs italiens (presque) oubliés par l'histoire ? Depuis le choc de son "les Poings dans les Poches" en 1965, il a réalisé près d'une cinquantaine de films dans de nombreux genres différents, avec des degrés de réussite certes variables. Il a fallu son très beau "Vincere" en 2009, où il croquait un portrait dévastateur de Mussolini pour qu'on se souvienne véritablement de son importance, mais c'est ce remarquable "Traitre" qui devrait lui valoir, enfin, sa juste place au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2018

"Ozark - saison 2" de Mark Williams et Bill Dubuque : Missouri Lakes

La seconde saison de ce petit plaisir quasi secret qu'est "Ozark" poursuit dans la même ligne que la première, non sans une certaine redondance, et n'évite pas une sensation de "sur place", de "ventre mou" : 3 ou 4 épisodes en moins auraient clairement amélioré le rythme, tandis que l'enchaînement perpétuel d'ennuis et d'obstacles sur la route des Byrde est désormais trop systématique pour ne pas irriter. Ceci posé, ce qui est vraiment passionnant ici, c'est le dévoilement progressif de ce qui devient le thème central de "Ozark",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 novembre 2018

"Ozark - Saison 1" de Mark Williams et Bill Dubuque : Missouri Breaks

Sur un pitch initial pas follement original - encore une histoire "d'honnête homme" (enfin, pas si sûr…) entraîné dans des opérations criminelles dangereuses, doublée d'une confrontation "culturelle" entre citadins "sophistiqués" et bouseux de l'Amérique profonde, qui bien sûr, se révéleront beaucoup plus malins que prévu… -, Netflix nous concocte avec "Ozark" une série plus attachante que prévu, en particulier grâce à la surprenante atonalité de la narration, qui refuse le spectaculaire et le suspense facile, et nous livre un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Sans Pitié" de Byun Sung-Hyun

Il faut évidemment reconnaître les qualités formelles (image superbe, mise en scène souvent inspirée) et narratives (déconstruction de l'intrigue, éclatée temporellement, ruptures surprenantes de ton) de "Sans Pitié" pour pouvoir admettre que le film de Byun Sung-Hyun dégage un sentiment assez accablant de vacuité, et qu'il nous plonge dans un vague ennui dont nous avons bien du mal à nous extraire pour jouir d'une fin à la fois romantique - pour peu que nous souscrivions à une lecture homo-érotique de la relation entre le ricanant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2018

"Goliath - Saison 2" de David E. Kelley / Jonathan Shapiro : Wave of Mutilation

La réussite notable de la première saison de "Goliath", même si elle reposait en grande partie sur les étroites (mais finalement robustes) épaules du génial Billy Bob Thornton a logiquement donné envie à la maison Amazon Prime de poursuivre l'expérience, mais en poussant cette fois tous les curseurs dans le rouge. La bonne nouvelle est que la seconde saison n'est pas une pâle copie de la première dont elle reprendrait les mécanismes (il s'agit c'est fois bien plus d'un polar traditionnel que d'un "film de procès"), mais la mauvaise... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,