05 juin 2017

Le futur du cinéma est Asie : "New World" de Park Hoon-Jung

Il faut quand même un peu de temps pour "rentrer dans" ce "New World" qui ne distingue pas fondamentalement du tout-venant d'un cinéma policier asiatique qui s'est maintenant abreuvé aux sources du thriller mafieux US (le "Parrain", évidemment) pour le tordre à la manière locale, et en général le sur-complexifier. C'est d'abord la grande élégance formelle du film qui séduit, même si on est évidemment habitué à cette classe folle de la part des Coréens : un minimum de violence - mais mémorable bien entendu -, une narration toute en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 avril 2017

Le futur du Cinéma est Asie : "Man on High Heels" de Jang Jin (2015)

Il est des films un peu ratés, un peu maladroits, pas complètement satisfaisants, qui quelque part, nous parlent plus, nous touchent plus profondément que bien des chefs d’œuvre incontestables. "Man on High Heels", un polar coréen peu vu et mal défendu par la critique française, laissera ainsi un souvenir plus personnel que ce à quoi on pouvait légitimement s'attendre : pas à cause de scènes de baston sanglantes, cruelles et indiscutablement efficaces (on est désormais habitués aux caractéristiques disons extrêmes du cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 décembre 2016

"Narcos - Saison 1" : réalisme magique...

Après l'impressionnante réussite des deux "Tropa de Elite", on retrouve avec plaisir le duo Padilha - Moura à l'épicentre de la série Netflix "Narcos" consacrée à une reconstitution détaillée de la brillante carrière criminelle de Pablo Escobar à la fin du XXe siècle. Le ton de "Narcos" est quasi documentaire, ou en tout cas délibérément non-sensationnaliste, ce qui tranche agréablement avec les pratiques en usage dans l'univers sans pitié des séries TV : il s'agit ici de recruter et de fidéliser le chaland avec le récit obstiné de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 septembre 2015

"Strictly Criminal" de Scott Cooper : Johnny est de retour, et il n'est pas content !

On avait perdu Johnny Depp. Celui qui fut l'un de nos acteurs préférés pendant une bonne décennie prit un mauvais chemin à la suite du succès commercial de son interprétation "keithrichardsienne" de "Pirates de Caraïbes" et disparut peu à peu de notre radar. L'excellente nouvelle de ce "Black Mass", qui décrit de manière (trop) classique le parcours d'un criminel psychopathe de Boston et son alliance infâme avec le FBI local, c'est que NOTRE Johnny est de retour. Et il n'est pas content ! Plus d'hystrionisme ici, plus de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 août 2015

"Ils Vivent la Nuit" de Dennis Lehane : une vie criminelle...

Puisque Stephen King aurait qualifié "Ils vivent la nuit" de "Parrain pour ceux qui savent penser", moi qui n'ai jamais lu le best seller de Puzo (les films sont si beaux !), je ne saurai comparer et surtout pas me prétendre "intelligent" pour autant ! Il est vrai néanmoins que nous sommes ici assez loin des thrillers tendus et profonds les plus célèbres de Lehane, plutôt dans le récit-fleuve d'une vie criminelle de Boston (le meilleur du livre, comme quoi les racines, ça compte ! ) à Cuba (la partie la moins intéressante, pétrie de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2015

"Peaky Blinders - saison 1" de Steven Knight : une saison, et ça suffira, merci bien !

Dans le rayon "une saison, et ça suffira, merci bien !", voici "Peaky Blinders" grand petit moment de pusillanimité télévisuelle : réalisée par des Anglais qui ont très envie de paraître américains, écrite par des scénaristes qui ne veulent surtout pas se risquer à une idée nouvelle, interprétée par des acteurs qui se cantonnent frileusement dans les stéréotypes du genre, mise en scène avec un souci d'esthétisme anesthésiant, "Peaky Blinders" est une sorte d'ectoplasme de "Boardwalk Empire", un rêve de "Gangs of New York", mais alors... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mars 2015

"Boardwalk Empire - Saison 5" : un joli tour de force pour conclure...

La prohibition touche à sa fin. Al Capone tombe pour évasion fiscale, Lucky Luciano devient "le parrain", donnant naissance à la mafia telle qu'on la connaîtra par la suite. Joe Kennedy grenouille autour de Bacardi et de Cuba... Voilà le contexte historique de cette ultime saison de "Boardwalk Empire", située en 1931... mais aussi bien des années avant, puisqu'en parallèle avec la fin de l'empire de Nucky Thompson à Atlantic City, on nous révèle enfin l'enfance et les débuts professionnels de Nucky, mais aussi les origines de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2015

"Quand Vient la Nuit" de Michael Roskam : pour les acteurs avant tout !

N'ayant pas vu "Bullhead", je n'avais aucune attente particulière vis à vis du premier film américain de Michael Roskam... Au contraire, on a vu tellement de jeunes réalisateurs européens ou asiatiques se brûler les ailes aux USA, que l'on ne pouvait que craindre le pire... En fait, j'ai surtout été attiré par l'affiche de "Quand vient la nuit" : Lehane au scénario, Tom Hardy, Gandolfini (snif !) et Schoenaerts devant la caméra... de quoi saliver, en toute logique. Et c'est bien le travail des interprètes qui transforme ce petit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 janvier 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Ghost Dog" de Jim Jarmusch (1999)

Cinéaste suprêmement malicieux, Jim Jarmusch superposait dans "Ghost Dog" un hommage à Melville (le "Samouraï", bien sûr), des plans un peu toc pompés sur les films de samouraïs, et des clichés du polar américain, dans un curieux mélange, toujours drôle et souvent inattendu, et produisant au final une sorte de tragédie aussi paradoxale que désinvolte. Car "Ghost Dog" réussit à concentrer puissance et souplesse, à l'image d'un Forest Whitaker, certes décalé en tueur efficace et lymphatique, mais finalement impressionnant de force... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 janvier 2015

"Boardwalk Empire - Saison 4" : relancer l'action...

Nul ne doute que "Boardwalk Empire" aurait pu, ou aurait même du s'arrêter après le climax électrisant de sa troisième saison, grand moment de télévision (ou de cinéma à la télévision, si on veut...), qui avait également l'avantage de régler le sort de manière scénaristiquement "acceptable" de la majorité des personnages. Cette saison 4, en demi-teinte, avec beaucoup de bonnes choses, mais également pas mal de moments creux, inutiles, vaguement ennuyeux, prouve qu'il n'a pas été évident pour les scénaristes de relancer l'action de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,