12 avril 2017

Ma discothèque bancale : "2" de J-P Capdevielle (1980)

Ayant atteint, avec son "Quand t'es dans le désert" destiné à tailler un costard gratuit au duo infernal Giscard (le piètre accordéoniste) - Barre (le gros clown sinistre), un niveau de popularité improbable (et qui lui échappera à tout jamais par la suite), le rebelle des Prisunic (une enseigne disparue depuis, mais qui proposait à cette époque un vaste bazar pas cher) qu'était JPC l'énervé décidait de frapper vite et fort avec ce "2" qui avait vocation de remettre un tour d'écrou aux "protest songs" gouailleuses de son premier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2017

Ma discothèque bancale : "Les Enfants des ténèbres et les Anges de la rue" de J-P Capdevielle (1979)

Alors voilà toute l'histoire : je suis peut-être l'une des rares personnes à avoir découvert, puis peu à peu "accepté", puis enfin aimé profondément ce disque alors que j'étais physiquement, mais vraiment, "dans le désert". Nous habitions alors à Oran où nous effectuions notre coopération, nous, soit une bande de copains à la vie à la mort dont peu - hormis moi - écoutaient du rock'n'roll. Nous passions nos weekends et nos vacances sur les routes du Grand Sud algérien, et sur les pistes du Sahara. J'avais un ami qui nous bassinait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2016

Ma discothèque bancale : "Com Defeito de Fabricação" de Tom Zé (1998)

Avec "Com Defeito de Fabricação", album publié sur le label de David Byrne qui avait découvert Tom Zé lors d'un voyage au Brésil, un artiste fondamental de la culture brésilienne, étouffé par la dictature militaire, reparaissait en 1998, et gagnait d'un coup une visibilité mondiale. Difficile d'imaginer quelqu'un au Brésil qui méritait autant cette reconnaissance, même tardive, même temporaire : car si les racines sont ici indiscutablement "bahianas", voici une musique hors du commun, fondamentalement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2016

Ma discothèque bancale : "Alone with Everybody" de Richard Ashcroft (2000)

Après le triomphe quasi planétaire qu'avait été le fameux "Urban Hymns" de The Verve, le premier album solo "officiel" de Richard Ashcroft, "Alone with Everybody" (joli titre mélancolique bien représentatif des textes introspectifs du disque), fut reçu assez tièdement. D'un côté, les vrais fans continuèrent à crier au génie, les autres pestaient contre la répétition - en plus faible - des formules éprouvées dans "Urban Hymns",... et l'album, peu écouté finalement, disparut rapidement des radars et des mémoires. A... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2016

Ma discothèque bancale : "Grab That Gun" de The Organ (2004)

Les premiers titres de "Grab that Gun" sont extraordinaires : car entendre Deborah Harry chanter comme Morrissey sur des versions énergiques de titres inédits de The Cure, c'est tout bonnement irrésistible, non ? Aucune ironie non plus dans cette question, les références sont bel et bien là : si elles brouillent un peu les premières écoutes de l'album, force est de constater que, grâce à la conviction des filles de The Organ, et aussi au petit plus apporté en effet par cet instrument qui s'invite judicieusement au milieu de ce bal... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2016

Ma discothèque bancale : "The Big Express" de XTC (1984)

J'ai beaucoup, mais alors beaucoup écouté "The Big Express" en 1984, et je me suis rendu compte que 32 ans plus tard, chacune des 11 chansons qui le composent est restée parfaitement gravée dans ma mémoire. Comme pour un album des Beatles en fait. C'est dire le niveau où Partridge et Moulding planent, en cette année 1984, où, ayant abandonné toute velléité de faire de la scène, et leur groupe réduit désormais à un trio, ils peuvent consacrer toute leur énergie à atteindre la perfection pop dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2016

Ma discothèque bancale : "14 Songs" de Paul Westerberg (1993)

Sans être un fan absolu de "The Mats" (le surnom affectueux donné aux Replacements par leurs fidèles), j'attendais avec impatience le premier "vrai" effort solo de Paul Westerberg ("vrai" car "All Shook Down" n'était déjà plus un véritable album des Replacements…) : il faut dire qu'une sorte de consensus avait fini par se dessiner chez "ceux qui savent" pour qualifier Westerberg de meilleur songwriter de sa génération, une sorte de Dylan punk et en état fréquent d'ébriété. Malheureusement, "14 Songs" - soit beaucoup trop, "10 Songs"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,