16 février 2021

"Adú" de Salvador Calvo : un ratage particulièrement stupide et irritant...

Le drame des migrants est sans doute l'une des catastrophes planétaires actuelles les plus affreuses, et l'on sait que les choses ne s'arrangeront pas avec l'intensification des changements climatiques. On peut donc trouver que le cinéma s'intéresse bien trop peu à ce sujet, qui est pourtant - si l'on est même froidement "objectif" - riche en potentiel scénaristique et émotionnel. On ne fera donc pas l'impasse sur cet "Adú" espagnol, sorti déjà en France depuis plus de six mois dans l'indifférence générale, alors qu'il aura été très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2020

"Coup pour Coup" de Mateo Gil et Miguel Barros : les spadassins de Midas !

2020, la pandémie du Covid 19 n’est pas survenue, mais Madrid est à feu et sang : la version locale des gilets jaunes a dégénéré en un affrontement global entre le gouvernement (et les « puissants » de l’économie) et le peuple. L’un des capitaines d’industrie les plus en vue se retrouve victime d’un chantage particulièrement original et pervers : il doit payer 50 Millions d’Euros à une mystérieuse organisation, « les favoris de Midas », faite de quoi, tous les 5 jours, un inconnu sera exécuté. Cela tombe très mal pour Víctor... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 juillet 2012

Séance de rattrapage : "Malveillance" de Jaume Balagueró... Plaisir sadique...

Il est des petits films de terreur - et le cinéma espagnol en compte désormais pas mal - qui valent plus que leur programme initial et leur script assez prévisible. Pour aimer "Malveillance", il faut aimer les plaisirs sadiques, c'est un fait, et ce n'est pas l'absence d'explications (dieu merci, on n'est pas à Hollywood) et de happy end, sacrifié en faveur d'une épilogue passablement traumatisante, qui auront amené le public "pop corn" (celui de "REC" ?) vers le dernier Balagueró. Pourtant les qualités du film sont évidentes : une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2012

Séance de rattrapage : "Cellule 211" de Daniel Monzón

Depuis "Oz", incontournable modèle du genre, et "Un Prophète", on aime les films de prison, sans doute parce qu'ils ont démontrés que un bon scénario et une bonne mise en scène peuvent élever le spectacle un peu convenu d'un microcosme ultra-radical en peinture sociale, politique ou humaine pertinente. Il se trouve que l'ultra-primé (en Espagne) "Cellule 211" souffre malheureusement d'un scénario à l'invraisemblance pesante (deux "lourdes" coïncidences afin de faire avancer l'intrigue) et d'un manque de souffle d'une mise en scène qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,