21 janvier 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "38 Témoins" de Lucas Belvaux

Un "Belvaux" médiocre, c'est finalement assez rare, mais là, ce "38 témoins" n'est guère défendable : sur un thème important et peu traité au cinéma, celui de la lâcheté et de l'indifférence qui gangrènent nos sociétés de plus en plus individualistes, Belvaux a tout faux, entre un scénario illustrant mal ce fameux sujet (la culpabilité dévorante de cet homme n'étant pas descendu dans la rue à 3 trois heures du matin alors qu'une femme y criait est quand même assez peu crédible...), dialogues très écrits en décalage avec le réalisme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2014

"Pas son Genre" de Lucas Belvaux : pour Emilie Dequenne avant tout...

Je ne connais pas un seul exemple de bon film "sociologique", le cinéma étant - en tout cas pour moi - par essence l'antithèse d'une analyse comportementale basée sur des archétypes statistiques de comportement. Le scénario du dernier Lucas Belvaux, "Pas son Genre", avait donc tout pour nous faire fuir : la rencontre amoureuse, forcément promise au désastre, de deux stéréotypes, le philosophe parisien et la coiffeuse provinciale, un sujet littéralement effarant !... Mais comme on a confiance en Belvaux, on insiste... et on a raison.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,