28 avril 2014

"White Light White Heat Edition Deluxe" : une nouvelle version discutable du chef d'oeuvre absolu du Velvet

Disque 1 : "White Light White Heat": "White Light White Heat" est le sommet indiscutable du Velvet, sans doute parce qu'il s'agit aussi de leur pire descente aux enfers : en vrille… Un concassage impitoyable - mais fascinant - de notre confort musical, des mots littéralement visqueux à la fascination perverse, de brusques échappées mélodiques avant de s'abandonner à nouveau dans de noirs tourbillons, un bruit continu mais "sec" comme une jouissance jamais atteinte, et surtout ces voix mystérieuses et cruelles, qui allaient mettre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 octobre 2013

Her life was saved by Rock'n'Roll ! Rock'n'Roll !

Lou Reed est mort, et on n'en revient pas. Bien sûr, on avait vaguement enregistré l'histoire peu rassurante de la greffe du foie, mais sans y prêter vraiment attention. Car Lou ne pouvait pas mourir, c'était sûr. Lou faisait partie de notre cosmos depuis 1972, depuis "Transformer" (avec "Ziggy", le disque qui avait sauvé notre vie en l'été de nos 15 ans) et depuis la découverte - tardive pour moi - du Velvet Underground. Je n'oublierai jamais avoir terrifié mes collègues de classe en 1974 en leur passant le Velvet à fond sur le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,