09 juillet 2021

"Annette" de Leos Carax et Sparks : le monstre, la femme et le pantin...

Vu sa réception lors de l’ouverture du festival de Cannes, et les premières réactions de part et d’autre, "Annette", le « nouveau Carax » sur un scénario et une musique de Sparks, est une œuvre « clivante » : le contraire serait d’ailleurs surprenant… Car, d’un côté, on sait bien que Leos Carax est LE réalisateur « maudit » du cinéma français, et ce depuis la méchante polémique lui ayant « réglé » son compte du fait de son colossal dépassement de budget sur ses "Amants du Pont Neuf" – film magnifique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2021

"Annette" de Sparks : une B.O.F. pas comme les autres...

La discographie de Sparks, riche en merveilles (Kimono My House, No 1 in Heaven, Li’l Beethoven, A Steady Drip  Drip Drip, par exemple) comme en disques salement ratés (Big Beat, Introducing Sparks…), comporte aussi son lot d’aberrations, et il faut bien admettre que ce sont peut-être ces morceaux, ces albums entiers vraiment bizarres qui sont finalement les plus caractéristiques du génie musical particulier des Frères Mael. La mauvaise nouvelle avec la parution de Annette, BO du film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 octobre 2017

Sparks à la Gaîté Lyrique (Paris) le dimanche 1er octobre

21h05, tout le monde commence à s’impatienter à force de supporter de la variété italienne sur la sono, quand Ron et Russell déboulent, accompagné d’un quintet de jeunes gens... Deux guitaristes, une batterie aux dimensions impressionnantes : c’est confirmé, Sparks nous revient cette année dans une configuration traditionnellement rock, pour la première fois depuis le milieu des années 70 ! What the Hell Is It This Time?, sorte de citation de l’époque “Propaganda” envoie du bois : nous n’avons jamais entendu encore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 septembre 2017

"Hippopotamus" de Sparks : probablement rien...

« Il y a un hippopotame dans ma piscine / Qu’est-ce qu’il fait là ? Je ne sais pas… / Il y a Titus Andronicus avec un tuba dans ma piscine / Il a plongé, c’est un excellent nageur… » Qui donc d’autre que Sparks – c’est-à-dire les frères Mael, petits fils de Doris Day – peuvent écrire et chanter ce genre de paroles, 43 années après avoir fait déferler sur la planète stupéfaite les cavalcades westerno-cryptiques de This Town ain’t Big enough for the Both Us (« les mammifères sont mon type d’animal préféré », n’est-ce pas ?) ? Oui, 43... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2013

Séance de rattrapage : "Holy Motors" de Leos Carax

D'abord, le temps des "auteurs" - au moins comme on l'entendait, au sens "nouvelle vague" du terme en France - semble prêt d'être révolu, et Carax, super auteur maudit s'il en est, n'échappe pas à cet effet d'obsolescence : lorsque "Holy Motors" débute, il y a comme une gêne à assister désormais à ce qui peut passer pour l'expression d'un nombrilisme intellectuel vaguement prétentieux, voire même arrogant, qui avait jadis coûté à Carax sa carrière. Et puis, peu à peu, l'aspect ludique du film se dessine, et l'emporte sur ce qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,