21 décembre 2019

"Notre Dame" de Valérie Donzelli : la maîtresse de la haute cathédrale

"Notre Dame" se passe clairement dans un monde parallèle au nôtre : le climat est complètement déréglé, puisqu'il fait chaud à Noël, mais de soudaines bourrasques de neige sont à redouter, les pics de pollution sont de plus en plus élevés et nombreux, et l'agressivité des Parisiens a elle aussi atteint des sommets, puisque leur nouvelle occupation est de se distribuer des gifles dans la rue. Les cathos intégristes manifestent à la moindre verge dressée, une famille syrienne campe sur le trottoir en face de chez vous, et Mme le Maire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 décembre 2019

Katerine à la Cigale (Paris) le lundi 16 décembre

20h30 : l’entrée des musiciens sur scène se fait par les narines d’un grand nez gonflable, avec poils et tout et tout. Tout le monde est habillé, non pas en crotte de nez, mais en pyjama pour bébés moulant, ce qui ne s’avère pas forcément très seyant, surtout porté par Philippe Katerine (… mais c’est bien entendu volontaire…), lui-même dissimulant partiellement sa bedaine et ses genitalia grâce à un boa noir du plus bel effet. Il est accompagné par cinq musiciens : un guitariste, une bassiste, deux claviers et un batteur,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 décembre 2019

Confessions de Katerine : Humain après tout...

Les Français réalisent-ils la chance qu'ils ont d'avoir Katerine ? Nombreux sont ceux qui ne voient en Philippe Katerine que le doux fantaisiste qui les a bien fait rire dans "le Grand Bain". Ceux qui ont un peu de mémoire se souviennent sans doute du faux DJ qui n'arrêtait pas de couper le son sur "Louxsor J'adoooooore". Il faut donc rappeler aux incrédules que Katerine a commencé au siècle dernier en enchantant un public encore très réduit à coup de chansons douces et un tant soit peu décalées, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2019

"Yves" de Benoît Forgeard : Yves mon Amour

Il y a, derrière ce très, très mauvais, cet exceptionnellement mauvais film qu'est "Yves" une pléthore d'excellentes idées, qui, mises entre d'autres mains, auraient pu donner quelque chose d'intéressant : la manière dont l'IA se nourrira / se nourrit de nous, de nos idées, de notre savoir, voire de nos rêves, pour en fournir une version "techniquement supérieure", et, évidemment, humainement inférieure ; la fascination incontrôlable de l'être humain pour ses propres créations, qu'elles soient des robots ou bien des divinités ; la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 novembre 2018

"Le Grand Bain" de Gilles Lellouche : The Deep End

Eh oui, à force de consacrer des films aux névroses féminines, et de les considérer (ces névroses...) - non sans une certaine misogynie - comme LE grand sujet de comédie, il était temps que quelqu'un s'essaie à pleurer sur nous, les hommes, avec nos vies foutues. Que cela soit Lellouche qui s'y colle, lui à qui on donne difficilement notre sympathie de cinéphiles raffinés, est une bonne surprise, et qu'il en tire un film correct,, presque excellent par instants, une autre, encore plus grande. Fausse copie à la française de "The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 septembre 2018

"Le Monde est à toi" de Romain Gavras : la bêtise et la laideur

Un film qui commence sur une chanson de Michel Sardou va avoir du travail pour gagner mon adhésion. A moins que cela ne soit de la dérision, mais ça n'en devient pas moins impardonnable. "Le Monde est à toi" nous a été vendu comme la comédie française de l'été - non pas qu'il y ait grande concurrence dans le genre ! - et les festivaliers cannois ont semble-t-il apprécié le break que le film de Romain Gavras leur a offert au milieu du marathon du Festival : on les comprend. Il est plus difficile d'admettre la générosité envers le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 octobre 2017

"Le Petit Spirou" de Nicolas Bary : l'Ombre du Zzzz...

Je suis naïf. Naïf au point d'être idiot. Pourtant j'ai déjà vu quelques unes des horreurs qui ont précédé : les Astérix, les Adèle Blanc-Sec, les Blueberry et quelques autres Schtroumpfs. J'ai judicieusement fait l'impasse sur d'autres qui avaient bien l'air pitoyables (Lucky Luke, Boule et Bill... )... mais je me suis quand même retrouvé cet après-midi avec ma fille de 6 ans dans une salle de multiplexe devant "le Petit Spirou". Sans doute trahi par mon éternelle passion pour le personnage du groom éternel (pour moi, à égalité avec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2014

"Magnum" de Katerine : "Surtout, surtout, ne soyez pas vous-même !"

"Surtout, surtout, ne soyez pas vous-même !", l'avertissement en intro de ce "Magnum" ne saurait pas être plus clair : cet album est un disque où Katerine s'avance masqué, ou plutôt où il abandonne (enfin ! dirons certains...) toute profondeur, où il sacrifie cet aspect profondément bouleversant de ses meilleures oeuvres antérieures, lorsqu'il s'agissait encore de gratter ses propres névroses - jusqu'à la gêne, jusqu'au sang - sous couvert d'un humour potache provocateur. "Magnum" est ailleurs, dans la célébration assez innocente... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,