16 février 2015

"Dernière Nuit à Twisted River" de John Irving : toujours le même livre...

On sait bien que John Irving, comme d'ailleurs une bonne partie des "vrais" artistes, qui ne produisent guère que ce que leurs obsessions les laissent produire, écrit toujours le même livre, l'histoire d'une vie d'homme marquée par des femmes (en général massives, puissantes, pas très féminines au sens conventionnel du terme), par l'absence du père (absence réelle ou non, la n'est pas la question - ici, le Cuisinier n'est pas un père au sens propre du terme pour Danny, ce serait plutôt le magnifique et paradoxal personnage de Ketchum... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 août 2014

"Je te retrouverai" de John Irving : ennuyeux parfois, un grand livre presque monstrueux...

"Je te retrouverai" a tout d'un livre-somme, qui reprendrait toutes les préoccupations de John Irving : paternité et filiation, confusion des genres, sexualité douce (disons non-traditionnelle)... en y ajoutant une bonne louche de sujets "originaux" (car Irving a toujours adoré ce qui sort de l'ordinaire, ajoutant ainsi une touche de fantaisie à ses oeuvres finalement assez traditionnellement "psychologiques") : l'art du tatouage, la musique religieuse, la psychiatrie, Hollywood... le tout s'étalant sur un millier de pages...... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,