07 juin 2019

"The Dead don't Die" de Jim Jarmusch : it's a fucked up film !

Il est difficile de rester impavide, quand on est un fan de Jim Jarmusch depuis ses premiers films, devant la véritable catastrophe industrielle que représente ce "The Dead Don't Die", qui constitue à la fois la suite (trop) logique de la réflexion de plus en plus réac de notre très cher rockeur devant l'évolution du monde, et la négation complète de tout son cinéma, un cinéma merveilleux de subtilité et de poésie, dépassant systématiquement le sujet de ses films pour nous emporter vers une splendide et palpitante humanité. Ce film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Gimme Danger" de Jim Jarmusch

Depuis la déception de "Year of the Horse", on sait malheureusement que le talent de documentariste de l'excellent Jim Jarmusch est loin d'égaler sa passion pour la musique, et pour le Rock en particulier. Ce soporifique "Gimme Danger", hommage empêtré et superficiel à la carrière fulgurante de l'un des groupes les plus essentiels de la musique du XXè siècle, s'avère encore nettement pire, malgré notre propre admiration pour la trajectoire et l'intelligence de James Osterberg, aka Iggy Pop. Si c'est toujours un plaisir de regarder et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mars 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Paterson" de Jim Jarmusch

10 choses que j'ai apprises (ou dont je me suis souvenu) en regardant "Paterson" : 1) La poésie sans rimes, c'est aussi de la poésie, même si c'est plus difficile à reconnaître 2) Le noir et blanc dans la déco d'intérieur, c'est terriblement surfait, et en fait ça peut même attaquer gravement le cerveau 3) Je ne supporte pas les chiens, surtout ceux qui bouffent tout ce qui leur tombe entre les pattes 4) Adam Driver reste définitivement mon acteur américain préféré de la "jeune génération" 5) Il n'y a finalement rien de plus beau que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Broken Flowers" de Jim Jarmusch (2005)

"Broken Flowers" est un petit bijou au sein de la riche filmographie de Jim Jarmusch, alors même qu'il est l'un de ses films les moins "jarmuschiens" (...même si l'on retrouve quand même un peu de cette légèreté charmeuse qui les caractérise...). D'abord, Jarmusch a décidé de déléguer le rôle du metteur en scène à l'un de ses personnages, Winston (Jeffrey Wright) chargé de construire le trajet du "héros" du film, et même de lui en fournir la bande son. Ensuite, ayant devant sa caméra l'un des acteurs les plus géniaux de sa génération,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 novembre 2015

Séance (tardive) de rattrapage : "Only Lovers Left Alive" (2013) de Jim Jarmusch

Sacré Jim ! Dans un monde qui brocarde de plus en plus la culture, l'intelligence, la sophistication, dans un monde qui est nettement moins rock'n'roll à chaque jour qui passe, on peut toujours compter sur lui pour porter bien haut l'étendard de NOS valeurs (les miennes en tout cas !) face à la bêtise et à l'abrutissement général. Il l'a déjà fait, et brillamment, avec "Ghost Dog" et plusieurs autres pépites de sa filmographie nonchalante, mais c'est sans doute la première fois que l'un de ses films est une déclaration d'intention... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2015

Revoyons les classiques du cinéma : "Ghost Dog" de Jim Jarmusch (1999)

Cinéaste suprêmement malicieux, Jim Jarmusch superposait dans "Ghost Dog" un hommage à Melville (le "Samouraï", bien sûr), des plans un peu toc pompés sur les films de samouraïs, et des clichés du polar américain, dans un curieux mélange, toujours drôle et souvent inattendu, et produisant au final une sorte de tragédie aussi paradoxale que désinvolte. Car "Ghost Dog" réussit à concentrer puissance et souplesse, à l'image d'un Forest Whitaker, certes décalé en tueur efficace et lymphatique, mais finalement impressionnant de force... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,