16 mars 2019

"Les Eternels" de Jia Zhang-ke : la montée des eaux

Jia Zhang-ke est le plus grand réalisateur chinois, celui qui a vraiment pris à bras le corps la chronique des mutations qui secouent depuis plus de 20 ans son pays. La Chine est le plus grand pays du monde, celui qui est d'ores et déjà appelé à définir notre avenir, qu'on le veuille ou non. Et le cinéma d'Extrême-Orient, du Japon à la Thaïlande, en passant par la Corée, Taïwan et la Chine, est le seul véritable laboratoire formel du cinéma depuis la fin des années 90. C'est dire le niveau d'attente que l'on peut avoir désormais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2016

Le futur du cinéma est Asie : "Mountains May Depart" de Jia Zhang-Ke

On sait le talent de Jia Zhang-ke, magnifique chroniqueur des mutations douloureuses de la société chinoise, mais également perpétuel chercheur de formes nouvelles : faire l'impasse sur l'un de ses films n'est pas une erreur, mais bien une faute pour tout cinéphile qui se respecte ! "Mountains may Depart" est l'une de ses œuvres les plus ambitieuses - une multitude de thèmes sont abordés à travers la peinture de divers personnages de 1999 à 2025, de la Chine "de l'intérieur" frappée de plein fouet par le " miracle économique" à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 février 2014

Séance de rattrapage : "Plaisirs Inconnus" de Jia Zhang Ke (2002)

Revenir sur les premiers films de Jia Zhang Ke permet de juger de la persistance de ses préoccupations comme de l'évolution de son art jusqu'à la plénitude actuelle. "Unknown Pleasures" (en anglais puisque sinon on perd la référence à Joy Division, importante) a un sujet fort - l'aliénation naissante de la jeunesse chinoise au début du XXIème siècle alors que le monde semblait pour la première fois soffrir à elle - et une forme non moins impressionnante : la manière dont Zhang Ke utilise son expérience naissante du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 janvier 2014

"A Touch of Sin" de Jia ZhangKe

Après "The World" et "Still Life" qui avaient marqué les esprits en conjuguant puissance du documentaire (sur les mutations de la Chine) et grâce de la mise en scène, et après pas mal de documentaires - justement - que j'avoue ne pas avoir vus, Jia ZhangKe revient avec un film encore plus impressionnant, parce qu'il laisse pour la première fois s'exprimer sa rage devant la situation catastrophique dans lequel le peuple chinois se trouve plongé, et qu'il la libère, cette rage, à travers des scènes de violence gore - un tantinet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,