14 décembre 2021

"House of Gucci" de Ridley Scott : Illusions perdues...

Plutôt mal reçu par les fans de Sir Ridley Scott - ce qui, soyons un peu provocateurs sur ce coup-là - serait presque un bon signe, "House of Gucci" s'avère une délicieuse friandise, pour peu qu'on n'en attende ni bon goût, ni profondeur : voilà un simple film de divertissement, frôlant parfois le grotesque sans pour autant négliger la tragédie. En fait, si ce qu'on aime - à peu près tous maintenant - dans le cinéma coréen, c'est le mélange de genres, et surtout la capacité d'utiliser la grossièreté pour faire mieux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 avril 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Faux-Semblants" de David Cronenberg (1988)

Avec "Faux-semblants", qui marqua (enfin !) la reconnaissance de David Cronenberg comme un auteur majeur de son époque, le cinéaste canadien abandonnait (quasiment) le "gore", mais reprenait comme point de départ de sa narration un thème très typique de son cinéma, la diffusion d'une mutation au sein d'un corps. Pourtant, il s'agissait là en effet - comme le titre français le suggérait - d'un "faux semblant", le film bifurquant vers une réflexion extrêmement fine sur la douleur et l'angoisse éprouvantes provoquées par la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 janvier 2020

"Watchmen" de Damon Lindelof : les Gardiens de la Haine

Tout le monde sait bien sûr que la BD séminale d’Alan Moore (et Dave Gibbons au dessin...), l'un des piliers incontournables du genre, avait déjà été adaptée il y a 10 ans au cinéma par le très discutable Zach Snyder, avec un succès pour le moins relatif, tant la complexité morale et politique de l'oeuvre originale était peu compatible avec une approche fondamentalement simplificatrice de blockbuster à gros budget. On pouvait également craindre le pire, malgré la signature de la maison HBO derrière la série... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 juin 2014

Séance de rattrapage : "The Words" de Brian Klugman et Lee Sternthal

Oui, les Américains produisent encore, parfois, des films pour adultes, et "The Words" engendre forcément beaucoup de désir, avec son casting superbe (ces seconds rôles issus de la série TV !), et son sujet plutôt ambitieux : ni plus ni moins que le fameux dilemme entre vivre sa vie (l'amour) ou tout sacrifier pour l'Art (ici, la littérature)... ou d'une manière générale, le prix à payer pour réaliser ses rêves. Bon, pendant au moins une heure, on y croit, on s'intéresse à des situations romanesques mais potentiellement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2012

"Margin Call" de J. C. Chandor : supériorité du cinéma américain...

La supériorité du cinéma américain sur les autres, c'est sa capacité extraordinaire à coller à l'actualité pour fictionner sans crainte de choquer ou de troubler les pouvoirs en place (sans doute grâce au Pouvoir qu'Hollywood lui-même représente, mais c'est une autre histoire) : "Margin Call", serait-il un film raté, qu'il serait de toute façon indispensable pour sa mise en scène des premières heures de la grande catastrophe bancaire qui a plongé le monde entier dans une crise économique inédite. Mais, et c'est tant mieux, "Margin... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,