26 janvier 2018

"China Girl - Top of the Lake Saison 2" de Jane Campion : Down Under !

Le retour un peu imprévu de "Top of the Lake", l'une des plus belles réussites récentes en matière de séries policières, est forcément l'un des plus grands plaisirs de ce début 2018... même si ce "China Girl" manifeste une rupture très radicale avec la première saison. Exit la beauté glaçante de la Nouvelle Zélande, nous voici plongés dans l'univers urbain et sordide d'un Sydney blafard sous un ciel continuellement nuageux. L'intrigue, complexe et un peu capillotractée avec ses coïncidences forcées, n'est guère qu'un prétexte pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2017

Revoyons les classiques du cinéma : "la Leçon de Piano" de Jane Campion (1993)

En 1993, la "Leçon de Piano" avait tout de l'OVNI surgissant dans le ciel du cinéma mondial, venu des antipodes, tant géographiquement qu'émotionnellement : un vrai film féminin, qui ne sacrifiait en rien aux codes du cinéma mainstream, et qui faisait naître un univers tout entier de sentiments inédits. Certes, son scénario portait en lui d'indiscutables éléments de romantisme victorien, dissimulant un érotisme intense derrière la peur, le mystère et l'exotisme des situations, et la musique - qui a mal vieilli - de Michael Nyman... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2016

La part obscure de la filmographie de grands réalisateurs : "In the Cut" de Jane Campion (2003)

Jane Campion apporte à une histoire finalement assez classique de serial killer / démembreur de cadavres féminins son point de vue féministe sur le désir : oui, les femmes peuvent avoir envie de sexe autant que les hommes, et de manière aussi crue. C'est bien, ça choque (facilement) le public habitué aux salades hollywoodiennes, mais c'est quand même un peu léger, surtout si l'on ajoute que les personnages de "In the Cut" ("dans la fente", donc…) manquent totalement et de profondeur au-delà des clichés éculés qu'ils illustrent, et de... [Lire la suite]
03 juin 2015

"Top of the Lake", mini-série de Jane Campion et Gerard Lee : Paradise lost...

Au fil des années, on avait un peu oublié Jane Campion, dont la filmographie n'avait pas tout-à-fait tenu les promesses de "An Angel at my Table" et "The Piano". C'est donc avec un plaisir sans réserve qu'on retrouve sa patte si caractéristique dans cette "mini série" (6 épisodes d'une heure - telle que la série est publiée en DVDs, et non 7 épisodes de 50 minutes comme elle a été diffusée -, pas d'autre saison en vue) quasi parfaite qu'est "Top of the Lake" : condamnation sans appel du machisme, voire de la masculinité en général,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,