23 février 2019

"Velvet Buzzsaw" de Dan Gilroy : Art Brut

Il y a clairement dans ce "Velvet Buzzsaw" deux projets qui ne cohabitent pas bien, et dont le décalage empêche finalement le film de fonctionner. D'abord, il y a cette critique délicieusement méchante, et que l'on soupçonne d'être avisée, même quand on ne le fréquente pas soi-même du milieu de l'Art : elle ouvre le film de manière particulièrement brillante, et la multiplication de personnages représentant toutes les facettes de la profession, du critique tout-puissant interprété par un Jake Gyllenhaal comme souvent extraordinaire,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Okja" de Bong Joon-Ho

On a beaucoup parlé de "Okja" lors de la mini crise causée au Festival de Cannes par la volonté de Netflix de ne pas suivre les "règles de l'industrie" quant aux sorties en salle... mais on a finalement peu parlé du film de Bong Joon-Ho lui-même, marqué d'une sorte de sceau d'infamie, et qui ne trouvera pas son public. En aurait-il été autrement si "Okja" avait été un film "normal" ? Rien n'est moins sûr... Car, comme toujours chez le meilleur réalisateur coréen, "Okja' est un foutoir peu commun, un mélange de genres (la spécialité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 septembre 2018

"Les Frères Sisters" de Jacques Audiard : les confidences de J.A.

J e sais bien que je suis un réalisateur formidablement surestimé dans mon pays, et même que je suis très fier de moi, j'ai toujours réussi à emballer les gogos, à chacun de mes films, en tirant sur les mêmes grosses ficelles (la fraternité, la famille, le combat entre le bien et le mal qui à la fin reviennent au même, les femmes - toutes des p... sauf maman, etc.). A force de tourner un peu en rond dans un hexagone de plus en plus étroit pour moi, je me suis dit que j'allais frapper un grand coup et aller titiller les Amerloques... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 avril 2017

"Life" de Daniel Espinosa : dans l'espace, personne ne vous entendra bâiller...

Quelle drôle d'idée de vouloir refaire "Alien", sans y apporter aucune idée nouvelle, et même en en retranchant les meilleurs ingrédients (les métamorphoses de l'alien, l'agenda caché de l'entreprise commerciale, l'androïde, et surtout la révélation à Ripley de sa propre nature...) ! Dans "Life", rien de tout ça : une station orbitale multi-culturelle (américains, anglais, russes et japonais constituent un microcosme assez réducteur de l'humanité) mais sans aucun conflit interne, une entité certes à peu près indestructible mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 janvier 2016

Séance de rattrapage : "Enemy" de Denis Villeneuve

On a reproché beaucoup de choses à "Enemy", un film qui a fait couler pas mal d'encre et a divisé, soit une excellente nouvelle à notre époque où les films sont objets de consommation avant tout… et ce qui témoigne de l'ambition et de l'importance croissante de Denis Villeneuve : la simplicité de son sujet, la lenteur de sa mise en scène, et même l'absence de réponses apportées par Villeneuve à son mindfuck vendu (de manière mensongère) au grand public comme un thriller fantastique. Tout cela est vrai, mais constitue à mon sens les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 octobre 2015

Séance de rattrapage : "Night Call" de Dan Gilroy

S'il est aisé de se laisser impressionner par "Night Crawler" (évitons le titre "français", crétin), il n'est pas facile de l'aimer et de le défendre ensuite : la démonstration de Dan Gilroy quant à l'abjection croissante des media et aux abimes du cynisme contemporain, pour être efficace, n'en reste pas moins mécanique, souvent redondante, parfois même suspecte quand le film adopte des procédés de suspense finalement pas si différents de ce qu'il dénonce. Gilroy manque d'intelligence et sans doute d'un soupçon d'éthique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2013

Séance de rattrapage : "End Of Watch" de David Ayer

Mis à part le "Redacted" de De Palma, je n'ai jamais vu un film présenté comme "filmé en caméra vidéo par ses protagonistes" qui fonctionne réellement, sans doute simplement du fait de l'impossibilité pour le spectateur de croire qu'un personnage ne lâche jamais sa caméra même confronté aux pires dangers. Ce mode de narration, assez stupide finalement, et esthétiquement pénible, est l'un des seuls réels défauts de "End of Watch", film coup de poing à la gloire du flic ordinaire des quartiers chauds de Los Angeles. L'on pense... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2013

"Prisoners" de Denis Villeneuve : une réalisation exemplaire, un film profondément troublant, mais...

Villeneuve nous avait déjà bien sonné avec son terrible "Incendies", et il est intéressant de voir ce (grand) nouveau cinéaste canadien se confronter à la machine hollywoodienne qui en a broyé des plus originaux et des plus talentueux que lui. Or, au sortir des deux heures et demies du cauchemar éveillé qu'est "Prisoners", force est de constater que le réalisateur s'en est sorti haut la main, conduisant cette chronique nauséeuse d'une Amérique profonde bigotte et repliée sur elle-même avec une sûreté d'exécution impressionnante,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,