10 août 2021

"Les Fantômes de Reykjavik" d'Arnaldur Indriðason : noir islandais

Ce n’est pas facile d’être la star du polar islandais – même si l’Islande est un petit pays, et qu’on peut imaginer que la concurrence n’est pas trop rude. Arnaldur Indriðason a été rapidement célébré comme un maître moderne du polar (scandinave, le polar, obligatoirement…), avec des livres copieusement primés comme "La Cité des Jarres" et "la Femme en Vert", qui, autour de leur héros devenu emblématique, le commissaire Erlendur Sveinson, offraient une vision terriblement noire de la société islandaise, bien différent de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2021

"Katla" de Sigurjón Kjartansson et Baltasar Kormákur : en-dessous du volcan

A notre époque de séries TV globales (car bien plus que le cinéma, la série TV a réussi à unir la planète dans les mêmes passions, voire les mêmes obsessions), on ne peut pas dire que les scénaristes de "Katla" se soient vraiment foulés pour trouver le thème de cette « petite » série islandaise : je te prends le sujet des "Revenants" (la réapparition inexplicable des disparus) et j’y ajoute un bonne dose de "The Leftovers" (la difficulté de faire son deuil, avec le gnan gnan religieux et new age en moins : on est en Europe, pas chez... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2020

"Les Meurtres de Valhalla" de Thordur Palsson : Islande fatale !

Nous avons trop été fans du polar scandinave durant les 20 dernières années, pour ne pas admettre qu'il nous est difficile désormais de ressentir beaucoup d'intérêt devant un genre qui a fini, entre romans à succès ("Millenium", bien sûr, mais aussi l'œuvre non négligeable du grand Jo Nesbø) et séries TV qui ont fait le buzz ("The Killing", "The Bridge") par virer au stéréotype... sans même parler de liquider virtuellement les 3/4 de la population locale, à force de multiplier les sérial killers ! "Les Meurtres de Valhalla",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 février 2019

"Arctic" de Joe Penna : l'homme qui a vu l'ours (... qui a vu l'homme...)

Le récit de survie est l'un genre des plus traditionnels dans la littérature (on dira que l'un des modèles est évidemment le "Robinson Crusoé" de Defoe), et par extension dans le cinéma. Sa fonction est classiquement d'exalter les capacités de survie de l'homme, son intelligence face à l'adversité… comme récemment illustré sur nos écrans par le très, très optimiste "The Martian" de Ridley Scott. Une tendance plus moderne, intégrant sans doute notre profonde culpabilité vis à vis de ce que nous faisons à la planète, a renversé cet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2016

"Les Nuits de Reykjavik" de Arnaldur Indridason: alcool et formica

Ce n'est que le troisième livre d'Indridason que je lis, y compris le fameux "la Cité des Jarres" (une relative déception à l'époque...), et j'ai déjà le sentiment d'en avoir fait le tour. Pout tout dire, "les Nuits de Reykjavik", pour "exotique" qu'il soit, frôle l'ennui le plus profond. Certes, la description d'une capitale islandaise engluée dans la médiocrité (alcoolisme, bagarres, accidents de la route, brutalités conjugales, petits larcins) et les années 70 (formica et apparition de la junk food américaine) paraît... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2015

"Vulnicura" par Björk : rupture amoureuse

Si les ruptures amoureuses sont régulièrement une excellente source d'inspiration pour les artistes qui en manqueraient (... comme si souffrir était un carburant nécessaire, ce qui est à la fois un cliché honteux et une semi-vérité assez banale), elles ne sauraient non plus garantir la réussite du projet musical. Björk, qui tourne en rond depuis pas mal d'années, et nous trompe en la jouant de plus en plus "expérimental", histoire de cacher le déficit en mélodies de ses albums, a visiblement souffert le martyre du naufrage de sa vie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 août 2014

"Etranges Rivages" d'Arnaldur Indridason : lent, sombre et froid

Ne connaissant pas très bien la saga pourtant célébrée des enquêtes de l'inspecteur Erlendur, ni même les livres d'Indridason (mis à part l'inévitable "Cité des Jarres"), il m'a été forcément difficile de comprendre en quoi l'histoire de "Etranges Rivages" peut venir éclairer les oeuvres précédentes, mais je ne pense pas que le lecteur néophyte - comme moi - se sente particulièrement frustré de ce fait : ce lent, sombre et froid récit d'un retour vers le passé, ouvrant la possibilité du travail de deuil pour Erlendur, comme pour les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,