26 mai 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Brooklyn" de John Crowley

"Brooklyn" devrait être étudié dans toutes les écoles de Cinéma en tant qu'exemple parfait de ce qu'il faut faire si l'on veut réaliser un film d'une heure cinquante qui ne parle de rien de pertinent, et qui gâche systématiquement tous ses atouts, comme par exemple une actrice qui accroche vraiment la lumière (Saorse Ronan, qui reste la seule raison valable de s'infliger autant d'académisme mou), ou un thème - l'immigration et le déchirement entre son pays d'origine et son nouveau foyer - pour le moins d'actualité. Tout spectateur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 mars 2017

Two Door Cinema Club au Casino de Paris le lundi 27 février

21h15 : Comme pour The xx au Zénith, le dispositif scénique de Two Door Cinema Club ne comprend aucun ampli sur scène, ni retours devant les musiciens, juste une estrade à l’arrière où trônent la batterie et les claviers, et le demi-cercle de panneaux lumineux / écrans vidéo que nous avions déjà pu admirer à Rock en Seine en août dernier. Sauf que, à la différence de The xx, on va salement sentir l’absence de ces amplis, toute la musique passant directement sur la sono, qui, malheureusement quand vous êtes placés au premier rang... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 janvier 2017

The Divine Comedy aux Folies Bergère (Paris) le mercredi 25 janvier

20h50 : cinq musiciens s’installent devant le grand poster de "Foreverland", nous aurons droit à deux claviers, une guitare, une basse et une batterie pour essayer de recréer la complexité des albums de The Divine Comedy. Chose amusante, tout le monde porte des vestes militaires à brandebourgs, pour rester dans le ton de l’album. Mais quand Neil Hannon entre à son tour, stupéfaction et… hilarité : il est vêtu de pied en cap en Napoléon Bonaparte ! Le groupe attaque Sweden, un titre peu entendu du mémorable album "Fin de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2016

Girl Band / Preoccupations au Trabendo le samedi 19 novembre

20h55 : Installation rapide et déjà joliment bruyante du matériel, et les lumières s'éteignent. Je le signale parce qu'en fait, elles vont rester éteintes pendant tout le set de Girl Band. C'est pour dire qu'on n'est pas là pour les photos (... même Robert !). Heureusement qu'on a pu bien voir les musiciens pendant le changement de matériel ! Surtout Dara Kiely, joli garçon blond et déjà un peu empâté, vêtu d'un t-shirt informe sur lequel il va tirer nerveusement pendant tout le set, les yeux un peu dans le vague. Et ça commence par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 septembre 2016

"Foreverland" de The Divine Comedy : éloge de la fantaisie

Plus de 5 ans se sont écoulés depuis son dernier (et excellent) album, et il faut bien admettre que se replonger dans les délires vaguement rétros et farfelus de Neil Hannon nécessite une petite reprogrammation de notre cerveau : les premières écoutes de "Foreverland" déçoivent un peu, comme si l'on avait affaire à une sorte de parodie un peu usée de The Divine Comedy, tous les curseurs étant poussés cette fois dans le rouge de la "fantaisie passéiste" la plus outrancière : des photos hilarantes de la pochette aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 septembre 2014

"Poussière Tu Seras" de Sam Millar : le fantôme d'un grand polar...

Il y a dans "Poussière tu Seras" tous les éléments d'un grand polar, ou plutôt "Poussière tu Seras" est le fantôme d'un grand polar. Avec un sujet fort - l'impact sur une ville irlandaise, deux décennies plus tard, de l'horreur vécue par des enfants dans un orphelinat abandonné par la bonne société et la justice -, des personnages profonds et complexes - je pense à la magnifique description de la relation sadomasochiste au sein du couple de meurtriers -, et surtout une atmosphère originale que devrait lui envier la majorité des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juin 2013

Séance de rattrapage : "Albert Nobbs" de Rodrigo Garcia, tout simplement un calvaire !

Je hais a priori les films programmés pour faire nominer à l'oscar leurs acteurs, je n'aime pas Glenn Close qui a multiplié les rôles où elle en faisait vraiment trop, je m'ennuie en voyant les "films en costumes" américains ou anglais qui imaginent que l'académisme est la seule manière de faire revivre une époque révolue, comme si les gens de cette époque-là n'avaient pas eu les mêmes sensations, les mêmes émotions que nous. J'ai fait l'effort de regarder "Albert Nobbs" parce que le thème du travestissement comme mode de survie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2013

Lollapalooza Brasil 2013 - Two Door Cinema Club - Samedi 30 Mars 2013

16h30 : Les jeunes Irlandais de Two Door Cinema Club sont là, attaquant leur set dans le soleil de l'après midi, ce qui prive quand même n'importe quel show de rock de sa part de magie. Il me faut tout de suite reconnaître deux choses : d'abord, que de la magie, Alex Trimble et ses copains n'en dégagent guère, avec leur allure de jeunes rosbifs ordinaires... Ensuite, que le son est ridiculement bas, ce qui va réduire l'heure qui suit à un exercice de singalong ridicule, les voix du public teenage surexcité couvrant complètement celle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2012

"Beacon" par Two Door Cinema Club : un second album "logique"...

Les nouveaux groupes anglais à succès sont tellement éphémères que se pose à chaque fois la question cruciale de la survie à un premier album reconnu par la critique et / ou par le public. "Tourist History", malgré une production largement ratée et un côté monolithique, nous avait séduit par son énergie insatiable alliée à des mélodies irrésistibles, en une sorte de version adolescente de Franz Ferdinand. Tout-à-fait logiquement, "Beacon" corrige le tir sur la production, avec un son tout confort et une variété d'ambiances bienvenue,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,