21 octobre 2017

"Blade Runner 2049" de Denis Villeneuve : Do Androids Dream of Digital Wives ?

Un mot d’avertissement au lecteur : votre serviteur est l’un des rares cinéphiles encore en activité qui considère “Blade Runner” comme un simple bon film de SF, loin d’être un chef d’œuvre absolu, et ce après l’avoir même cordialement méprisé à sa sortie en 1982 du fait de la trahison infâme du magnifique roman de Philip K. Dick (“Do Androids Dream of Electric Sheeps?”). Pire encore, votre serviteur considère Denis Villeneuve comme un réalisateur largement plus talentueux que Ridley Scott, et ayant déjà laissé à l’histoire du Cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 mai 2016

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Le retour du jedi" de Richard Marquand (1987)

Ce "Retour du Jedi", troisième épisode de la trilogie (chronologiquement, on s'entend), a longtemps été mon préféré, du fait de sa légèreté virevoltante (en fait un état d'esprit feuilletonesque tout-à-fait dans la ligne du premier, mais sans l’inconsistance de la réalisation de George Lucas, même si la rumeur veut qu'il ait quand même tenu les rênes...), et son accumulation de personnages idiots mais réjouissants (la manière dont le film foisonne de créatures mi-monstrueuses, mi-caricaturales, très proches de celles de "Valerian"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 novembre 2015

Au purgatoire du cinéma d'action : "Le Fugitif" de Andrew Davis (1993)

La première partie du "Fugitif" - inspiré d'une célèbre série télévisée - reste, plus de vingt ans après, un modèle du genre, avec une poursuite haletante qui ne sacrifie pas aux poncifs du cinéma d'action et une collision entre un bus et un train mémorable, puisque pas encore "digitalisée", ce qui permettra aux très jeunes gens biberonnés aux effets spéciaux modernes de VOIR la différence de crédibilité entre une image de synthèse et une cascade réalisée in situ. L'apparition à la fois menaçante et hilarante (un beau paradoxe) de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2014

Polanski et l'aliénation : "Frantic" (1988)

Si "Frantic" fait clairement partie de cette interminable liste de films de Polanski qui ne sont "ni faits, ni à faire", ici à cause d'une dernière demi-heure qui nous montre un Polanski abandonnant complètement les principes qui avait fait de "Frantic" un agréable polar jusque là, il est impossible de nier qu'on tire pas mal de plaisir de ce thriller de "l'aliénation" (thème polanskien s'il en est) : une approche hitchockienne remarquable de la disparition d'une femme, et de l'angoisse asphyxiante qui s'en suit (la première partie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 janvier 2014

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "L'Empire Contre-Attaque" de Irvin Kershner (1980)

Il est généralement admis que "l'Empire Contre Attaque" est le meilleur film (si je me sentais provocateur aujourd'hui, je dirais "le seul film") de la première trilogie de "Star Wars", et ce grâce au professionnalisme classique d'Irvin Kershner, contrebalançant des plus utilement l'esprit "geek" (entendez par là, niveau culturel zéro, excusez du peu) des Lucas et compagnie. Par rapport à son prédécesseur, l'hyper niais "la Guerre des Etoiles", voici en effet un film qui tient à peu près la route, qui sait raconter tranquillement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juin 2013

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "La Guerre des Etoiles" de George Lucas (1977)

Il est pour le moins édifiant de lire la critique "institutionnelle" américaine qui présente le "Star Wars" de George Lucas comme un film parfait, qui restera dans l'histoire du cinéma (je résume) ! Je me souviens encore de ma déception, à sa sortie, devant tant d'infantilisme. Et moi, qui était un grand disciple de la SF "adulte" - et évidemment fan de P.K. Dick - j'allais être témoin d'un incroyable et durable effondrement du genre, qui allait se limiter désormais à de stupides aventures spatiales avec monstres galactiques en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,