14 octobre 2017

Hanni El Khatib à la Cigale le 11 octobre

20h20 : un scorpion noir sur fond rose est projeté sur l’écran au fond de la scène, c’est la pochette de “Savage Times”, le dernier album de HEK, comme on appelle Hanni El Khatib, peut-être parce que c’est plus simple, ou bien parce que ça fait plus américain : finalement il n’y a pas trop de patronymes arabes, voire pas du tout, dans le Rock ! Mi-palestinien, mi-philippin, lourdement tatoué, Hanni a fière allure, un mélange peu courant de charme, de sensualité et de décontraction furieusement rock’n’roll. Il est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2015

"Moonlight" de Hanni El Khatib : les Von Bondies à lui tout seul ?

J'avais loupé le premier album de Hanni El Khatib - peut-être à cause du manque de "crédibilité garage" du nom de l'artiste ? Honte à moi... -, "Moonlight" me servira donc de séance de rattrapage : ici, il y a presque tout ce que j'aime... des mélodies imparables qu'on apprend vite à chanter, des riffs bien saignants pour nos séances d'air guitar, du funk lourd qui nous rappelle le coup du Clash sur "Magnificent Seven", et qui vire même disco dans le final irrésistible de l'album, du garage rigolard, du glam fier de l'être, du psyché... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,