11 octobre 2018

Séance de rattrapage : "Father Figures" de Lawrence Sher

"Father Figures" est un film qui ne surprendra personne - hormis dans sa conclusion que l'on n'aura pas vu venir et qui doit probablement être la raison de son existence, à une époque où ce genre de comédie de moeurs n'a plus vraiment de public ni donc de raison d'être : l'enchaînement des stéréotypes au cours de cette recherche du père (comme seule capable de donner un sens à la vie de nos héros...) est étonnante, conférant au parcours "psychologique" des personnages une banalité improbable que les scénaristes essaient de cacher... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2017

"Seven Sisters" de Tommy Wirkola : Sept fois Noomi Rapace...

Les scénaristes de "Seven Sisters" ont tellement misés sur le goût actuel des spectateurs pour les film "à fort concept" et pour les twists surprenants qu'ils ont oublié qu'un bon récit de SF se construit d'abord sur la crédibilité des hypothèses de départ ayant amené à la société décrite, et sur la cohérence même de cette description. Ce qui amène le spectateur un tant soit peu exigeant à passer une bonne partie du film à essayer de résoudre maintes questions de simple logique que le film pose, et donc à gérer sa propre incrédulité... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juin 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "Les Liaisons Dangereuses" de Stephen Frears (1988)

Franchement admiré en 1988, lors de sa sortie (avec quelques oscars raflés au passage), puis rapidement reconsidéré du fait de la sortie d'un "Valmont" un peu moins "dans le spectacle" par Milos Forman, "les Liaisons Dangereuses" se révèle aujourd'hui un film plus que discutable, mais à l'impact néanmoins toujours aussi dévastateur sur son spectateur... ce qui était, bien entendu, l'objectif de cette entreprise aussi conventionnelle que parfaitement exécutée : soin apporté aux décors et aux costumes, scénario "théâtral"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 janvier 2014

"Damages - Saison 5" : une fin plus qu'honorable pour une série meilleure que sa réputation...

Après un démarrage tonitruant, "Damages" a vite rejoint le purgatoire des séries pas vraiment aimées, ni du public, ni de la critique, alors qu'elle a toujours réussi, saison après saison, à nous intéresser, grâce à des scénarios bien écrits, une construction narrative maligne, et surtout une interprétation magnifique de Glenn Close. La saison 4 marquait nettement le pas, faute de moyens appropriés à ses ambitions, et c'est donc avec plaisir - et un peu de soulagement - qu'on regarde cette assez excellente saison 5, qui clôt très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 août 2013

Revoyons les classiques de la Série TV : "The Shield - Saison 4" ou comment passer la barre de la maturité...

Il avait fallu tout d'abord s'habituer dans cette quatrième saison de "The Shield" à voir Vic Mackey quasiment débarrassé de ses mauvaises habitudes (corruption, complicité avec les criminels et infidélité chronique...), ce qui a priori enlevait une bonne partie de la fascination ambiguë que génère la série, mais prouvait que Shawn Ryan et ses scénaristes avaient compris l'impasse potentielle dans laquelle la vision hyper-noire des trois premières saison pouvait les amener : le renouvellement des thèmes est nécessaire à une série... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2013

Séance de rattrapage : "Albert Nobbs" de Rodrigo Garcia, tout simplement un calvaire !

Je hais a priori les films programmés pour faire nominer à l'oscar leurs acteurs, je n'aime pas Glenn Close qui a multiplié les rôles où elle en faisait vraiment trop, je m'ennuie en voyant les "films en costumes" américains ou anglais qui imaginent que l'académisme est la seule manière de faire revivre une époque révolue, comme si les gens de cette époque-là n'avaient pas eu les mêmes sensations, les mêmes émotions que nous. J'ai fait l'effort de regarder "Albert Nobbs" parce que le thème du travestissement comme mode de survie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juillet 2012

"Damages - Saison 4" : qu'est-il arrivé à "Damages" ?

Alors qu'on croyait cette série véritablement différente à l'abri des baisses de régime, basée qu'elle est sur des scénarios cohérents et près de l'actualité, voici que la quatrième saison vient mettre à bas notre optimisme, et pire notre confiance en l'avenir : c'est bien simple, ici, rien ne fonctionne ! Le sujet (l'utilisation - partiellement illégale - d'entreprises privées pour poursuivre les guerres que l'armée américaine ne souhaite plus mener) est terriblement mal traité, au point de nous laisser rapidement complètement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juin 2012

"Damages - Saison 3" : la meilleure de la série à date...

La troisième saison de "Damages", une série TV dont on parle d'ailleurs beaucoup moins de nos jours, synthétise le meilleur du "concept" et constitue à date la plus belle réussite de la série. Construite sur son habituel flash forward, un moyen manipulateur mais ludique de construire du suspense là où il n'y en aurait peut-être pas ("mais comment va-t-on en arriver là ?" est la question qui fonde chaque saison de "Damages"), l'histoire est intelligemment bâtie sur les récents scandales financiers, ce qui lui confère une résonnance... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,