04 janvier 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Blue Lines" de Massive Attack (1991)

En 1991, naissait "Blue Lines", premier album jamais répertorié de dance-music pour l'âme... Une musique soyeuse et hypnotique, intelligente et sensuelle, trop rapidement étiquetée par les marchands : "trip hop", son de Bristol, etc. Que nous importait pourtant ? Ondulations de plaisir et suaves pulsations... mais comme dans un cocon de tristesse engourdie... Les clichés magnifiques de la Soul éternelle se voyaient ici samplés et régurgités par trois petits futés qui n'oubliaient pas, pourtant, du fond des discothèques enfumées, que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 décembre 2017

Réécoutons les classiques du Rock : "Tea for the Tillerman" de Cat Stevens (1970)

En 1970, "Tea for the Tillerman" était un incontournable dans les chambres des ados. Après le tsunami commercial de "My Lady d'Arbanville", il y avait eu à la radio le glissement de terrain "Wild World" et le gentil Cat vendait des camions d'albums à une époque où cela vous rendait richissime. Nous, qui commencions à gratouiller la guitare, nous nous essayions piteusement à séduire nos petites amoureuses en jouant "Father and Son" (sans trop réfléchir d'ailleurs à un texte qui pourtant tentait de réhabiliter nos parents que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2017

"Les Vestiges du Jour" de Kazuo Ishiguro : on ne badine pas avec l'amour...

2017 : Kazuo Ishiguro, auteur anglais d'origine japonaise peu connu en France, reçoit un Prix Nobel (moins polémique que celui de Dylan l'année précédente) : il est grand temps de lire ses "Vestiges du Jour", oeuvre surtout réputée en ces lieux pour avoir inspiré le meilleur film de James Ivory. Si le célèbre film est remarquablement fidèle au roman, le choc du livre - oserais-je dire sa logique supériorité ? - viens de l'extraordinaire écriture de Ishiguro (le genre de chose qui vous vaut un jour le Nobel, en fait...), alignement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

"Fleabag - Saison 1" de Phoebe Waller-Bridge : le hamster et le crayon...

Quiconque chérit l'humour anglais et l'accent londonien - comme moi - ne pourra qu'adorer ce "Fleabag", sorte de faux-"Girls" (sujet similaire, traitement radicalement opposé...) mâtiné de stand-up comédie, où l'absence du quatrième mur permet à Phoebe Waller-Bridge - souvent en mode "destroy" - de retrouver certaines fulgurances de Ricky Gervais dans "The Office". Si l'on rit beaucoup à la vision d'un premier épisode vraiment emballant, la suite de cette (trop) courte série devient peu à peu plus surprenante, plus malaisante, voire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 décembre 2017

"Low in High School" de Morrissey : louder than bombs...

La haine avec laquelle le dernier album de Morrissey est reçu par une bonne partie de la presse est - logiquement - proportionnelle à l'intérêt que peut soulever ce Low in High School, que certains pourraient bien au contraire considérer comme le sommet absolu de la carrière solo de l'homme que l'on aime tant détester : car, honnêtement, a-t-on déjà entendu sur un album du Moz quelque chose du calibre de I bury the Living, par exemple ? Quelque chose d'aussi grandiose, over the top, d'un mauvais goût aussi sublime ? Low in High... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2017

"Broadchurch - Saison 3" de Chris Chibnall : l'inévitable...

Et l'inévitable se produit : voilà la troisième saison qui sera la saison en trop et gâchera le joli tableau des deux premières. Oh, elle commence bien, cette troisième saison, avec une nouvelle enquête, de nouveaux personnages, et un sujet fort (les violences faites aux femmes)... même si on ne comprend pas très bien comment notre duo d'enquêteurs a pu se reformer. Et puis peu à peu, on s'ennuie, parce que ces deux personnages centraux ont perdu leur substance, que les acteurs n'arrivent plus à les défendre (David Tennant, en roue... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 décembre 2017

London Grammar au Zénith de Paris le Dimanche 3 Décembre

21h10 : C'est par contre avec dix minutes de retard, et alors que le public du Zénith s'impatiente, que le jeune trio de London Grammar attaque son set avec Who Am I ? La scène du Zénith est bien grande pour nos trois icônes de la musique populaire et néanmoins branchée de 2017, leur matériel étant logiquement réduit de gauche à droite à : un mini clavier sur lequel Dan déclenchera quelques effets sonores les rares fois où il abandonnera sa guitare, un piano que Hannah n'utilisera pas pour plus de trois morceaux, les claviers de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 novembre 2017

The Stranglers à la Cigale le samedi 25 novembre

20h30 : la petite valse d’intro habituelle (Waltzinblack !), qui, quoi qu’on en dise, fait un petit pincement au cœur, et les “Hommes en Noir” sont là. Vêtus de noir, comme il faut, et avec neuf ans de plus que la dernière fois que je les ai vus. Neuf ans qui les ont marqués, comme ils nous ont marqués, nous : Dave Greenfield ressemble de plus en plus à une vieille dame blafarde, lourdement fardée et portant un dentier voyant, tandis que Jean-Jacques Burnel est maintenant tout gris, mais paraît surtout assez éteint, lui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 novembre 2017

"Prince of Tears" de Baxter Dury : "full of promise and cum..."

 1977 : Ian Dury, le jovial – et punk, même si dans un genre qui n’appartient qu’à lui – pose avec un mioche sur la pochette mémorable de son célèbre premier album, New Boots and Panties !! La suite appartient à l’histoire. 2017 : quarante ans plus tard, le mioche est devenu grand, et même un artiste presque aussi reconnu que son père, dont il a hérité la voix… spéciale, et surtout, surtout l’humour particulier, et irrésistible. Mais Baxter Dury, en 2017, vient de connaître l’un de ces chagrins d’amour qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2017

Kasabian le samedi 11 novembre au Zénith de Paris

Il est 21 heures piles quand Kasabian, dans sa configuration “classique” sur scène (les quatre musiciens “officiels” du groupe et leurs trois accompagnateurs habituels) attaquent avec Ill Ray (The King), l’intro puissante du très roboratif dernier album, “For Crying Out Loud”. Deux constatations immédiates, hormis le fait que les musiciens sont cette fois vêtus de blanc – Tom arborant un superbe Smiley déprimé sur le dos de son blouson : le concert va être très traditionnellement rock ce soir, et le son va être fort… ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,