31 août 2012

"A Girl Like You" de Edwyn Collins (1994) : une chanson pop parfaite...

1994 : Edwyn Collins fait su surplace dans sa carrière solo, après les tonitruantes années Orange Juice. Nous ne sommes plus très nombreux à acheter ses disques et à aller le voir sur scène, et son arrogance éternelle, heureusement assortie d'un humour fracassant, commence à ressembler à l'amertume d'un jeune has been. C'est alors qu'explose la bombe "A Girl Like You", hit magistral qui combine une mélodie irrésistible, un son original - belle partie de guitare, nous rappelant qu'Edwyn est un guitariste plus que sérieux - et des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2012

Seconde opinion : "The XX" (2009), en attendant la sortie du second album...

J'avais échoué à l'époque (...de la sortie de ce disque*) à m'intéresser à la musique des pieds tendres de The XX, irrité que j'étais par la hype consensuelle qui les entourait. En y revenant, à froid, j'ai trouvé dans ce premier album tendre et joliment imparfait des échos touchants de The Cure et - en effet - de Young Marble Giants, deux groupes que je considère comme essentiels. La noirceur déprimée mais sublime de Robert Smith corrigée par la fragilité "existentielle" de YMG, soit la possibilité pour de très jeunes gens comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2012

Réécoutons les classiques du Rock : "Rubber Soul" (1965) des Beatles

Il est de notoriété commune que c'est avec "Rubber Soul" que "les Beatles ont un inventé l'Album", envers et contre les Chansons. Parce que eux maîtrisaient totalement l'art du single, ils pouvaient en 1965 passer à l'étape suivante, et faire entrer la variété "pop" dans le cercle des musiques "sérieuses", basé sur un travail en studio alors inédit... "Musique sérieuse" ? Pas tout-à-fait, parce que, bien sûr, tout cela n'était encore qu'inconscience légère et chahuteuse ! On peut donc aussi considérer "Rubber Soul" comme le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 août 2012

Revisitons la discographie des Stones : "Goat's Head Soup" (1973)

J'ai un rapport très particulier à "Goat's Head Soup", car cela a été, à 16 ans, mon premier album des Stones, celui du "dépucelage" après deux ans à écouter les Beatles, puis Bowie et Lou Reed. Mon premier réflexe fut alors de me demander pourquoi on faisait tant de cas de ces "Rolling Stones" qui me paraissaient si peu inspirés sur cet album aux titres interminables, dégageant si peu de magie. Avec le recul, si "Goat's Head Soup" reste un album difficile à défendre, caché derrière une pochette complètement loupée du pourtant célèbre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2012

Réécoutons les classiques du Rock : "London 0 Hull 4" de The Housemartins (1986)

J'ai toujours aimé l'Angleterre envers et contre tout, mais je l'ai surtout énormément aimée pour ces rébellions intenses mais sporadiques, ces poussées de rage de sa jeunesse, aussi mélodieuses que dérisoires : car en Angleterre, déclarer sa haine du "système" a toujours révélé une formidable soif de vivre et de chanter et d'exister. En 1986, les meilleurs de "l'agit-pop" s'appelaient The Housemartins, et si les sourds ne faisaient pas alors la différence entre eux et tant d'autres bons groupes "indies", c'était surtout quand les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2012

Revisitons la discographie des Stones : "Sticky Fingers" (1971)

"Sticky Fingers" est un disque capital historiquement - la fin d'une époque (disons les sixties) que les Stones marquèrent profondément, et le début d'une autre où Jagger et Richards deviendront de moins en moins pertinents, répétant ad nauseum des clichés sous le symbole clinquant de la langue tirée au monde. Mais, avec le recul, il n'est peut-être pas le chef d'oeuvre absolu que certains s'obstinent à voir : s'il contient une merveille inégalable, "Brown Sugar", et quelques très très bonnes chansons, il permet surtout aux "nouveaux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2012

Réécoutons les classiques du Rock : "David Bowie" (1967), le premier album de Bowie chez Deram, réédité en 2010

Voici un album que, comme de très nombreux fans de Ziggy, Aladdin, Thin White Duke, etc., j'avais largement méprisé quand je l'avais découvert au milieu des années 70 : pas assez rock, avec son orchestration très "variétés internationales", trop souvent ridicule avec ses petites histoires tellement anglaises de freaks désaxés, frustrés (a posteriori, il y a du Tim Burton dans cette galerie bizarroïde, mais un Tim Burton rose pastel plutôt que noir d'encore...), parfaitement "anecdotique" quand on l'écoutait dans la perspective de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2012

Séance de rattrapage : "La Taupe" de Tomas Alfredson

Adapter au cinéma et en deux heures de film l'inadaptable "Taupe" de Le Carré doit être l'un des paris les plus impossibles qui soit, et il n'y a au final aucune surprise à ce que le lecteur nostalgique sorte du film de Tomas Alfredson un tantinet frustré par la (relative) simplification des péripéties complexes du livre. Il vaut mieux se concentrer sur la mise en scène, absolument remarquable de précision, de subtilité, de rythme pourrait-on dire si l'on accepte - c'est mon cas - la lenteur comme l'un des rythmes les plus judicieux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2012

"The Return of the Spectacular Spinning Songbook", un album live et un concert filmé d'Elvis Costello

Costello avait inventé le concept ludique de la "loterie aux chansons" en 1986, alors même qu'il relançait ses Attractions dans une version plus rude, plus rageuse, moins pop, de leur musique sous le pseudonyme de Napoleon Dynamite. En 2011, il nous offre donc le retour de la "roue magique", avec un "songbook" qui s'est nettement étoffé en 25 ans, et également diversifié, et avec des Attractions débaptisés du fait de l'absence de Bruce Thomas. Est-ce que ça fonctionne encore ? Oui, parce que, malgré les années, Costello reste capable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2012

"Django Django" de Django Django : qui bégaie ?

Les groupes anglais décrétés "à la mode" pendant leurs cinq minutes de gloire warholiennes éveillent désormais tellement de méfiance qu'on en devient presque injustes vis à vis de ces petits combos dont le talent naissant ne mérite ni les excès de louanges, ni l'infamie non plus qui suit en général leur "révélation" surfaite. Il faut écouter "Django Django", parce que même imparfait, même dissimulé dans la pochette la plus laide de l'année, les jeunes écossais nous offrent une variété de styles musicaux épatante, et nous servent cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,