14 juin 2018

Daniel Blumberg à l'Olympic Café le mardi 12 juin

C’est vers 21h40 que trois jeunes musiciens entrent discrètement sur scène, alors que le public s’installe tranquillement. On nous a annoncé une première partie assurée par le groupe accompagnant Daniel, et il me faudra un petit moment pour reconnaître Blumberg lui-même, sur la gauche, en ce grand échalas au crâne rasé qui tourne en rond en fixant d’un air énervé les murs de la salle – bien loin du jeune et fringant clone de Robert Zimmerman que j’avais jadis apprécié en frontman de Cajun Dance Party… Cela fait une dizaine de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2018

"Black Mirror - Saison 4" de Charlie Brooker : on s'égare...

Grosse déception que cette saison 4 de la très aimée ex-série de la BBC récupérée par Netflix, "Black Mirror" : cette fois, la quasi-totalité des six épisodes s'égare franchement loin du thème original de la série (disons la réflexion de l'impact du développement de la technologie sur l'être humain et le fonctionnement de la société) pour nous proposer une SF beaucoup plus standardisée... à l'exception de "Archangel", dirigé par Jodie Foster, qui s'intéresse à l'impact sur une relation mère-fille qu'aurait une technologie permettant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mai 2018

"Tranquility Base Hotel + Casino" de Arctic Monkeys : Dark Side of the Moon

Nous nous plaignons trop des groupes et des artistes qui répètent ad lib la même formule pour venir nous lamenter aujourd'hui lorsqu'une icône planétaire du rock indie comme Alex Turner sort de son chapeau un album aussi surprenant que ce "Tranquility Base Hotel + Casino", surtout après avoir déjà baladé ses Arctic Monkeys sur les pistes poussiéreuses derrière l'ami Josh Homme, et ensuite exploré un rock-soul élastique finalement assez loin des bases anglaises du groupe. Imaginez un peu : un concept album (!) sur la colonisation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2018

Baxter Dury au Casino de Paris le 17 mai

21h45 : Le public a commencé à manifester bruyamment son impatience, et je me dis que le set de Baxter Dury sera forcément court, puisqu’il ne reste guère que 1h15 jusqu’aux 23 heures. Le personnage qui déboule alors sur scène ne correspond pas tout-à-fait à l’image de dandy décavé que je me faisais jusqu’alors de lui : certes, Baxter a revêtu le costume-cravate de circonstance, certes il porte une barbe de plusieurs jours, mais son attitude semble directement héritée de 1977, soit l’époque où son papa triomphait dans les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2018

Matt Maltese en première partie de Baxter Dury au Casino de Paris le 17 mai

20h03 : un jeune homme sage et poli s'installe devant un clavier, accompagné par un batteur et un bassiste, et nous régalera 30 minutes durant de chansons mid tempo pas très captivantes, et surtout chantée d'une voix qui est tout sauf convaincante. J’ai un flashback : mais oui, mais c’est bien sûr, j’ai déjà vu ce petit gars tout gentil, en solo, au Point Ephémère, il y a un peu plus d’un an de cela… et j’avais alors bien apprécié son set intimiste et plein d’émotions. Mais ce soir, Matt Maltese a vraiment du mal à placer sa voix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 mai 2018

"Black Mirror - Saison 3" de Charlie Brooker : de l'autre côté de l'Atlantique

La troisième saison marque une rupture fondamentale dans "Black Mirror" : en passant de la BBC à Netflix, de "l'artisanat" anglais au professionalisme américain, quelque chose de fondamental change, même si, et c'est heureux, Charlie Brooker reste aux commandes, ou tout au moins au scénario. Plus de moyens qui permettent une représentation plus ambitieuse des aspects futuristes de la série, une mise en scène soignée s'apparentant chaque fois plus à du "vrai cinéma", un format plus long (six épisodes cette fois), mais surtout une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2018

"Minus" de Daniel Blumberg : Plus !

On ne peut pas dire que la carrière des Anglais de Yuck (à ne pas confondre avec Yak, attention !) ait fait particulièrement de bruit de ce côté-ci de la Manche, mais certains d’entre nous se souviennent peut-être encore de l’apparition de Daniel Blumberg en tant que frontman de Cajun Dance Party au Festival des Inrocks de 2007, puis de 2008 : si le groupe était lui aussi un peu anecdotique, il y avait quelque chose de fascinant en Blumberg, qui pouvait rappelait l’élégance et la fougue d’un certain Robert Zimmerman, jeune... Daniel,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 avril 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Avalon" de Roxy Music (1982)

Il est une idée reçue particulièrement absurde qui persiste encore aujourd'hui, c'est que le Rock serait mort dans les années 80, noyé dans la soupe synthétique et fade qui trustait les hit parades de l'époque. Il suffit juste de dresser une courte liste de quelques chefs d'oeuvre reconnus des eighties pour réaliser que la rugosité, la pugnacité, l'intransigeance fleurirent au contraire comme jamais : "Closer", "The Queen is Dead", "Psychocandy". "Pornography", "Violent Femmes", "Surfer Rosa", etc. Et puis, à l'inverse, pourquoi ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2018

"Pierre Lapin" de Will Gluck : Beatrix Potter à l'école des terriers

Il y a au départ pas mal de bonnes idées derrière "Pierre Lapin", première incarnation cinématographique des charmants personnages de Beatrix Potter, précurseur de la "fantasy animalière" : d'abord la mise en abîme du récit, Beatrix étant ici un personnage dont l'amitié avec les lapins venant dévaster le potager de son voisin est l'un des principaux moteurs de la fiction ; ensuite le choix audacieux d'inverser les stéréotypes habituels du film pour enfants, le personnage principal de Peter Rabbit s'avérant rapidement horriblement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 avril 2018

"Black Mirror - Saison 2" de Charlie Brooker : le miroir brisé

Dans la même ligne que la première, la seconde saison de la redoutable série "Black Mirror" nous offre trois épisodes plus ou moins ludiques (enfin, plutôt moins que plus, hein...) sur l'impact possible du développement des technologies actuelles sur nous, au sein d'une société que l'on nous prédit - sans grande surprise - toujours plus consumériste et toujours plus répressive. Le charme addictif de "Black Mirror" provient largement de ce sentiment de "remise à zéros" des compteurs à chaque nouvel épisode, qui génère une vraie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,