13 février 2019

"Close" de Vicky Jewson : le ridicule dans la peau

Le sentiment d'embellie procuré par le visionnage coup sur coup du dernier film des Frères Coen et du "Roma" de Cuaron aura été de courte durée, Netflix poursuivant sans répit sa mise en ligne de mauvais, voire de très mauvais films, et désespérant toujours ses abonnés encore crédules. "Close" nous est vendu sur le seul nom de l'excellente Noomi Rapace, dont on sait que l'apparition sur un écran, même dans un film moyen, fait toujours sensation : c'est encore le cas ici, même si tout ce qui l'entoure est terriblement insipide,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 février 2019

Razorlight au Bataclan le samedi 2 février

21h00 : On garde un très bon souvenir de Björn Agren et d’Andy Burrows, qui nous paraissaient à l’époque être aussi essentiels à la musique de Razorlight que son leader, le brillant – et tête à claques – Johnny Borrell, ce qui fait qu’on n’est pas forcément très bien disposés vis-à-vis des nouveaux musiciens qui les remplacent… Pourtant, il ne nous faudra qu’une paire de chansons pour que David, le batteur passablement furieux, Harry, à la basse, et David, le guitariste placé juste devant moi qui a la lourde responsabilité de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 février 2019

Anna Calvi le jeudi 31 janvier à la Cartonnerie (Reims)

21h15 : Une entrée en scène originale, Anna Calvi jouant les premiers accords de Hunter depuis l’arrière scène, tandis que ses habituels accompagnateurs sont déjà à leur place. La scène est plongée dans la pénombre et tout le concert se déroulera ainsi, les trois musiciens restant plus ou moins invisibles dans une lumière rougeâtre venant du fond : oublions donc les belles photos, et concentrons-nous sur la Musique ! Anna est comme toujours très classe, très belle, même avec son nouveau look beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2019

"Watership Down", une mini-série de Noam Munroe : la garenne sanglante

Pouvez-vous vous imaginer dans la peau d’un animal, d’un vrai – pas ces copies anthropomorphiques auxquelles la maison Disney nous a habitués depuis presqu’un siècle ? D’un lapin de garenne, par exemple, constamment soumis à la crainte des dizaines de prédateurs qui le menacent – l’homme n’étant pas le dernier – et auxquels il ne peut échapper que grâce à sa course, à l’exiguïté de son terrier, et à la vigilance du groupe tout entier auquel il appartient… Lire le remarquable livre de Richard Adams, "Watership Down", - que nombre de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2019

">>>" de BEAK> : tout et son contraire...

Loin, très loin de Portishead. Ou bien, en fait, juste à côté. Passéiste - entre le Pink Floyd splendide de l'avant "Dark Side…" et le krautrock qu'on ne finit plus de réhabiliter - et futuriste une minute plus tard, quand le psychédélisme de BEAK> débouche d'un coup sur un "2001 Odysée de l'Espace" où le bébé-galaxie serait devenu leucémique. Cinématographique lorsqu'il recrée l'ambiance bricolée des films d'horreur de Carpenter ou de Dario Argento, mais fondamentalement musical quand il s'agit de nous entraîner dans une transe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2018

"Glastonbury 2000 (live)" de David Bowie : starman !

Contrairement à ce qu'on imagine souvent, étant donné son importance musicale (et sociétale...), David Bowie n'a jamais été un grand performer scénique : trop cérébral sans doute, trop introverti peut-être derrière ses masques et sa flamboyance théâtrale, il maintenait une "distance de sécurité" entre lui et son public, et ne se livra jamais au rituel du "rock'n'roll sacrifice" qui a permis aux monstres du Rock - Morrison, Iggy, et bien d'autres - de transcender sur scène les limites de la musique et de sa représentation. Pire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 décembre 2018

"Mowgli : la Légende de la Jungle" de Andy Serkis : l'enfant sauvage

Ceux qui ont été marqués, enfants, de manière indélébile par la lecture des contes poétiques (et politiques !) de Kipling constituent certainement une cible inatteignable pour les ambitieux qui se lancent dans l'adaptation impossible du "Livre de la Jungle" : après les ineffables Studio Disney, toujours empressés à transformer un beau matériau en excrément globalement digestible - l'habituelle niaiserie musicale de notre enfance, sauvée par un beau graphisme, puis récemment une horreur digitale absolue... -, le sympathique Andy... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 décembre 2018

IDLES au Bataclan (Paris) le 3 décembre

21h05 : Le Bataclan est bourré et le concert n’a pas encore commencé que la température ambiante, comme toujours dans cette salle, entre dans la zone rouge. Les premiers accords du fabuleux Colossus s’élèvent, et Joe Talbot commence sa psalmodie terrifiante dans une demi-obscurité : c’est déjà le grand frisson. « Forgive me father, I have sinned / I've drained my body full of pins / I've danced til dawn with splintered shins / Full of pins, full of pins ». Tout le monde hurle déjà « Goes and it goes and it goes »... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2018

"Olympus Sleeping" de Razorlight : retour de rasoir

Razorlight ! Ah Razorlight ! Toute une histoire... et un peu notre histoire à nous les fans improbables de ce groupe généralement tourné en dérision par tous les gens de bon goût. Il y a dix ans - P... ! Dix ans ! -, nous défendions sans illusions ce groupe anglais "à succès", donc faiseur de soupe - mais de bonne soupe - américaine, emmené par un leader tête à claques qui n'attirait certes pas la sympathie. Si les albums étaient à peu près convenables mais tous perfectibles, Razorlight s'avérait néanmoins parfaitement à l'aise sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2018

The Damned à l'Elysée Montmartre (Paris) le samedi 17 novembre

20h50 : Une musique très cinématographique – que je connais très bien mais n’arrive pas à reconnaître – marque l’entrée sur scène de The Damned, dans une ambiance de thriller de série B ma foi bien sympathique (renforcée par la reproduction derrière les musiciens de la jolie pochette de "Evil Spirits", leur dernier album. Bon, pour ceux, nombreux, qui n’auraient pas suivi le groupe durant les dernières quatre décennies, il ne reste du combo punk original que Dave Vanian au chant – le grand responsable du tournant "gothique" du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,