07 août 2019

"Neverwhere" de Neil Gaiman : boredom / moderob

Il n'y a guère qu'une chose à dire sur ce pensum, qui m'est tombé des mains à de nombreuses reprises avant que j'arrive à le terminer : "Neverwhere" dégage un profond ennui. Après une introduction amusante, avec son personnage inadapté qui devient "transparent", et avant une conclusion correcte - un peu d'action, certes stéréotypée, autour de la révélation, pas trop inattendue, de l'identité du "grand méchant" - , il faut avaler des pages et des pages sans aucun intérêt sur l'interminable ballade de freaks caricaturaux, réduits par... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2019

'Good Omens" de Neil Gaiman : all you need is love (love is all you need)...

Après l'adaptation assez discutable de son fameux "American Gods", Neil Gaiman s'est donc occupé lui-même de la série tirée de son livre "Good Omens" - coécrit avec Terry Pratchett... pour un résultat paradoxalement pas si différent, et pas forcement bien meilleur... Comme toujours (?) chez Gaiman, on a affaire ici à un univers foisonnant de créatures plus ou moins mythologiques - enfin inspirées de la mythologie, ici les clichés chrétiens du Paradis et de l'Enfer -, qui se livrent une guerre largement larvée (ce qui évite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 août 2019

"Chernobyl" de Craig Mazin : The horror... the horror... (Apocalypse Yesterday)

Où etais-je en Avril 86 ? Je ne m'en souviens plus. A Paris je crois. Donc j'ai été irradié aussi. Même si le gouvernement français nous a solennellement assuré que le nuage radioactif n'avait pas traversé la frontière teutonne. La promesse de la ligne Maginot a la vie dure en France. Il y a des chances que je me souvienne de où j'étais en juillet 2019 quand j'ai regardé "Chernobyl", la mini-série anglaise qui met pour la première fois des images sur le premier véritable "near miss" de la fin du monde. Femme et fille en vacances, moi... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juillet 2019

"Yesterday" de Danny Boyle : love is all you need ?

"Yesterday" est un plagiat : j'ai moi-même inventé cette histoire quand j'avais quinze ans, sauf que je retournais dans le temps et remplaçais à moi seul les Beatles quelques mois avant que les idées de leurs chansons ne leur viennent à l'esprit. Et je n'en ressentais aucune culpabilité. Et je ne perdais pas mes dents. Sinon, tout pareil. Je me demande quand même comment est-ce que Richard Curtis a récupéré mes vieux cahiers de lycéen. "Yesterday" est une confirmation (1) : Danny Boyle est un âne bâté, certainement le pire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 juin 2019

"Fleabag - Saison 2" de Phoebe Waller-Bridge : sexy priest...

Après la déception causée par son "Killing Eve", on attendait avec impatience le retour annoncé de la talentueuse et pétulante Phoebe Waller-Bridge à "Fleabag", son réjouissant OVNI déjanté. Et, admettons-le, le plaisir est au rendez-vous, avec cette comédie de moeurs "perchée" héritée de Woody Allen et de "Girls", magistralement construite sur le déséquilibre et la gêne (ce dernier ingrédient faisant clairement partie de l'extrême "anglicité" de la série...). On dévorera donc à toute allure ces 6 épisodes de 30 minutes, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juin 2019

"Further" de Richard Hawley : Retour vers le futur !

Dès le titre du nouvel album de Richard Hawley (son neuvième, quand même !), on est prévenus : pour la première fois, pas de référence à un quartier de sa ville de Sheffield ni à un lieu dit de la campagne environnante, il s'agit avec "Further" d'aller plus loin, peut-être de dépasser ses origines… rien que ça ! Bien entendu, si l'on a suivi la belle carrière du crooner suprême de notre génération, on sait bien qu'il lui était impossible de jamais plus atteindre la splendeur absolue de son "Truelove's Gutter", et qu'il allait bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juin 2019

"Black Mirror - Saison 5" de Charlie Brooker : R.I.P. Black Mirror

Et la chute continue... Même si l'on craignait le pire après l'amère déception de la quatrième saison, nous croisions les doigts, le pire n'étant jamais certain. Malheureusement, la catastrophe de ces 3 épisodes dépasse littéralement l'entendement, et contamine définitivement les bons souvenirs qu'on pouvait garder des toutes premières saisons de ce qui fut, au début, une oeuvre intelligente, stimulant notre réflexion sur l'impact des nouvelles technologies sur la société et sur nous... soit quand même, après la situation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juin 2019

"Office Politics" de The Divine Comedy : Premiers de Cordée

Depuis ses remarquables débuts en 1993 avec "Liberation", The Divine Comedy de Neil Hannon n’a finalement que peu évolué : un peu plus ambitieusement symphonique sur un album, un peu plus traditionnellement rock sur un autre, un plus finement pop sur un troisième, voilà une affaire qui roulait, pour le plus grand plaisir d’un public de fans - au nombre certes limité - enamourés et pleinement satisfaits à chaque fois de l’incroyable talent mélodique de notre orfèvre pop, ainsi que de ses impayables fantaisies : son dernier album,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2019

Fat White Family à l'Elysée Montmartre le jeudi 13 juin

21h05 : c’est avec une quinzaine de minutes de retard sur l’horaire prévu que le septette originaire de Peckham, un quartier particulièrement agité du Sud-Est londonien, monte sur scène. Les musiciens sont quasi alignés sur scène, avec Lias Saoudi au centre, son frère Nathan aux claviers tout à droite de nous, et Saul Adamczewski, le second chanteur, à la droite de Lias (donc à notre gauche, si vous me suivez…). Fat White Family, c’est une troupe bigarrée, collectionnant les looks improbables, certains d’une maigreur évoquant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juin 2019

"Serf's Up!" de Fat White Family : un groupe mutant

On était tous tellement persuadés que Fat White Family n’avait aucun avenir, tant les ravages des drogues et d’une attitude généralement peu compatible avec le simple concept de « futur », que quand on a entendu le monstrueux, le grandiose, l’épique "Feet" en ouverture de leur nouvel – et troisième - album, "Serf’s Up!", on n’en a d’abord pas cru nos oreilles : sans rien renier de leur crédibilité Rock acquise à force de coups de génie et de conneries sans nom, voilà que Fat White Family trouve sur le terrain de LCD Soundsystem et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,