18 septembre 2021

"Dark Matters" par The Stranglers : un superbe adieu à l'ami Dave...

La première chanson que nous ayons écoutée de Dark Matters, le dix-huitième album des Stranglers, a été And If You Should See Dave…, leur adieu à l’ami Dave Greenfield, emporté par cette saloperie de Covid. Et même si la mélodie n’était pas particulièrement extraordinaire, la classe infinie de paroles dignes, surtout pas larmoyantes, ne décevait pas : « He didn’t fear death / Because he knew death was on his rounds / But no one told him, I was waiting / With a glass at the bar » (Il n’avait pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 septembre 2021

This Is The Kit à l'Eglise St Eustache (Paris) le jeudi 9 septembre

21h05 : Kate Stables est entourée ce soir d'une superbe équipe, parmi laquelle son mari, bien entendu, mais qui bénéficie de l’addition d'un trombone qui va littéralement enchanter plusieurs titres. Le set de This Is the Kit débute d'ailleurs par une interprétation en duo (Kate et le trombone) de Slider, qui va définir le mood pour la soirée : mélancolique, rêveur et pourtant rayonnant. Quand tout le groupe se joint à la fête, c'est une vraie splendeur : le son est magnifique - au moins pour nous, devant, car Kate elle-même nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2021

"The Mutt's Nuts" de Chubby and the Gang : No Future ? No Present !

« Les noix du clébard » par Joufflu et son gang, voilà un titre élégant pour un disque, s’il en est. Et pourtant, quelque chose nous dit que si Charlie Manning-Walker, qu’il se considère comme joufflu ou pas, se sent à peu près aussi valorisé que les parties génitales d’un canin dans l’Angleterre proto-fasciste de Boris Johnson, il a sûrement de bonnes raisons pour ça. Et que ce second album va nous raconter tout ça en détail, sans nous épargner le moindre détail sordide. Chubby and the Gang viennent du hardcore londonien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2021

"Saturday Night, Sunday Morning" de Jake Bugg : maîtrise de la musique populaire anglaise classique…

Quelqu’un se souvient-il encore de l’apparition de Jake Bugg en 2012, alors qu’il avait à peine 18 ans ? Un premier album porté aux nues par la critique anglaise – comme elle porte aux nues tant de jeunes artistes ou groupes pour mieux les oublier, voire les détruire systématiquement ensuite, et un succès populaire et critique remarquable… et quand même, nous fumes quelques-uns à le souligner, disproportionné par rapport à ce que Jake proposait, c’est-à-dire une réinterprétation assez consciencieuse d’un folk classique,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2021

"The Sparks Brothers" d'Edgar Wright : ce monde n'est pas assez grand pour nous deux...

Avec plus de 50 ans d’existence, 25 albums studio au compteur, une fan base mondiale – mais principalement européenne – sinon fanatique mais au moins passionnée, et d’occasionnels succès commerciaux – parfois colossaux, d’ailleurs -, Sparks, c’est-à-dire Ron et Russell Mael, méritaient certainement qu’un documentaire leur soit consacré. Que cela soit Edgar Wright, réalisateur anglais notable, auréolé de nombreux succès, créateur de plusieurs films-culte avec ses compères Simon Pegg et Nick... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juillet 2021

"The Mauritanian" de Kevin Macdonald : Guantanamera !

En 2001, quelques semaines seulement après le drame du 11 septembre, la sinistre équipe Bush – Rumsfeld (qui vient de mourir tranquillement dans son lit sans avoir jamais été inquiété pour ses forfaits…) crée le camp de Guantanamo, basé à Cuba, hors de toute atteinte de la justice US. Plus de 700 personnes y seront incarcérées, sans jugement, ni même inculpation. Des « aveux » seront obtenus grâce aux méthodes les plus brutales et les plus sophistiquées de torture. Il faudra des années pour que la justice puisse enfin avoir accès à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 juillet 2021

Etrangleurs étranglés ? La discographie des Stranglers : "The Raven" (1979)

"The Raven" est l'album des Stranglers (première période) qui me pose le plus de problèmes, alors que c'est clairement l'un des disques favoris du groupe comme des fans : l'abandon des aspects les plus punks du groupe, s'il était clairement pertinent en 1979, alors qu'explosait une new wave qui soit mettait les claviers et les mélodies pop en avant, soit privilégiait les ambiances sombres, m'avait déçu. Et quelque part, je ne me suis jamais remis de cette déception, et j'en ai toujours voulu à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2021

"Cruella" de Craig Gillespie : Je veux être ton chien (dalmatien)

On sait, et on s’en désole souvent, combien la schizophrénie, souvent assimilée au dédoublement, ou à la multiplication, de personnalités, est un sujet en or pour les scénaristes, la plupart du temps en dépit du bon sens, ou tout au moins en contradiction totale avec ce qu’on sait de cette affection mentale qui, non, ne transforme pas les malades en tueurs sanguinaires… Malgré tout, on ne saurait reprocher à la maison Disney d’en avoir fait le sujet central de son film "Cruella", « prequel » filmé, et non en animation, des "101... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juillet 2021

"Mum - Saison 1" de Stefan Golaszewski : Family Life

Comme une sorte d'écho avec la (relativement timide) vision de l'enfer familial récemment proposée par le "Discours", "Mum" nous offre une déclinaison anglaise des souffrances que peut infliger une famille à un personnage auquel on nous demande de nous identifier, pour mieux ramener les situations décrites à notre propre expérience. Un procédé efficace, même si, ici, les scénaristes font le choix de l'exagération outrancière, jusqu'à l'absurde : "affreux, sales et méchants", comme on disait autrefois, mais surtout très très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 juin 2021

"Promising Young Woman" d'Emerald Fennel : Promising Young Director ?

Une chose que l’on se doit d’apprécier avec le cinéma contemporain, anglo-saxon en particulier, c’est sa capacité de se faire l’écho « en temps réel » des grandes mutations sociales, des grandes crises planétaires, et d’en nourrir des fictions qui conjuguent la plupart du temps habilement divertissement roublard (bien sûr, puisqu’on est dans le monde merveilleux de l’Argent-Roi) et réflexion pertinente. Le fait que la masculinité toxique soit depuis quelques années ébranlée par une prise de conscience profonde de ses méfaits – ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,