25 juillet 2017

Tom Odell à Lollapalooza Paris le dimanche 23 juillet

Arrivée à 15h45 après une marche interminable le long de l’hippodrome de Longchamp, organisée visiblement pour canaliser les entrées, et j’arrive devant "l’Alternative Stage", où je compte m'incruster pour toute la soirée, au moment même où Tom Odell commence son set. Je ne connais rien de cet individu, je l’avoue à ma grande honte (non, pas vraiment…), et je suis bien le seul car le public, majoritairement féminin et amoureux, s'amasse en grande quantité devant la scène. Pas de problème pourtant pour entrer au premier rang en passant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juillet 2017

"Truth is a Beautiful Thing" de London Grammar : La fameuse malédiction du second album

Trois ans passés depuis leur premier - et brillant - album n'y auront donc rien changé : London Grammar nous livre avec ce "Truth is a Beautiful Thing" un magnifique exemple de la fameuse malédiction du second album... Soit, en deux mots, la même chose que le premier, mais en (bien) moins bien. Trop long, avec trop de morceaux inutiles, voire soporifiques, avec un déficit flagrant d'idées et d'inspiration, "Truth is a Beautiful Thing" s'avère d'un abord particulièrement ennuyeux, et les premières écoutes dégagent une impression... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2017

Metronomy à la Philharmonie (Paris) le lundi 3 juillet

Avant toutes choses, il faut noter que cette tournée “Summer 08” de Metronomy, plus d’un an après la sortie de l’album du même nom, est une belle surprise, le dit album ayant été présenté à l’époque comme une sorte de parenthèse solo de Joseph Mount, qui ne serait pas défendue sur scène par le groupe. Je suis donc doublement ravi de voir le groupe au complet entrer sur scène à 21h45 : le quatuor original, complété comme toujours par un musicien additionnel aux claviers, est vêtu de blanc, sauf Olugbenga qui a enfilé un vêtement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juin 2017

"Grubby Stories" de Patrik Fitzgerald (1979) : No More Heroes ?

Voilà l'histoire : j'avais 20 ans en 1977, et je fais partie de ceux que l'explosion punk - britannique principalement, mais pas que... - a définitivement marqués. Ceux pour qui la musique qui compte se doit avant tout d'être simple, directe, urgente si possible. Si les horribles bataillons de punks qui ont sévi durant les décennies suivantes - et en particulier les atroces groupaillons américains de surf-punk etc. - n'ont gardé du "mouvement" que les guitares sursaturées et les braillements, le look des sapes et les grimaces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2017

"Relaxer" de Alt-J : invitation au voyage...

La chronique de "RELAXER" sur Pitchfork, assortie d'une note sanglante de 4,5/10 s'intitule : "le troisième album des rockers britanniques dont on parle inclut des arrangements de cordes élégamment construits, des instruments à vent, et un ennui mortel". Et Jayson Greene (qui ?) continue la mise à mort en parlant d'un album "beige" (comprenez couleur vaguement caca) et "principalement sans mélodies", et d'un groupe qui "n'a aucune idée de pourquoi ils sont là et encore moins quoi dire"… C'est dire la haine et le mépris que suscite... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2017

Bryan Ferry à l'Olympia de Paris le vendredi 23 juin

20h50 : Neuf musiciens sur scène, Bryan Ferry au centre, avec ses 71 ans passés. Stronger Through the Years, Bryan, vraiment ? Sans réelle surprise, les années ont rattrapé le dandy crooner qui nous fit tous et toutes tant fantasmer, surtout dans les années 80 : la voix ne se lance plus dans ces divines circonvolutions décadentes, que nous adorions, et le chant a clairement baissé en intensité, même si l’on sait que Ferry s’est toujours complu à une certaine distanciation classieuse (ou vulgaire ? Les avis varient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2017

Judith Owen en première partie de Bryan Ferry le vendredi 23 juin à l'Olympia

20h pile : Judith Owen ouvre la soirée, au piano et accompagnée par un trio violoncelle - violon - percussions. La voix est majestueuse, style diva soul, mais malheureusement Judith paraît un peu à l'Ouest, entre attitudes exagérées mal à propos, communication lourdaude avec le public et une indéniable prétention (peu justifiée, clairement). Ses chansons ne sont après tout que de la "variété internationale" tiède pour sexagénaires (il y en a beaucoup dans la salle, même si je dois me mettre dans le lot !), un mélange de soul... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 juin 2017

"For Crying Out Loud" (2017) de Kasabian : bon sang de bon sang !

Moi qui me suis toujours enorgueilli de ne pas avoir succombé aux sirènes bas du front d'Oasis (si ce n'est quand même l'espace d'un "Morning Glory" émérite), je dois reconnaître que les lads de Kasabian m'ont séduit sur la durée, et m'ont régulièrement donné envie de me joindre aux hordes de hooligans éméchés qui braillent à leurs concerts outre-Manche. Bien sûr, j'ai toujours eu l'excuse de mon amour pour les Kinks ou les Beatles, qui m'a permis de donner le change en prétendant retrouver chez Kasabian un peu de ce génie mélodique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "Kill List" de Ben Wheatley

Il est quand même difficile de défendre sérieusement la théorie que "Kill List" serait un "bon film", même si nombreux sont les fans qui ont égrené des théories aussi fumeuses que le "scénario" du film de Ben Wheatley pour vanter ses qualités. La vérité est que "Kill List" a des défauts tellement rédhibitoires qu'il en devient indéfendable : la construction en "marabout-bout de ficelle" de son scénario tient plus du foutage de gueule que du cadavre exquis surréaliste, tandis que sa complaisance envers la violence - si elle peut... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mai 2017

"Modern Dancing" de TRAAMS : danse actuelle...

J'ai beau me déclarer allergique au plus haut point à la nostalgie, et justifier ainsi ma recherche continuelle de sonorités nouvelles, je me dois de constater que les formes musicales qui ont rythmé mes 20 ans restent sans doute celles qui me donnent le plus de bonheur près de 40 ans plus tard. Le cas du post-punk, malgré ou à cause de son aspect protéiforme, est la meilleure illustration de cet attachement que je ressens comme quasi-atavique aux guitares abrasives, aux rythmes obsédants, aux mélodies dissonantes et aux ambiances... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,