15 janvier 2018

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "L'Ami de mon Amie" (1987)

Eric Rohmer boucla donc en 1987, avec cet "Ami de mon Amie" sa série des "Comédies et Proverbes", soit l'observation amusée - mais cruelle - des comportements des jeunes Français de son époque. Dans le cadre élégant et froid d'une "ville-nouvelle", on voit évoluer ces "jeunes professionnels des années 80" dont les valeurs sont avant tout matérielles, dont les idées ont été définies par la culture dite populaire, et qui ne semblent jamais très profonds. Rohmer leur applique ses règles habituelles du marivaudage et de la confusion des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2018

"La Promesse de l'Aube" d'Eric Barbier : guacamole...

Pour qui n'a pas (encore) lu le célèbre livre de Romain Gary, "la Promesse de l'Aube" est avant tout un film comme un autre, que l'on jugera sur son scénario, sa mise en scène, sa direction d'acteurs, son interprétation. De ce point de vue-là, sans donc être influencè par l'ombre gigantesque jetée par une œuvre phare de la littérature française, l'évaluation du film d'Eric Barbier est forcément nuancée : impossible de prétendre qu'il s'agit de "grand cinéma", tant le film oscille sans jamais convaincre entre des genres finalement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 janvier 2018

"Il s'appelait Ptirou" de Verron et Sente : devoir de mémoire

Je suis d'habitude suffisamment critique vis à vis des adaptations du personnage de Spirou par des auteurs modernes pour ne pas célébrer avec enthousiasme les rares réussites dans un genre aussi difficile. "Il s'appelait Ptirou" est sans aucun doute la plus belle œuvre de la série depuis le formidable "Journal d'un Ingénu" d'Emile Bravo : s'il s'agit à nouveau ici de revenir aux sources d'un personnage mythique de la BD franco-belge du XXème siècle, Yves Sente et Laurent Verron ont préféré nous raconter la genèse du personnage du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 décembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "La Femme de l'Aviateur" (1981)

En 1981, Eric Rohmer avait donc mis fin à sa célèbre suite de "Contes Moraux" et le premier film de son nouveau cycle, "Comédies et Proverbes", témoignait d'une véritable rupture de ton, qui plus est extrêmement réussie. Désormais moins intellectuel - ou plutôt moins théorique -, l'univers rohmerien s'ouvrait avec "la Femme de l'Aviateur" aux faux-semblants, à l'impermanence cruelle des sentiments, et surtout, surtout, "à l'air du temps". Et gagnait du coup une magie qui lui permettrait de transcender les constructions toujours un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 décembre 2017

"Le Paradoxe de Fermi" de Jean-Pierre Boudine : no future !

Deux mots d'avertissement avant de vous conseiller la lecture de ce "Paradoxe de Fermi" : d'abord, ceci n'est pas un roman, ou plutôt c'est un MAUVAIS roman, dans lequel les personnages n'ont aucune vie, aucune réalité, ne suscitent aucune empathie, rendant le vieux principe d'identification du lecteur totalement inopérant, et donc la lecture de certains passages, décrivant la survie au jour le jour du personnage central dans la nature hostile de la haute montagne, assez fastidieuse. Ensuite, que les aficionados du thème de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2017

Jessica93 à la Maroquinerie le lundi 18 décembre

21h10 : ce qui est surprenant, c’est que le matériel de Jessica93 est beaucoup plus réduit, plus rudimentaire aussi, que celui de Bleakness, le groupe de première partie (derrière le guitariste et le bassiste trônaient d’imposants Marshall !), et que le look de Geoffroy Laporte est plus que négligé : avec sa barbe fournie, ses cheveux emmêlés et ses vêtements qui sont au-delà de froissés, on aurait presque envie de lui donner une pièce si on le croisait dans un couloir de métro. Quand je pense que ce type est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 décembre 2017

"Le Chat du Rabbin - T7 : la Tour de Bab-El-Oued" de Joann Sfar : le déluge et la pomme d'Adam

"Le Chat du Rabbin" fut à sa sortie vite considéré comme l'une des plus belles réussites de la BD contemporaine et contribua largement à placer Sfar dans le peloton de tête des artistes qui comptent : son mélange audacieux et jouissif de théologie triviale, de philosophie humaniste et de sensualité farceuse fonctionnait parfaitement, au premier comme au second degré. Et a continué à fonctionner au fil d'albums certes un peu irréguliers. Et voilà que dans ce septième volume, la mécanique se grippe et que Sfar s'égare. "La Tour de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 décembre 2017

"La Villa" de Robert Guédiguian : le Monde Perdu

J'ai lâché Guédiguian voilà près de 20 ans, avec le sentiment - sans doute injuste - que ses chroniques enchantées sur la classe ouvrière et sur Marseille, qui m'avaient été si chères, n'avaient plus rien à me dire. Ou peut-être ne me disaient plus rien à moi que la vie professionnelle entraînait loin de la France, dans un monde qui semblait s'ouvrir et promettre un avenir nouveau, loin, bien loin aussi géographiquement qu'idéologiquement de la lutte des classes. Ce fut donc un choc, une surprise de me retrouver, les yeux ruisselants... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2017

"Travaux sur la N89" de Murat : la déviation...

Nous savons le Bergheaud des bois coutumier des chemins de traverse - entre collaboration avec Isabelle Huppert ("Madame Deshoulières") et balade dans la musique médiévale ("Tristan") - et à chaque fois, ces errances buissonnières, pour être rafraîchissantes, ont eu plutôt l'allure d'une parenthèse manquant d'enchantement au sein d'une discographie par ailleurs roborative. Et il nous faut bien admettre que ce "Travaux sur la N89" (titre magistral bien digne de l'humour de l'ours auvergnat...) ne fera pas exception à cette règle... et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2017

Séance de rattrapage : "Sahara" de Pierre Coré

- Moi qui y suis né (1), je suis à la fois passionné par et inévitablement tatillon quand il s'agit de films sur le Sahara. - Moi qui ai une petite fille de 6 ans (1), je me retrouve plus ou moins dans l'obligation contractuelle et morale de voir avec elle TOUS les films d'animation.- Moi qui suis un intello prétentieux élevé par les Cahiers du Cinéma (2), les noms d'Omar Sy, Louane, ou Ramzy ne provoquent en moi qu'une profonde indifférence, mêlée d'un léger agacement.- Moi qui aime beaucoup les serpents (1), je me suis toujours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,