14 février 2016

"Olympe de Gouges" de Catel & Bocquet : un livre paradoxalement trop court

400 pages de chronique sur la vie d'un personnage historique important - l'une des premières voix qui se soit élevées en France pour l'égalité de la femme - mais relativement oublié, c'est un véritable investissement en temps et en énergie que le lecteur occasionnel de BDs hésitera sans doute à faire, et ce d'autant que le dessin de Catel, faussement simpliste, n'est pas forcément attirant. Et pourtant, au fil du récit extraordinairement bien documenté (et que l'on imagine fidèle à la réalité des faits) de Bocquet, force est de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 février 2016

Revoyons les classiques du cinéma : "L'Armée des Ombres" de Jean-Pierre Melville (1969)

Chez moi, quand j'étais enfant, on allait voir en général les films sur la seconde guerre mondiale quand ils sortaient au cinéma. Alors que mon père avait été résistant, "l'Armée des Ombres" fut une exception, sans doute parce que la polémique "politique" plus que cinéphilique qui accompagna la sortie d'un film jugé curieusement comme "gaulliste" dans l'ambiance post-mai 68 découragea mes parents. Je ne l'ai découvert que très tard, dans les années 80, avant même que les Tarantino, To et autres Woo ne s'approprient Melville comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 2 : Là Où Va l'Indien" (1985) de Vance et Van Hamme

La saga de l'homme sans mémoire se complexifie, s'obscurcit même dans ce deuxième tome un peu moins réussi que le premier : on commence déjà à se douter qu'il n'y aura guère d'échappatoire pour XIII / Shelton / Rowland à cette spirale véritablement infernale de conspirations et de pièges. La (légère) faiblesse vient clairement de l'épisode de la tuerie "familiale" chez les Rowland, à la fois très prévisible et complètement improbable… même s'il est clair que Van Hamme l'a introduit pour faire de son héros un homme traqué de toutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 février 2016

Le sexe sur grand écran : "Lunes de Fiel" de Roman Polanski (1992)

N'ayant pas lu le livre de Brückner, livre scandaleux à l'excellente réputation, j'avais abordé à l'époque le "dernier Polanski" avec une virginité bienheureuse, et j'avais été plutôt séduit par tout ce que "Lunes de Fiel" avait de scabreux, glauque et malaisant : je pensais y retrouver le Polanski que nous aimions, celui de "Rosemary's Baby", de "Repulsion" ou - surtout - du "Locataire". Revoir "Lunes de Fiel" avait mis à mal cette bonne impression, parce que transparaissait clairement, une fois passé le choc, tout ce que le film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Les Carnets d'Orient - Tome 2 : L'Année de Feu" de Ferrandez (1989)

J'avoue ne pas être très enthousiaste en général devant le dessin de Ferrandez, et malgré l'intérêt que je porte personnellement à l'histoire de l'Algérie, les "Carnets d'Orient" me tombent facilement des mains. Ce second tome nous offre d'ailleurs une première partie maladroite et assez soporifique, alors que Ferrandez n'arrive pas à trouver la bonne approche pour nous expliquer le contexte historique, politique et sociale de son "Année de Feu", et que nous sommes noyés dans trop d'informations - en elles-mêmes essentielles et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 janvier 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Où le Regard ne Porte Pas... - Tome 1" (2004)

Voici un beau livre. Pas un grand livre sans doute, parce que la part de fantastique qui vient se loger - assez inutilement à mon avis - est faible, voire légèrement ridicule, par rapport au coeur du récit, cette histoire terriblement juste, poignante même d'intégration (ou non...) d'une famille anglaise dans une Italie à la fois idyllique et terriblement rétrograde. Un beau livre grâce à la parfaite réussite du dessin - élégant, évocateur, dynamique, même si la représentation des personnages est parfois flottante - et surtout des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 janvier 2016

"Night Fare" de Julien Seri : UNE bonne idée et rien d'autre...

Tout amateur de série B ne peut être que séduit par le "pitch" de ce "Night Fare" (et pourquoi pas "Tarif de Nuit", ça sonnait bien aussi, non ?) : un taxi tueur, ça a de bons relents de "Duel" ou de "Christine", non ? Ce n'est malheureusement pas la piste que suit Seri, dévoilant bien trop tôt que le conducteur est le vrai "monstre", une sorte de ninja invincible plus ridicule qu'effrayant, avant de lui conférer dans un dernier retournement pas très ragoûtant le statut honorifique de "nettoyeur" de la lie de notre société (flics... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Monsieur Jean - Tome 1 : l'Amour, la Concierge" (1991)

Je l'avoue d'emblée : "Monsieur Jean" et Dupuy / Berberian m'irritent plutôt, avec leur discours finalement assez convenu sur le milieu "bobo" parisien, et un certain nombrilisme complaisant. Il suffit de comparer la gentillesse anodine de leur vision avec la manière dont Martin Veyron étrillait littéralement la société parisienne et le monde de l'Art et des affaires dans les années 80 avec son "Bernard Lermite" pour se rendre compte de combien on est ici dans l'anodin. Les stéréotypes sur l'amour - la séduction, la drague, les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 janvier 2016

"Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi", le tome 6 du Chat du Rabin de Sfar

Le "Chat du Rabbin" nous avait manqué. Pas Sfar, hyper actif, omniprésent. Ou alors le Sfar du "Chat du Rabbin" : plus simple, plus drôle, plus profond, plus essentiel, paradoxalement, dans son œuvre la plus populaire. Excessivement réussi même s'il reprend les chemins balisés des 5 tomes précédents, "Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi" passionne et bouleverse à la fois, parce qu'il parle d'amour avec une justesse rare. D'amour, de trahison, d'abandon, de résignation, de consolation. De changement et d'immuabilité. Du temps qui passe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 décembre 2015

"La Main Heureuse" de Frantz Duchazeau : sur le bas côté

Fan de la Mano Negra ou non, l'ex-adolescent perdu dans une province somnolente où les rêves menacent toujours de finir écrasés par la banalité de la vie et le renoncement facile se reconnaîtra aisément dans cette épopée à mobylette (chez moi, on disait à "chiotte", c'était dans les années 70) pour essayer d'aller voir son groupe favori jouer loin, trop loin de chez soi. Pour vibrer à leur musique comme on vibre vraiment à cet âge-là. Pour oublier aussi les crises familiales (pour Duchazeau, le divorce douloureux de ses parents, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,