18 septembre 2016

"Nocturama" de Bertrand Bonello : Less Than Zero

Sous les brillants auspices de Bret Easton Ellis ("Glamorama" et ses top models terroristes) et de J. G. Ballard (dérives auto-destructrices de la jeunesse dorée), l'atroce Bertrand Bonello a réalisé avec son "Nocturama" ni plus ni moins que le film le plus stupide et le plus déplaisant qu'il m'ait été donné de voir depuis bien longtemps (... et sachez que je ne lui pardonnerai pas d'avoir du même coup gâché le titre de l'un des meilleurs albums de Nick Cave !). Stupide,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2016

"Le Testament Zarkoff 1/2" de Nury et Alary : déplaisant et ennuyeux

Alors que Nury est aujourd'hui l'un des scénaristes les plus brillants de la BD franco-belge ("Il était une fois en France", "Tyler Cross"...), il est tentant d'aller découvrir d'autres facettes de son travail : même si j'ai personnellement peu d'intérêt pour le "mainstream" de la BD que la série Silas Corey représente - disons une intrigue de thriller dans un contexte historique (bâillement)... Il faut pourtant reconnaître que, dès l'entame de ce "Testament Zarkoff", ce fameux contexte historique s'avère... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2016

"Mystère" de la Femme : dépucelage !

Puceau (ne connaissant rien de la Femme) pour cause de résidence prolongée hors de France, je l'ai abordée par son "Mystère" : et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça a été déroutant. Intéressant et déroutant... une vraie première fois, quoi ! Car entre une introduction déterminée mais froide ("Sphynx") et un superbe laisser aller post coïtal ("The Waves" et son appendice "Always in the Sun"), je suis passé par toutes les positions... les plus excitantes comme les plus ridicules... et par bien des émois ! J'ai re-vécu comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2016

"Divines" de Houda Benyamina : pour Oulaya...

L'un des grands bonheurs de la vie d'un cinéphile, me semble-t-il, c'est celui d'assister à l'apparition d'un acteur ou d'une actrice, de quelqu'un qui irradie littéralement l'écran, qui vous submerge, vous bouleverse, vous renverse. Qu'ensuite, pour bien des raisons, cet acteur ou cette actrice fasse "carrière" ou pas, n'est pas forcément important par rapport à ce "surgissement" miraculeux dont on aura été témoin. "Divines" est un film qui divise : certains - comme moi - se sont laissés emporter par l'énergie du film, sans trop se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 septembre 2016

"Les Vieux Fourneaux - T2 : Bonny and Pierrot" de Lupano / Cauuet : The Old Farts Strike Again !

On savait qu'il n'allait pas être facile de donner une suite au brillant premier tome des "Vieux Fourneaux", et de fait, "Bonny and Pierrot" se révèle un peu inférieur, avant tout par le fait d'une construction scénaristique plus faible : une fois le sujet lancé et en attendant une conclusion brillante, c'est-à-dire drôlissime et déchirante à la fois - une conclusion qui jette un regard lucide sur le ravage des années, et donc l'erreur de la nostalgie -, eh bien on s'ennuie un peu à regarder les personnages tourner en rond sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 septembre 2016

"Undertaker - T1 : Le Mangeur d'Or" : Blood and Guts !

Blueberry est mort, vive Blueberry ! Blood and Guts ! Car, sincèrement, impossible de ne pas être sidéré par le graphisme de Meyer, qui reprend à la lettre tous les codes de Giraud, en n'hésitant même pas à les "améliorer" grâce à une technique que l'on peut aller jusqu'à juger supérieure à celle du "maître" (en particulier au niveau de la lisibilité, notablement meilleure du fait de décors élégamment simplifiés...). Mais ce tour de force esthétique - une grande réussite - ne serait rien sans le scénario deDorison, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2016

Revoyons les classiques du cinéma : "Le Samouraï" de Jean-Pierre Melville (1967)

Je ne vais pas me faire des amis en avouant que je n'aime pas beaucoup ce "Samouraï" encensé par des pointures comme Johnny To, John Woo ou Tarantino, et que maints cinéphiles osent mettre au même niveau que le génial "L'Armée des Ombres" ou les très bons "Le Cercle Rouge" ou "Le Deuxième Souffle"... En fait, "le Samouraï" m'ennuie même assez franchement, du fait de ses caractéristiques étouffantes d'exercice de style, bien austère en outre, et, je trouve, furieusement stérile. Que Melville y dévoile ses ambitions de réalisateur /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2016

"Tyler Cross" de Brüno et Fabien Nury : la rivière en colère

Je n'ai donc lu ce premier tome de "Tyler Cross" qu'après ma découverte de la création de Nury et Brüno avec le remarquable "Angola", et je m'attendais à moitié à une oeuvre un peu moins aboutie, une ébauche de ce qui allait constituer la force de cette BD : références bien senties au polar le plus "noir", construction très cinématographique de la narration, garantissant un impact maximal sur le lecteur, léger décalage apporté par un dessin (faussement) simplifié. Mais en fait, tout est déjà là, avec en sus un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 septembre 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "A l'Origine" de Xavier Giannoli (2009)

"A l'Origine" commence de la manière la plus magnifique qui soit, et suscite un enthousisme rare chez le spectateur : c'est que Giannoli a eu une intuition saisissante, celle de faire parcourir à ses personnages le chemin de la crédulité (… se faire abuser par un menteur) à la croyance (… en une vision, un futur), et, très intelligemment - car "A l'Origine" est aussi un méta-film - de doubler ce trajet par celui du spectateur, lui aussi saisi par l'enchantement de sa propre croyance en un film qui conjugue bien des qualités. Une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2016

"Les Vieux Fourneaux - T1 : Ceux qui restent" de Lupano / Cauuet : la lutte finale

"Les Vieux Fourneaux / Ceux qui restent" n'était pas forcément le livre le plus attirant publié en 2014 : j'ai d'ailleurs attendu deux ans pour le lire, rebuté parce qui pouvait sembler au pire une exploitation humoristique du 4ème âge, et au mieux un travail sur la nostalgie (qui n'est plus ce qu'elle était, n'est-ce pas ?). Quelle n'a donc pas été ma suprise de découvrir un excellent scénario aux allures de thriller mémoriel, réservant au lecteur vite conquis son content de "twists", ou au moins de surprises, en outre parfaitement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,