17 juillet 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Monsieur Jean T3 - Les Femmes et les enfants d'abord" (1994) de Dupuy/Berberian

N'étant pas excessivement fan du travail de Dupuy et Berberian, je suis forcé d'admettre que, après un démarrage assez poussif, la série "Monsieur Jean" (titre par ailleurs moins approprié puisque le "point de vue de la concierge" est désormais beaucoup moins important) négocie avec ce "les Femmes et les Enfants d'abord" un véritable tournant vers un esprit "rom com" vraiment très réussi. On abandonne donc largement la satire un peu légère des moeurs parisiens pour aborder les terres plus banales, mais clairement plus riches, de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2016

Séance de rattrapage : "Comme un Avion" de Bruno Podalydès

Enfant de Mai 68, nombre de mes premiers émois cinématographiques ont été liés à ces utopies politiques, sociales, sexuelles, dont auteurs et spectateurs des années 70 étaient friands : entre "Sérieux comme le Plaisir" et "L'une chante, l'autre pas" - deux exemples qui me viennent à l'esprit mais ne sont sans doute pas les plus significatifs -, le cinéma cherchait vaillamment des issues individuelles ou collectives à un monde qui nous paraissait déjà bien corseté et bien triste. J'ai envie de placer "Comme un avion" dans cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2016

"La Loi de la Jungle" d'Antonin Peretjatko : une femme est une femme (... et c'est Vimala !)

N'ayant pas (encore) vu "la Fille du 14 Juillet", je découvre le cinéma tant célébré par "les gens de goût" (si, si...) de Peretjatko avec cette "Loi de la Jungle" à la déjà flatteuse réputation. Après 1h40 durant lesquelles je n'ai pas ri une seconde (je suis très très difficile quand il s'agit de films drôles, j'ai été élevé par Wilder, Lubitsch,Hawks, et l'humour anglais, et il n'y a guère que Tati en France qui me réjouisse...), je suis sorti de la salle dubitatif. Je sais que j'ai été profondément... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juillet 2016

"Nos Gloires Secrètes" de Tonino Benacquista : une petite épiphanie

L'Art de la Nouvelle est bien différent de celui du roman, on le sait, et "Nos Gloires Secrètes" est une révélation pour qui, comme moi, ne suit Benacquista qu'occasionnellement, plutôt charmé par ses scénarios originaux et efficaces que par son écriture : il se trouve qu'ici, et en particulier dans l'imposante et mémorable nouvelle ("Meurtre dans la Rue des Cascades", un chef d'oeuvre...) qui ouvre ce recueil assez mono-thématique (la vie secrète d'individus retranchés du monde, et leur part d'humanité - ou de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2016

"L'Homme qui Tua Lucky Luke" de Matthieu Bonhomme : de bien modestes qualités...

Imaginons que ce gentil western ne nous soit pas présenté comme une relecture de la célébrissime (et excellente) série Lucky Luke... En parlerions-nous autant ? Aurait-il droit à toutes ces critiques positives qui ont éclos un peu partout ? Se serait-il aussi bien vendu ? La réponse est évidemment non, tant "l'Homme qui Tua Lucky Luke" ne fait preuve que de bien modestes qualités : une ambiance sacrifiant à tous les stéréotypes (cinématographiques, surtout...) du genre, un scénario des plus conventionnels (certains ont même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2016

"Watertown" de Götting : notre goût immodéré pour le roman noir...

Voici un petit bijou de BD, dont la discrétion est le principal défaut, puisque beaucoup risquent de passer à côté. La narration "en voix off" et la tonalité de roman noir à l'américaine, ainsi que la belle profondeur d'un dessin superbement figé, peuvent faire songer au travail d'un Loustal, sauf que l'intelligence d'une histoire qui ne respecte les codes du genre (disons l'enquête policière) que pour mieux les désamorcer - dans un final aussi doux que dévastateur - emmène "Watertown" ailleurs et sans doute un peu plus haut.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "XIII - Tome 7 : La Nuit du 3 Août" (1990) de Vance et Van Hamme

"La Nuit du 3 août" conclut l'enquête ouverte avec le "Dossier Jason Fly", nous révélant l'identité complète de XIII (enfin, ce qu'on est en droit de penser être son identité...), et nous débarrassant de la Mangouste (même si on se doute bien que de tels super-méchants ont normalement le don de réapparaître...). Loin des complots internationaux et de leurs répercussions paranoïaques, XIII et Jones se sont retrouvés pris au piège des miasmes les plus nauséabonds de l'Amérique "profonde" : racisme (ce qui nous vaut quelques unes des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juin 2016

"Le sang des voyous" de Loustal et Paringaux : noir comme l'enfer

Peu de surprises avec ce nième album du tandem Loustal / Paringaux : le dessin stylisé de Loustal est toujours magnifiquement efficace, en particulier grâce au traitement sublime des couleurs, tandis que Paringaux anime "la voix off" de ce récit "manchettien" de ses mots un peu précieux mais indéniablement musicaux. D'où vient alors cette légère déception qui nous saisit lorsqu'on referme "le Sang des Voyous" ? Peut-être de la noirceur extrême, un peu caricaturale, d'une histoire certes magistralement classique (on sait que la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2016

"Temps Glaciaires" de Fred Vargas : Marc le sanglier...

M'étant fait lyncher par les fans de Fred Vargas chaque fois que j'ai osé émettre une réserve quand à l'un de ses livres, je suis très inquiet en attaquant ici la chronique de son plus mauvais roman à date, ce "Temps Glaciaires" assez consternant : consternant parce que, une fois de plus, Vargas est en roue libre les trois quarts du temps, justifiant son assemblage précieux de pur n'importe quoi par une étiquette "poétique" qui semble de plus en plus usurpée. Entre démon islandais qui dévore les jambes des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2016

"Vernon Subutex T. 2" de Virginie Despentes : Pieds nus dans le parc

Légèrement inférieur au premier tome (mais comment pouvait-il en être autrement ? ), "Vernon Subutex T2" voit Despentes abandonner un temps sa narration polyphonique pour focaliser son intrigue sur ce groupe étrange qui se crée aux Buttes Chaumont autour d'un Subutex transformé en DJ messianique et halluciné. A la noirceur envoûtante du premier tome succède donc une sorte de bienveillance tiède à laquelle il n'est pas facile d'adhérer : alors Despentes baba ? New age ? Naïve ? Les pistes "de sortie" qu'explore... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,