20 juin 2019

"Géographie Zombie" de Manouk Borzakian : Century of the Dead

Vous êtes-vous demandé pourquoi nous assistons depuis deux décennies à une prolifération de zombies (ou de morts-vivants, comme on disait autrefois), pas encore dans nos rues (même si…), mais au moins sur nos écrans ? Et surtout qu'est-ce que cette fascination quasi universelle pour la réapparition des morts pouvait signifier quant à notre société, aussi bien que quant à nous-mêmes ? Que les réponses à ces deux questions soient "oui" ou "non", la bonne nouvelle est que Manouk Borzakian, géographe et passionné de cinéma, s'est penché... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2019

J.C. Satàn au Trabendo (Festival New Noise) le vendredi 14 juin

22h : la première chose qui me vient à l'esprit quand Arthur tire ses premiers riffs de la soirée de sa guitare et de l’ampli Orange juste en face de moi, c'est : "P... ! Je n'ai pas entendu quelqu'un jouer aussi fort depuis Gedge de Wedding Present en 1989 !" Ayant admis que ce soir, on perdrait un peu d'acuité auditive, il ne reste plus qu'à profiter d'un concert où tous les voyants sont dans le rouge. Arthur, c'est un peu notre Ty Segall à nous : virtuose de la gratte, passant du rock stoner au punk sans oubler le rock... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2019

"Sibyl" de Justine Triet : l'insoutenable lourdeur de l'être

J'étais resté assez sceptique devant "Victoria", qui m'avait semblé artificiel, voire peu crédible, en dépit de l'enthousiasme critique général, et ce désastreux "Sibyl" vient malheureusement confirmer toutes mes craintes : véritable pensum d'une lourdeur accablante et d'une prétention absurde, le nouveau Justine Triet concentre comme volontairement tous les défauts les plus caricaturaux du mauvais cinéma d'auteur français (je ne parle évidemment pas ici de gens de talent comme Desplechin, Mazuy ou Honoré !). Triet part d'un script à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juin 2019

"Dix pour Cent - Saison 2" de Fanny Herrero : pour la parité dans le Cinéma !

La seconde saison de "Dix pour Cent" poursuit dans l'exacte continuité de la première, avec un imbroglio classique d'intrigues sentimentalo-professionnelles chez nos agents préfèrés, et l'ajout plus pu moins efficace d'une "star" française qui apporte la caution (et l'aspect faussement "méta") de son nom et de sa (supposée) vraie personnalité. Si du côté des agents, Camille Cottin, impériale, reste la meilleure raison de regarder la série, on notera que ce sont - sans grande surprise d'ailleurs - Fabrice Luchini et Juliette Binoche... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2019

"Ni Vu, Ni Lu" de Jean-Christophe Mazurie : Lu, et Critiqué !

Il est indiscutable que l'une des nombreuses dérives de notre époque est la facilité avec laquelle nous donnons tous notre avis à propos de sujets sur lesquels nous avons bien peu de connaissances ou de compétences, une tendance encore exacerbée par les réseaux sociaux sur lesquels chacun s'accorde le droit de claironner son opinion (et l'auteur de cette modeste "critique" ne prétend pas se distinguer particulièrement de la "masse" !). Il y a donc fort à parier que bon nombre de ces opinions péremptoires, souvent négatives et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2019

"Histoires de Mes 13 Ans - Les Cahiers d'Esther - Tome 4" : "Danser ? ha ha..."

Esther a déjà 13 ans, elle est passée en 5ème, elle a eu enfin l'autorisation de son papa chéri - dont le physique rappelle d'ailleurs un peu celui de l'immortel Pascal Brutal - de posséder son Smartphone ! Logiquement, inévitablement plutôt, Esther a dans cette "Histoires de mes 13 ans" des préoccupations bien différentes de celles de la petite fille qu'elle a cessé d'être, et dont la jolie innocence nous ravissait. La mutation amorcée dans le tome précédent s'accentue : Esther a ses règles, elle se voit imposer un appareil... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2019

"Private Meaning First" de The Psychotic Monks : intensité et abstraction

Il est impossible pour quiconque a pu ressentir l’extraordinaire intensité déployée par The Psychotic Monks sur scène de porter un jugement critique détaché sur les versions studio des mêmes morceaux qu’il aura vu, qu’il aura entendu transformés en brûlots impérieux ou en torrents d’émotion en live. Le second album du groupe, "Private Meaning First", considéré dans la perspective de son « devenir-live », est au pire une déception, puisque l’on n’y retrouve – et c’est logique, c’est la rançon du fait que The Psychotic Monks offrent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mai 2019

"Open Bar - Première Tournée" de Fabcaro : formule TGV et lama empaillé avec de la semoule...

Vous devenez fou avec les services clients automatisés ? Votre facteur ne vous laisse pas vos colis même quand vous êtes chez vous ? Vous avez du mal à adhérer au discours commercial du TGV ? Vous n’arrivez plus à vous indigner du drame des migrants, mais par contre la surenchère permanente des vacances dans les pays pauvres vous horripile ? L’obsession Bio et développement durable de vos amis vous semble de plus en plus irritante, mais vous ne voyez pas comment ne pas entrer dans ce jeu-là ? Vous détestez quand votre coiffeur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mai 2019

"La princesse de Clèves" de Catel et Bouilhac : La bête noire de Sarkozy revient en BD !

On se souvient encore de la sortie de Sarkozy à propos de l’inclusion de la Princesse de Clèves dans les programmes scolaires, représentant pour lui le summum de la « ringardise »… alors que le livre de Madame de Lafayette est une œuvre-clé dans l’évolution de la littérature française, préfigurant le travail futur de Flaubert ou de Balzac. Adapter en BD ce livre riche et complexe, tant scénaristiquement – intrigues à la cour de Henri II avec une multitude de personnages – que psychologiquement, est un véritable défi, et il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mai 2019

"El Chipo" de Witko : Der Knacki !

Alors, on est bien d'accord que cette BD devrait s'appeler "Der Knacki", et qu'il n'est pas possible de la critiquer sans rectifier cette hérésie que l'auteur lui-même regrette, très clairement. Bon, ceci posé, avant d'ouvrir "El Chipo", sur la foi de son argument "le destin singulier de l'homme saucisse caméléon", on pouvait s'attendre à un doux délire maniaque dans la belle tradition établie par l'ami Pierre la Police, mais on se retrouve plus ou moins devant une version actualisée - et plus satirique - de "Zelig", le film... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :