24 septembre 2022

"Mansetlandia – le crabe aux pinces d’homme" : “par les sentiers moussus…”

« Dans un pays de pain d’épices, une jeune fille allait de son pas de délice… ». Ce rythme chaloupé, cette voix étrange qui n’a presque pas changé depuis le Voyage en Solitaire, cette imagerie exotique, ce bestiaire qui toujours s’enrichit de nouveaux animaux marins ou de nouveaux fauves… C’est Manset, comme on l’a toujours aimé, c’est Manset qui nous revient, nous rappeler au milieu du chaos moderne la promesse d’un paradis terrestre : « Deux petits chimpanzés se poursuivaient dans les branches…... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2022

"Chronique d’une Liaison Passagère" d’Emmanuel Mouret : l’insoutenable légèreté de l’être

Charlotte (Sandrine Kiberlain), mère célibataire, et Simon (Vincent Macaigne), marié et heureux dans son couple, ont une liaison extra-conjugale. Qu’ils ont choisi de vivre sur le mode de la légèreté, de l’absence d’engagement mutuel, du plaisir pris quand il se présente. Mais cet arrangement avec l’amour est-il réellement possible ? Voilà un sujet tellement typique du cinéma français qu’il en semble presque caricatural, et qui ne donne pas franchement envie de voir Chronique d’une Liaison Passagère – titre-programme sans... [Lire la suite]
15 septembre 2022

“Revoir Paris” d’Alice Winocour : les fantômes du 13 novembre

Il y a de prime abord quelque chose qui peut gêner dans Revoir Paris, le nouveau film d’Alice Winocour qui s’attaque à la question du possible retour à la vie, sinon à « la normale », des survivants des attentats terroristes du 13 novembre 2015 : pourquoi, se demande-t-on, avoir « inventé » un attentat fictif, dans une brasserie parisienne située dans le quartier de la Bourse, alors que le récit est clairement inspiré des événements du Bataclan ? Et ce d’autant que l’on sait que le frère de la réalisatrice était présent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 septembre 2022

“Tout le monde aime Jeanne” de Céline Devaux : dépression sous le soleil lisboète

En quelques minutes, la vie de Jeanne, ex-femme de l’année, a tourné au cauchemar : l’échec radical de son projet de nettoyage du plastique des océans lui a tout fait perdre, elle qui luttait déjà pour affronter le récent suicide de sa mère. La voilà en route pour Lisbonne, pour mettre en vente l’appartement de cette dernière, et récupérer une somme conséquente qui lui éviterait une faillite personnelle désastreuse. Une rencontre inattendue à l’aéroport va peut-être tout changer… On voit bien à la lecture de ce synopsis du point de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 septembre 2022

"ReV" d'Edouard Cour : sans limites...

Quoi de mieux a priori que la BD pour matérialiser des visions oniriques, puisqu’aucune limite technique, si ce n’est le talent du dessinateur, ne vient a priori brider l’imaginaire, que toute vision peut être matérialisée et donc transmise au lecteur, quelle qu’en soit la démesure, la folie ? Mais ce « no limit » ne constitue-t-il pas en même temps un problème, puisqu’en ayant depuis longtemps (depuis ses origines en fait) fait un formidable usage de cette liberté formelle pour raconter des millions d’histoires, comment peut-on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2022

"Menteur" d'Olivier Baroux : canicule...

Qualifier Menteur de "comédie" est lui faire bien trop d'honneurs, d'ailleurs même le qualifier de "film" est excessif, tant l'ennui règne, implacable, dans la salle climatisée où est projetée, un après-midi d'été où il fait bien trop chaud pour tout simplement vivre, cette "chose informe". L'inepte Olivier Baroux, déjà responsable de trop d'horreurs pour une vie entière de "réalisateur" (ce qu'il n'est pas, soyons clairs), a paresseusement recyclé le scénario d'un film canadien que nous n'avons pas vu : était-il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 août 2022

“Le Serpent à Deux Têtes” de Gani Jakupi : danse avec les kangourous…

On est au tout début du XIXème siècle : William Buckley, forçat dans l’un des nombreux bagnes australiens où la Grande-Bretagne exilait ses criminels, réussit à s’évader. Mais peut-on s’évader d’un désert aussi hostile que le bush, où survivre demande des ressources que l’homme blanc n’a pas ? Sa chance va être de rencontrer une tribu aborigène qui va l’adopter. Buckley passera trente ans avec son nouveau peuple, au terme desquels « la civilisation » le récupérera et en fera un symbole de sa force. Cette histoire étonnante, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2022

Tintin et les Vieux Fourneaux au (vrai) Congo ?

Le Mystère du Masque Sacré a reçu le Prix du Masque de l’Année (Français) : un prix, une reconnaissance qui intriguent, même si l’on se demande si le fait d’avoir mis le mot « masque » dans son titre n’a pas influencé le jury en faveur de Jean-Christophe Portes… Car il faut bien avouer que ce second épisode des aventures d’une équipe d’agents secrets peu conventionnels, le Groupe du Manoir, n’a pas grand-chose d’un polar ! Les premiers chapitres lorgnent plutôt du côté de la BD : des 7 Boules de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 août 2022

"L'Année du Requin" des Frères Boukherma : les Dents de la France

L’Année du Requin s’avère pour le spectateur non prévenu une expérience déroutante, et gageons qu’elle ne sera pas forcément du goût de tous ceux attirés dans les salles par une bande annonce et une affiche promettant une fantaisie humoristique entrant pile poil dans le cadre de cette comédie française qui cartonne au box-office mais ne satisfait guère les neurones. Pour ne pas être surpris, il suffisait de se pencher sur la courte filmographie des Frères Boukherma et se souvenir qu’ils avaient déjà sorti un premier film, Teddy, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 août 2022

Irma Vep d’Olivier Assayas : une belle promesse non tenue

Olivier Assayas adore Les Vampires, le célèbre « feuilleton » de Louis Feuillade (en fait une série d’une dizaine de moyens-métrages sortis dans les salles, la télévision n’existant évidemment pas en 1915). Mais Olivier Assayas a surtout une passion pour Irma Vep, le personnage féminin central de la série, première surperhéroïne sexy – et malfaisante – vêtue d’une combinaison moulante de soie noire, qui ne cachait pas grand-chose de ses charmes. Ou peut-être encore plus de Musidora, son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,