17 août 2018

Séance de rattrapage : "Santa & Cie" d'Alain Chabat

Bien qu'étant personnellement doucement réfractaire au défunt "humour Canal÷" et peu amateur du travail d'Alain Chabat, l'âge de ma fille (7 ans, pour ceux qui ne suivent pas..) m'oblige à visionner pas mal de films dont je me passerais très bien. Ceci posé, j'ai plutôt passé un bon moment devant les trois-quart de "Santa & Cie", devant ce que je qualifierai pour simplifier de "partie française", où Chabat joue sur son terrain, avec ses potes et ses vannes - souvent très très drôles, et c'est une bonne raison de voir le film !... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 août 2018

"Mon Traître" de Pierre Alary et Sorj Chalandon : Belfast, bloody Belfast

Il suffit peut-être de se contenter d'écrire que l'on a lu "Mon Traître", la BD de Pierre Alary d'une traite, sans reprendre son souffle. Les poings serrés, la gorge nouée, ému jusqu'aux larmes. Qu'on jurerait qu'il s'agit là de la meilleure BD publiée cette année... alors qu'on ne connaît pas l'Irlande du Nord et qu'on a - a priori - peu de sympathie ni pour les querelles religieuses en général ni pour les méthodes de l'IRA... ... Qu'on a donc été littéralement soulevé par ce récit puissant, superbement bien construit avec ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 août 2018

"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy : "On est tous Paul Sanchez !"

Les premières images de "Paul Sanchez est revenu !" sont emblématiques : de la Provence, on ne voit que de laides constructions commerciales comme celles qui défigurent tout le paysage péri-urbain français : tout le film - magnifique - de Patricia Mazuy va nous parler de cet écart entre l'image / les rêves (la majestueuse Roquebrune, les piscines à côté du pavillon, les 4 x 4 rutilants, la réussite du journaliste reconnu, la reconnaissance d'un gendarme ayant réussi à capturer un fugitif activement recherché, etc.) et la réalité (la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2018

"Fleuve Noir" d'Eric Zonca : noyade

Oh qu'il semble lointain le jour où un nouveau venu, un certain Eric Zonca scotchait la planète Cinéma avec un film OVNI, "la Vie Rêvée des Anges", œuvre déchirante de sensibilité ! Impossible d'imaginer que le même réalisateur ait pu "commettre" cet indescriptible cauchemar qu'est "Fleuve Noir, probablement le plus mauvais film de 2018 et une épreuve insoutenable pour les nerfs de tout spectateur s'étant malencontreusement aventuré dans une salle le projetant. Véritable fleuve d'immondices - son titre clin d’œil et hors sujet devant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juillet 2018

"Le Gouverneur Capitale" de Stéphane de Boysson : Out Of Africa

L'Afrique marque au coeur quiconque y vit : aucun de mes amis qui y ont fait "leur coopération" (je vous parle d'un autre temps...), et encore moins de ceux qui y sont nés de parents installés à l'époque de la France coloniale, ne s'en est jamais remis. Je n'ai donc pas été surpris par "le Gouverneur Capitale" de Stéphane - qui me pardonnera j'espère pour cette familiarité - même si je ne sais pas ce qui l'a amené en Guinée de 1995 à 1997 : j'ai retrouvé dans son beau livre les histoires que mes amis m'avaient contées au long de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Visages, Villages" d'Agnès Varda

Même si l'on parle ici d'Agnès Varda, cinéaste dont nous aimerons toujours une grande partie de l'oeuvre, et même si ce talent qui était le sien pour capter la vie avec sensibilité, légèreté et humour arrive à ressurgir ça et là dans ce "Visages, Villages", voici un projet qui souffre de bien trop de péchés séculiers pour nous embarquer comme le fit à l'époque par exemple son "les Glaneurs et la Glaneuse". Oui, Varda, même approchant les 90 ans, est résolument une "moderne", et ce goût pour la modernité la trahit ici : s'acoquiner... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juillet 2018

"Au Poste !" de Quentin Dupieux : l'oeil qui ment...

On a forcément un peu peur d'écrire quelque chose sur le dernier Dupieux, "Au Poste !", marquant le (grand ?) retour de Mr. Oizo dans l'arène sanglante du cinéma hexagonal. On aimait qu'il aime le désert du sens américain, on a commencé par être assez angoissé de le voir travailler au corps l'héritage de Belmondo / Audiard, sans même parler de Claude Miller et son "Garde à Vue"... toutes choses qui, il faut bien l'avouer ici, constituent pour moi, qui ai vécu "first-hand" les atroces années 70, une sorte de panorama de l'Enfer sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2018

"Quand sort la recluse" de Fred Vargas : arachnophilia

Voici plusieurs années que l'on maudit les livres de Fred Vargas, qui nous déçoivent presque toujours, à force de ne reposer que sur la virtuosité de l'écriture, et de tirer sur la corde de la fantaisie jusqu'à ce qu'elle casse... et elle casse souvent ! Ses livres nous tombent régulièrement des mains et ses échecs répétés nous attristent profondément : ainsi, "les Temps Glaciaires" ou "l'Armée Furieuse" s'étaient révélé particulièrement insupportables à force de préciosité et d'accumulation de tout et n'importe quoi... Reste que nous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 juin 2018

It's Sunday au Trianon le mercredi 27 juin en première partie de The Jesus and Mary Chain

Ils portent des lunettes noires alors que nous sommes dans l’obscurité, ils doivent être parisiens ! » Voilà ce que je me dis bêtement quand le duo Dawnie et Lucas de It’s Sunday apparaît à 19h30 sur la scène du Trianon… et je me trompe à moitié puisque Dawnes vient paraît-il de Californie. Lucas est à la guitare et Dawnie derrière un mini-kit de batterie, nous sommes dans la nouvelle tradition des duos minimalistes, et pourquoi pas ? Quand Lucas commence à chanter, sa voix trafiquée par un écho irritant, on grince des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2018

"Aspirine" de Joann Sfar : "Je vous nique puis je ressuscite vos morts"

On sait bien désormais que le grand intérêt du travail, indéniablement impressionnant, colossal, du stakhanoviste Joann Sfar réside dans sa profusion, son étrange polymorphisme : alternant réflexions philosophiques - décalées mais souvent passionnantes - sur l'existence, la religion, etc. - et œuvres de pur divertissement fantaisiste, en passant par ce qui ressemble de plus en plus à des chroniques amoureuses, les nombreux livres de Sfar sont devenus pour pas mal d'entre nous des repères rassurants dans notre vie. "Aspirine", one... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,