14 décembre 2018

"Le Bureau des Légendes - Saison 4" de Eric Rochant : Bons Baisers de Moscou

Nous croyions être débarrassés de Malotru, et le voilà revenu, toujours plus traître, toujours plus déplaisant, dans une nouvelle intrigue brillante autour de l'introduction d'une taupe dans les services russes de "guerre cybernétique". Les scénaristes du "Bureau des Légendes", qui, disons le tout de suite, ne déçoit toujours pas à la quatrième saison, ont eu toutefois la belle idée "méta" d'incarner littéralement notre incompréhension envers un personnage aussi détestable que celui interprété par (le pénible) Kassovitz : mettre les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 décembre 2018

Murat au Café de la Danse (Paris) le lundi 10 décembre

Un peu de panique dans l'équipe technique qui réalise, alors que le concert ne va pas tarder, que la “voie numéro 5” – quoi que ce soit que ça signifie - ne fonctionne pas. Ça s'agite, et ça me rappelle qu'il y a bien longtemps que je n'ai pas été témoin de problèmes techniques sur un concert - alors qu'il fut une époque où c'était quasiment systématique : il y a aussi du bon dans le progrès. Mais tout rentre dans l'ordre, et à 20h35 Jean-Louis entre en scène, accompagné de l‘ami de toujours, Fred Gimenez, à la basse et d'un batteur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2018

"Maigret se défend" de Simenon : la ligne claire du polar

Voici des années que nous, fans de littérature policière, lisons principalement des auteurs scandinaves, qui ont clairement redéfini le genre tout entier. Retourner à l'occasion lire un "Maigret" permet de se ressourcer, un peu comme se replonger dans un Tintin après des années de mangas ou de BDs d'auto-fiction. Là aussi, le plaisir est immédiat, et il ne se niche pas (ou pas seulement) dans la nostalgie d'un Paris des années 60 où l'on fume beaucoup et partout, et où l'on attend patiemment son tour sans avoir le nez plongé dans son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2018

"Rock" de Philippe Manoeuvre : le stakhanoviste

Philippe Manœuvre est le mec sympa par excellence : tout le monde – ou presque - l'aime bien, et dans le fond il aime bien tout le monde : de Mick Jagger à Joe Starr en passant par Polnareff, Johnny et un chauffeur de taxi complice de Mesrine, Manœuvre ratisse large. On peut facilement lui reprocher de n'être pas un puriste (remember la Nouvelle Star ?), et également de l'avoir, au fil des décennies passées, plus souvent vu au bar qu'au premier rang des concerts des groupes qui comptaient : il n'empêche que Philou est bien là, dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2018

"Marlène" de Philippe Djian : le coup du fusil

Tiens, ça faisait un petit moment qu'on avait pas eu de nouvelles de Philippe Djian. En format "poche" je veux dire (je ne lis plus que des formats poche, plus économiques, plus pratiques, et qui permettent aussi d'être moins dans la frénésie des dernières parutions...). "Marlene" n'est pas un grand Djian, mais ça fait longtemps, de toute manière qu'on n'a pas lu un grand Djian ("Elle", le très beau film de Verhoeven, était bien meilleur que "Oh…", le livre dont il était tiré...). On retrouve toutefois avec infiniment de plaisir le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2018

"En Liberté !" de Pierre Salvadori : le problème du rire français...

Nous avons vraiment un problème avec le rire, nous les Français. Notre cinéma comique est, mais en vérité a toujours été, l'un des pires de la planète. Et ce n'est pas l'existence de Jacques Tati qui peut compenser plus d'un siècle de médiocrité, de bêtise et de mauvais goût. Pensez seulement aux Gérard Oury, aux Michel Audiard, aux Francis Veber, aux Jean Girault ou aux Dany Boon qui ont fait le triomphe de la comédie populaire au cours des décennies passées : pas un seul de leurs films, que dis-je pas cinq minutes de leurs films... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2018

"Babybox" de Jung : Message in a Bottle (or in a Box....)

Bien sûr, tous les aficionados de la BD, ou presque, connaissent désormais le manhwa, et savent que la Corée du Sud est aujourd'hui, au même niveau que le Japon, l'un des pays phares dans le monde de cette forme littéraire. "Babybox" n'est pourtant pas à proprement parler un manhwa, et s'apparente sans doute tout autant au courant de la "BD adulte occidentale" car son auteur, Jung, bien que coréen, a été élevé en Belgique. Le premier et sans doute principal attrait de ce très beau livre, tant pour la forme - reliure inhabituelle... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 novembre 2018

"La Fragilité" de Dominique A : La Force

Il nous l'avais bien dit, l'ami Dominiqua Ané : en 2018, il y aurait un album électrique et un album acoustique. Après "Toute Latitude", pas mal électronique aussi, voici donc "La Fragilité", pas si acoustique que ça. Comme quoi, les meilleurs plans... débouchent au final sur quelque chose d'un peu imprévu. On nous explique aussi que cet album consacre les retrouvailles de A avec sa vieille guitare, et que la disparition de Leonard Cohen a imposé le format, dépouillé, en son hommage. Et il est vrai que l'album commence sur des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2018

"Le Grand Bain" de Gilles Lellouche : The Deep End

Eh oui, à force de consacrer des films aux névroses féminines, et de les considérer (ces névroses...) - non sans une certaine misogynie - comme LE grand sujet de comédie, il était temps que quelqu'un s'essaie à pleurer sur nous, les hommes, avec nos vies foutues. Que cela soit Lellouche qui s'y colle, lui à qui on donne difficilement notre sympathie de cinéphiles raffinés, est une bonne surprise, et qu'il en tire un film correct,, presque excellent par instants, une autre, encore plus grande. Fausse copie à la française de "The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2018

"L'Arabe du Futur - 4." de Riad Sattouf : notre vérité à tous...

« L'autobiographie est encore le meilleur moyen qu'on ait trouvé pour dire toute la vérité à propos des autres. » (Pierre Daninos) Deux ans que, accros que nous sommes à l'autobiographie de **Riad Sattouf*, nous attendons ce quatrième tome de "l'Arabe du Futur", qui nous parle des jeunes années de l’auteur, déchiré entre la Syrie et la France, entre son père et sa mère : le nouveau volume fait finalement plus de 270 pages, et il nous faudra un peu plus de 4 heures de lecture fébrile pour en venir à bout. Et pour qu'il nous laisse sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,