25 mars 2020

"Torrents d'Amour" de Jean-Christophe Mazurie : l'Amour au Temps du COVID-19

Quel est le pire des virus ? Celui qui contamine 99% de la population terrestre et qui laisse 99% de victimes derrière lui, sous la forme de vies détruites et d'espoirs dévastés, de rancœurs infinies et de haines infernales, et celui que tout le monde veut pourtant attraper coûte que coûte ? L'amour bien sûr. L'amour qui fait vendre plus de films, de musique, de livres, sans parler de tous ces objets inutiles que l'on s'offre en cadeau quand on aime (... alors que, comme le montre si bien Jean-Christophe Mazurie sur la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2020

"Hey June" de Fabcaro et Evemarie : la nuit d'une dure journée...

Les Beatles sont universels, et ils semblent bien être immortels, en plus. En tous cas, ils restent toujours une sorte de bande-son idéale de notre vie, les tourments et les interrogations ayant servi de point de départ à leurs chansons restant d'une modernité intacte. Tout cela pour dire que c'est évidemment une excellente idée que d'utiliser les titres des chansons des Beatles comme titre - et commentaire décalé - de chacun de la centaine de gags très courts (une page, trois cases, un vrai défi...) qui constituent ce... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2020

"The Cure - Paroles de Fans" de Xavier Martin - Faith !

« It doesn’t matter if we all die / Ambition in the back of a black car / In a high building there is so much to do » ("One Hundred Years") Qu’est-ce qu’un groupe culte ? A partir de quel moment, et en se basant sur quels critères peut-on estimer qu’un artiste atteint une importance telle que son œuvre passera à la postérité ? Qu’est-ce qu’être « fan » à notre époque ? Comment ça s’attrape, ce « virus », pas si bénin que ça, de l’adulation d’une musique, qui nous poussera à dédier de plus en plus de notre temps, de notre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2020

"Ramages" de Birds on a Wire : l'art de la reprise...

Tiens au fond, après deux (ou trois) millénaires qui ont vu l’humanité composer des chansons, pourquoi se donner la peine d’en composer de nouvelles alors que des milliers, voire des millions de mélodies et de textes parfaits sont disponibles, et pour la grande majorité d’entre eux quasi-oubliés, voire inconnus aux oreilles de l’humanité amnésique du XXIè siècle ? C’est peut-être ce qu’ont pensé Dominique Pinto, ou plutôt Dom La Nena de son nom de scène, chanteuse et violoncelliste d’origine brésilienne,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2020

"GaBLé joue CoMICoLoR" à la Boule Noire le mercredi 26 février (en première partie de Jeffrey Lewis)

20h15 : GaBLé nous invite ce soir ni plus ni moins qu'à un Ciné-Concert (“GaBLé joue CoMiCoLoR”, c’est le titre du programme…) : un écran est installé sur la droite, le trio est quant à lui regroupé à gauche de la scène, autour d'une grande table sur laquelle est entreposé tout le matériel, du plus classique au plus fantaisiste (telles ces trompettes en plastique au plus bel effet), qui va servir à accompagner et illustrer la projection de 6 courts métrages d'animation datant de 1934 à 1936. Des courts métrages produits par Ub... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2020

"Les nouvelles aventures de Lapinot T3 : Prosélytisme & Morts-Vivants" de Trondheim : athéisme & zombies !

Si l'on met de côté l'expérimental "les Herbes Folles", intéressant exercice de création d'une oeuvre dans un cadre extrêmement strict, ce "Prosélytisme & Morts-Vivants" est le vrai second tome des (nouvelles) aventures revenu - sans explication, même s'ils porte désormais quotidiennement un t-shirt noir orné d'une tête de mort - de l'Au-delà. D'abord, il faut avouer que Lapinot a été pour nombre d'entre nous un élément essentiel de notre passion pour la BD durant de longues années, presque au niveau des Tintin ou Spirou de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 février 2020

"Thérapie de Groupe - T1 : L'étoile qui danse" de Manu Larcenet : Ides moires... en couleurs !

Les tourments de l'artiste aux prises avec le doute - ou la panne d'inspiration - est un sujet délicat : d'un côté, on a vu quelques grandes œuvres se nourrissant de la souffrance et de l'imagination en roue libre de leur créateur (au cinéma, "8 1/2" ou "Barton Fink" viennent immédiatement à l'esprit...), de l'autre, une invraisemblable liste de livres, de films,... et de BDs auto-complaisants, qui, à trop parler de leur auteur, finissent par ne plus parler à personne d'autre. Evidemment, l'arme fatale de Manu Larcenet, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2020

"Le Prince Oublié" de Michel Hazanavicius : un métier !

Le cinéma "high concept" est un métier... Un métier que les Studios Pixar maîtrisent parfaitement, puisque c'est devenu leur caractéristique la plus notable : de la vie des jouets de "Toy Story" à la mécanique du cerveau de "Vice Versa, en passant par l'organisation des cauchemars dans "Monstres & Cie", combien de réussites formidables dans le genre ? Et un métier que l'équipe de scénaristes du dernier film de Michel Hazanavicius a eu le grand tort de sous-estimer, puisque construire un film un tant soit peu crédible,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2020

Les Nuits de l'Alligator à la Maroquinerie, le dimanche 9 février : Gliz

20h : on attaque la soirée du côté du Jura, avec cette vraie première parisienne pour le trio de Gliz, qui a bien évolué depuis ses débuts. Moins axée sur les (excellentes) mélodies de “Cydalima”, plus rentre-dedans et agressive, leur prestation live prouve que le groupe en a sous le pied. Dès In Limbo, la mayonnaise prend et le public de la Maro - heureusement déjà bien remplie - répond à l'énergie du groupe. Jeu scénique nerveux - entre la batterie spectaculaire de Julien et le tuba de Thomas qui permet une mise en scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2020

"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Charpin : rats, pizzas et accidents...

Alors que la BD traite depuis des décennies des sujets "adultes", il faut bien reconnaître que le cinéma d'animation, même le meilleur - disons les films du Studio Ghibli par exemple - reste enraciné dans le monde de l'enfance, quitte à le transcender - comme c'est le cas des plus beaux films Pixar. C'est un fait, et, évidemment, une grande source de frustration... qui fait que plus ou moins chaque film d'animation un tant soi peu "sérieux" (pardon pour ce terme réducteur et finalement injuste...) est accueilli comme une merveille,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,