29 septembre 2020

"Rubéus Khan (Donjon Antipodes niveau 10000)" de Trondheim, Sfar et Vince : gigantesque baston !

D’abord on ne comprend pas : "Rubeus Khan" est un nouveau tome de la nouvelle série "Donjon Antipodes", mais où est donc le chien d’orque que l’on avait tant aimé dans "l’Armée du Crâne" ? Et puis on remarque les « + » autour du mot "Antipodes" et on comprend qu’on est 20.000 ans plus tard, dans un monde moderne – forcément dépaysant pour nous, habitués que nous sommes aux ambiances heroic fantasy plus traditionnelles. Mais pourquoi pas ? Après tout, la grande force de la série au (très) long cours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 septembre 2020

"Fail & Foil" par Les Chiens de Faïence : de Dunedin et Brisbane à Nanterre

Nous défendons suffisamment ici l’héritage de l’indie pop des années 90 des antipodes – le Dunedin Sound de Nouvelle Zélande, The Clean, The Chills, The Bats, Chris Knox, mais aussi la vague australienne parfaitement représentée par les superbes Go-Betweens – pour ne pas partager avec vous notre joie de leur avoir trouvé des héritiers à Nanterre. Les Chiens de Faïence, enfants du Velvet bien entendu – et en particulier de leur sublime troisième album – se sont laissé emporter par la Musique et en ont fait le centre de leur existence... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 septembre 2020

Jewly à la péniche Antipode (Paris) le mercredi 23 septembre

Configuration assise et masques obligatoires, mais quand même l’ambiance d’un vrai concert de Rock quand Jewly et sa bande – des musiciens, originaires de Nancy, qui forment son groupe de scène permanent, et qui sont différents de ceux qui ont joué sur l’album – lancent leur set vers 20h45. Le groupe est un trio guitare – basse – batterie très compact, très cohérent, qui soutient la chanteuse avec assurance, mais également avec un réel talent. On remarquera particulièrement les belles lignes de basse de Seb, tatoué charismatique à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2020

"Énorme" de Sophie Letourneur : en cloque, mode d'emploi ?

Magnifique surprise en ces temps de vaches maigres cinéphiliques, "Énorme" part avec... l'énorme (!) handicap du catalogage parmi les "comédies françaises" que lui garantit presque son affiche. Du coup, le grand public qui ira voir le film de Sophie Letourneur sortira déçu et irrité par l'étonnant virage du film dans sa dernière partie vers une approche quasi-documentaire de l'accouchement. Et son public "naturel", les amoureux du cinéma d'auteur bricolé, ne se risqueront probablement pas à aller le voir. C'est très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2020

We Hate You Please Die à la Terrasse du Trabendo (Paris) le jeudi 17 septembre

21h35 : la jauge est atteinte, l’excitation devant la scène est palpable, il se prépare un mosh pit, visiblement. We You Please Die, quatuor rouennais désormais chevronné, va nous confirmer en une cinquantaine de minutes qu’ils volent bien au-dessus de la large majorité de leurs contemporains. Ces gens-là ont tout, en fait : des vraies chansons qui transcendent les codes punk rock / garage dans lesquels beaucoup s’enlisent, une présence scénique formidable – Raphaël est une bête ! -, et surtout, une vraie rage,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 septembre 2020

"Dérapages" de Ziad Doueiri : la conjuration des imbéciles

Ou comment réaliser l'une des pires séries TV de l'année alors qu'on a entre les mains un pitch irrésistible en ces temps de haine générale, et croissante, envers les "premiers de cordée" ? 3 étapes, suivies scrupuleusement par le dénommé Ziad Doueiri, garantissant un résultat abyssal : 1) d'abord partir d'un mauvais livre rempli de raccourcis, d'invraisemblances et de twists faciles : Pierre Lemaître, tâcheron à la mode, s'est surpassé ici pour créer un (faux) polar social déguisé en thriller avec twist, pour faire au goût du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2020

Howard sur la Terrasse du Trabendo (Paris) le mercredi 9 septembre

20h30 : Howard est donc un trio parisien qui déclare faire du Fuzz Rock – quoi que ce soit que cela signifie, si ce n’est leur usage immodéré (et on aime ça !) de la distorsion et du fuzz -, que l’on trouve sur MusicBrainz.org étiqueté comme groupe stoner, et qui, à notre humble avis, joue surtout du Rock 70’s avec la même fougue et la même foi que les meilleurs groupes de cette époque (…qu’on a tendance à trouver de plus en plus “bénie”, par rapport à la nôtre…). Howard attaque son set avec une puissance dévastatrice –... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 septembre 2020

"Les nouvelles aventures de Lapinot T4 : Un Peu d'Amour" de Trondheim : comique strips

« Si tu comptes faire fortune en développant des micro-ondes portatifs pour réchauffer les bières l’été, j’été, je te préviens que ça ne va pas marcher.- Mince… Moi qui voulais construire une usine d’esquimaux à la soupe avec mon premier million… » L’une des choses formidables avec Lewis Trondheim, parmi tant d’autres (hormis le fait qu’il soit l’un des meilleurs auteurs français de BD humoristique – mais pas que…), c’est qu’il a une vraie préoccupation pour les formes de narration. Qu’il va sans cesse chercher des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 septembre 2020

"Love Songs" de Inflatable Dead Horse : un trésor caché...

Parce qu’il n’y a pas que les toutes dernières nouveautés parues dans le mois, voire la semaine qui nous passionnent, tentons une session de rattrapage d’un album auto-édité et paru initialement, mais très confidentiellement, en 2018, et auquel We Are Unique ! Records donne une seconde chance avec une distribution plus « normale ». Posons d’abord Love Songs de Inflatable Dead Horse sur notre platine sans essayer de savoir quoi que ce soit de ses auteurs : que découvrons-nous ?... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 août 2020

Modern Men sur la terrasse du Trabendo le vendredi 28 août

20h30 : Modern Men, c’est Adrian, chanteur des excellents MNNQNS – avec sa classe bressonienne (« Le Diable Probablement ») et son charme irradiant – à la guitare, et Quentin, moins connu, mais qui s’avère un frontman intense et charismatique, aux machines. L’idée – qu’ils présentaient comme une sorte de plaisanterie au départ – c’est de faire de la musique qui s’inspire de plein de choses contemporaines ambitieuses : on pense aux Sleaford Mods du fait des harangues sanguines d’Adrian, mais aussi à Taxi Girl,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,