30 novembre 2020

"Irresponsable - Saison 3" de Frédéric Rosset : deux ans après...

Deux ans se sont écoulés, dans la vie comme dans Irresponsable, lorsqu’on retrouve Julien, Marie, Jacques et les autres au début de la troisième et dernière saison, et on sent que ce n’est facile pour personne : ni pour les scénaristes, qui rament pour trouver un nouveau sujet, ni pour les acteurs qui sembleront souvent manquer d’enthousiasme au fil d’épisodes qui vont souvent manquer de ce pétillement insaisissable qui fait la bonne comédie… Ni pour les spectateurs qui vont avoir du mal à se passionner autant pour les amours... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2020

"Don Vega" de Pierre Alary : aux racines du mythe...

Zorro ! Ah, Zorro ! Création géniale datant de 1919 (l’écrivain Johnston McCulley en est responsable, même s’il est désormais bien oublié), Zorro, sa cape, son masque, son sombrero espagnol, son fouet, son engagement secret d’aristocrate en faveur des opprimés dans une Californie qui était encore sous contrôle espagnol, ont longtemps fait partie de l’imaginaire enfantin, ou même adolescent dans le monde entier, avant d’être ringardisé au cours des dernières décennies par l’explosion de la popularité des super-héros… Même... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2020

"Irresponsable - Saison 2" de Frédéric Rosset : mère(s) et fils

On peut avoir deux points de vue diamétralement opposés sur la seconde saison de "Irresponsable", le problème étant que les deux sont valides : d'une part, il est indéniable que l'on rit beaucoup moins dans cette seconde livraison de dix épisodes, qui n'apportent pas grand chose de nouveau à l'idée de départ ; de l'autre, en délaissant le registre de la franche comédie, les auteurs (Frédéric et Camille Rosset) ont réussi à creuser les personnages, à les enrichir, à aller vers une certaine vérité qui élève plutôt le niveau... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2020

"La Mécanique Lucas Belvaux" de Quentin Mével et Louis Séguin : Faire des films qui parlent de notre époque...

On aime surtout le cinéma de Lucas Belvaux grâce à la réussite étonnante de son ambitieuse trilogie datant de 2002, "Un Couple Epatant" / "Cavale" / "Après la Vie", coup de maître en termes de mélange des genres, de réflexion théorique sur le cinéma et les personnages, et de… plaisir pour le spectateur. Il nous faut bien admettre que tous ses autres films nous ont semblé à un moment ou un autre être un tout petit peu inférieurs à ce qu’ils auraient pu être. C’est donc avec une surprise vite teintée d’émerveillement qu’on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2020

"L'Arabe du Futur - 5." de Riad Sattouf : Riad, Lovecraft et Kurt Cobain...

La couverture du Tome 5 de l’Arabe du Futur annonce…la « couleur » : le bleu français (bleu, blanc et rouge sont les couleurs de ce nouveau volume) ou bien plutôt breton, a remplacé le vert de l’islam, de la Syrie, des origines et du père, disparu à la fin du tome 4 en enlevant le jeune frère de Riad. Ses 176 pages nous raconterons donc la vie à Rennes du jeune Riad Sattouf, au sein d’une famille dévastée par la disparition de l’enfant, et aussi, heureusement, pour lui, dans son collège, puis son lycée, où il connaît... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2020

"Stillness" de Laetitia Shériff : le miroir électrique

Laetitia Shériff est une superbe anomalie au milieu de la scène Rock française. C’est d’abord quelqu’un dont (trop) peu de gens ont entendu parler, et qu’encore moins (malheureusement) ont écouté (On peut d’ailleurs rejeter la faute sur elle, Laetitia, dont le dernier album, "Pandemonium, Solace and Stars", remonte à plus de 5 ans déjà !), mais c’est une artiste que chaque personne qui l’a écoutée porte aux nues ! C’est aussi quelqu’un qu’on compare abondamment à tout ce qui se fait (et qui s’est fait) de mieux dans le Rock... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2020

"Just A Story From America" par Elliott Murphy : Rock Ballad...

Alors voilà, "Just a Story from America", l’autobiographie tant attendue (par si peu de gens, mais qu’importe !) du grand conteur et aussi grand musicien américain Elliott Murphy, alive and well in Paris depuis si longtemps qu’on ne compte plus années, vient de sortir. Dans un monde plus juste, ce serait un évènement littéraire. Et musical. Mais des injustices, Elliott en a déjà vécu sa part, et, élégant et drôle comme il est, il est parfaitement capable d’y survivre encore une fois, et peut-être même d’en faire une bonne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2020

Séance de rattrapage : "Plaire, Aimer et Courir Vite" de Christophe Honoré : drôle d'époque pour une rencontre

On a un peu de mal à parler de Christophe Honoré, ou en tout cas de notre "amour" pour ses films... alors que son importance au sein du cinéma d'auteur français est de plus en plus incontestable... même s'il ne reste plus grande concurrence dans le domaine, malheureusement. Certains de ses films nous ont enchantés (au hasard, "Dans Paris" ou "les Chansons d'Amour"), tandis que d'autres nous ont franchement déplus ("Ma Mère", ou le récent "Chambre 212"), mais tous nous ont semblés singuliers, audacieux... ce qui le place... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2020

"Rentrez chez Vous !", le tome 10 du Chat du Rabbin de Sfar : pas si simple !

« Rentrez chez vous ! », est sans doute la phrase, sous quelle que forme que ce soit, la plus prononcée en notre époque d’intolérance aigue, par les plus racistes d’entre nous – mais pas que… – à destination de tous ceux qu’on estime « en masse » qu’ils ne sont pas chez eux chez nous. Intituler ainsi le 10ème tome de sa fresque politico-religieuse (et humoristique), "le Chat du Rabbin", permet à Joann Sfar de se positionner clairement du côté des victimes, et d’en rire avec eux. De bien montrer que ce goût immodéré – qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2020

"Bronx" d'Olivier Marchal : Marseille, c'est quand même bien plus beau !

La bande annonce présentée par Netflix pour le dernier film d’Olivier Marchal, "Bronx" ("Rogue City" en version internationale !), ne fait franchement pas envie : entre démonstration de machisme bas du front – une caractéristique il est vrai indiscutable du cinéma de Marchal – et scènes d’action louchant du côté d’Hollywood, le premier réflexe du cinéphile est de passer très vite son chemin. La réalité de "Bronx" est, évidemment (?) toute autre, et le film, avec finalement très peu de fusillades à l’arme lourde – elles sont toutes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,