15 octobre 2019

"Les Métamorphoses - le retour à la terre tome 6" de Larcenet et Ferri : retour au retour à la terre

Dix ans ont passé depuis la publication du cinquième tome du "Retour à la Terre", un tome plus faible que les autres, qui montrait la nécessité pour Larcenet et Ferri de "passer à autre chose"... Larcenet s'est lancé dans l'aventure colossale de se hisser à un autre niveau de BD, avec "Blast" puis avec "le Rapport de Broederick", loin de l'humour existentiel qui lui allait si bien. Ferri s'est engagé dans l'aventure Astérix, un défi dont on dit qu'il le relève bien (je ne sais pas, je ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 octobre 2019

"Je suis africain" de Rachid Taha : la fin de la trajectoire d'un honnête homme

Le 12 septembre 2018, la France perdait son meilleur "rocker" (non, on ne parle pas ici de "Jauni"...), et aussi l'un de ses plus généreux combattants en faveur d'une société ouverte, accueillante. Joyeuse aussi. Rachid Taha n'eut pas droit à des obsèques nationales qu'il aurait mérité bien plus que d'autres, et peu de gens s'arrêtèrent même un instant pour se remémorer combien sa carrière fut un enchaînement de brillantes intuitions et de combats essentiels : depuis les débuts sous influence cold wave avec Carte de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2019

"Alice et le Maire" de Nicolas Pariser : Ma nuit chez le maire de Lyon

"Alice et le Maire" est un film qui faisait a priori très envie : entre la référence rohmerienne du titre et de la présence de l'exquis Luchini, et un sujet qui interroge la place des idées - et partant de là - des intellectuels dans la politique de gauche, Nicolas Pariser nous promettait beaucoup... Et beaucoup plus que son film était en mesure de tenir... Si "Alice et le Maire" commence bien, grâce à un postulat de départ enthousiasmant - l'irruption d'une normalienne ignare en termes de Politique dans l'équipe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2019

MNNQNS à la Maroquinerie (Paris) le jeudi 3 octobre

21h00 : le set de MNNQNS, très attendu par une Maroquinerie qui a fait le plein et est chaude comme de la braise, commence dans une ambiance solennelle et sombre, Marc martelant lentement, dans l’obscurité, son clavier avec une baguette, jusqu’à ce que le quatuor tout entier s’installe. Trois musiciens longilignes à la posture impressionnante, à la beauté et à l’élégance “classiques”, pourrait-on dire : cheveux très longs, vêtements soignés, poses Rock qui semblent bien étudiées, il y a peut-être là un écho au nom du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 octobre 2019

We Hate You Please Die à la Maroquinerie le jeudi 3 octobre en première partie de MNNQNS

20h00 : Incroyable entrée en matière, rageuse, névrotique et très inspirée (Melancholic Rain / Rita Baston), pour We Hate You Please Die : on jurerait que c'est l'un des plus beaux brûlots qu'on ait entendus cette année, avec en surplus un vrai supplément d'âme, de l'humour et une certaine théâtralité bien venue ! Raphael, sorte de version miniature de Reda Kateb, si l’on veut, fait le show - et quel show ! - tandis que le trio basse - guitare - batterie, impassible, austère presque, balance les boulons. Avouons-le, c'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2019

San Antonio, madeleine de Proust ? : "Les Souris ont la Peau Tendre" (1951)

Net progrès qualitatif avec ce troisième volume de l'oeuvre naissante du futur commissaire San Antonio, pour l'heure agent secret parachuté en Belgique par les Anglais afin d'assister un réseau local de résistance. Si les invraisemblances se ramassent toujours à la pelle, et si Frédéric Dard ne craint jamais d'avoir recours à un bon vieux Deus Ex Machina chaque fois que son invicible héros se trouve dans une situation un peu trop inextricable, il faut reconnaître que, une fois passées les 30 premières pages difficiles, l'intrigue de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2019

"Body Negative" de MNNQNS : Élégance, intransigeance, brutalité

Il est intéressant de voir que, à notre époque de recyclage systématique de mouvements artistiques en général, musicaux en particulier, des décades passées, la principale source d'inspiration de la vague actuelle de jeunes groupes affublés de l'étiquette de "post punk" (qui est, rappelons-le, un vocable actuel, qui n'était pas utilisé à la fin des années 70 et au début des années 80) est un seul et unique groupe - certes le meilleur de sa génération, nul doute là-dessus - Joy Division. Le Post-Punk de 2019 est donc avant tout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2019

Gliz à l'Espace B le mardi 24 septembre

20h45 : bienvenue enfin à ce power trio inhabituel, puisque le banjo remplace la guitare, et le tuba la basse, qu’est Gliz, dans la chaleureuse petite salle de l’Espace B ! Ces instruments inhabituels ne doivent pas faire penser à ceux qui ne connaîtraient pas “Cydalima”, le premier album du groupe, que gliz propose une musique folklorique ou festive… Le groupe carbure plutôt à l’angoisse et à l’insatisfaction… comme toute bonne formation rock qui se respecte ! On attaque avec Devotion, la conclusion plutôt pessimiste de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2019

"Bienvenue en Chine" de Milad Nouri et Tian-You Zheng : expat !

"Bienvenue en Chine" nous inquiète a priori avec sa ressemblance apparente avec les pénibles ouvrages de Guy Delisle, mais nous rassure vite grâce à l'honnêteté de sa narration : on se trouve rapidement embarqué dans l'Odyssée en mode mineur d'un jeune "expat" franco-iranien comme les autres, parti construire sa vie - ou pas - en Chine. Et affrontant les classiques problèmes quotidiens d'acclimatation à une culture et à un mode de vie radicalement différents, au sein desquels il trouvera peu à peu, sinon sa place, mais au moins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2019

"Vilaine Blessure" de Frank Darcel : la nuit de Rennes

Le nom de Frank Darcel évoque forcément la période faste de la nouvelle vague française à la fin des années 70, celle des « garçons modernes » qui donnèrent une impulsion fantastique à un Rock Français qui stagnait jusqu’alors dans la copie peu inspirée des modèles anglo-saxons. Son groupe Marquis de Sade marqua profondément sa génération, et c’était logiquement une attente de notre part que de retrouver chez l’écrivain quelque chose de cette démarche, voire de cette époque… Une attente déçue puisque "Vilaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,