14 janvier 2017

Classiques et nouveautés de l'Anime : "Your Name" de Makoto Shinkai (2016)

  Enorme succès au Japon, "Your Name" permet à Makoto Shinkai de postuler au trône laissé vacant (pour longtemps ?) par Miyazaki, et devrait dans un monde plus logique que le nôtre lui faire conquérir les foules "globales". Car "Your Name" combine avec brio une absolue beauté formelle, une intelligence extraordinaire de la mise en scène et de la narration (complexe quand même, on est au Japon !), et surtout une maîtrise des ressorts mélodramatiques qui garantit un gros usage général de mouchoirs durant la projection. Peine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 janvier 2017

"Preacher - Que souffle la tempête" (épisodes 20, 21 et 22) de Ennis et Dillon : le chaud et le froid...

Plutôt que la tempête, c'est plutôt le chaud et le froid que font souffler Dillon et Ennis au fil des fascicules 20, 21 et 22 de "Preacher"… rattrapant quand même un peu la désastreuse impression laissé par le passage à vide qui a précédé. Si "l'histoire" de "Preacher" est à nouveau intéressante, c'est qu'Ennis met au centre de son récit les jeux de pouvoir au sein de l'organisation du Graal, renversant ainsi l'opinion que nous pouvions nous faire de Herr Stark, et redistribuant donc les cartes entre les personnages. De plus, en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 décembre 2016

Séance de rattrapage : "Détective Dee II : la Légende du Dragon des Mers" de Tsui Hark

Après la petite déception qu'a été le premier volet des aventures du Détective Dee, "La Légende du Dragon des Mers" est à même de rasséréner le vieux fan de Tsui Hark : nous voilà de retour au "coeur du métier" de notre cher Chinois fou, ce qui crée un film aussi segmentant que le furent à leur époque les classiques de l'Âge d'Or du cinéma de Hong Kong. Bref, un film que l'on haïra profondément - pour son incohérence narrative élevée au rang d'art, pour le foutage de gueule que serait la psychologie des personnages, pour le délire... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 décembre 2016

Séance de rattrapage : "Détective Dee" de Tsui Hark

"Détective Dee" est un film de Tsui Hark. Et il nous offre donc tout ce que 90% des productions Tsui Hark nous ont offert depuis des décennies : du wu xia pian avec des combattants défiant toutes les lois de la pesanteur, des intrigues incompréhensibles, des effets spéciaux ébouriffants mais quand même un peu dégueulasses, des personnages caricaturaux mais sympathiques, et un rythme épuisant... Ah non, pas de rythme épuisant cette fois ! Comme si Tsui Hark s'était occidentalisé, avait abandonné son incroyable hystérie pour rentrer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 octobre 2016

"Miss Peregrine et les Enfants Particuliers" de Tim Burton : Mr Burton et ses Films Particuliers...

Depuis une bonne dizaine d'années, de film médiocre en plantage complet, on a fini par perdre notre foi en Tim Burton, lui qui nous fut tellement essentiel à ses débuts. De bonnes critiques sur ce "Miss Peregrine", apparemment une adaptation de l'un de ces sinistres ouvrages anglo-saxons pour ados, que certains s'acharnent à qualifier encore de "livres", nous ont ramené dans une salle, alors que depuis longtemps un visionnage distrait en vidéo d'un film de Burton nous suffisait bien. Mal nous en a pris, car la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2016

Séance de rattrapage : "Crimson Peak" de Guillermo del Toro

Je crois qu'il faudra bien un jour que je l'admette : à mon âge avancé (oui, oui), je ne fais déjà plus tout à fait partie du monde. Enfin du monde où Guillermo del Toro est un "réalisateur" adulé (même si j'adore "Le Labyrinthe de Pan", bien sûr !) et où une vaste majorité de spectateurs fort fréquentables trouvent que les images de "Crimson Peak" sont... belles. Car moi, je n'ai vu qu'une croûte affreusement mal mise en scène où la forme a définitivement pris le pouvoir au détriment du scénario (évident et banal au point... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juillet 2016

"The Strangers" de Na Hong Jin : Apocalypse Now

On peut parler (ou écrire) sur "The Strangers" aussi longtemps qu'on veut - aussi longtemps qu'a duré l'épreuve sublime du film lui-même -, on n'en épuise ni le sens profond, ni les sensations, extrêmes, déroutantes. Mieux vaut peut-être se taire, comme les spectateurs hébétés, épuisés, terrifiés, qui sortaient de la salle hier après-midi autour de moi : retrouver le soleil de l'été après 2h30 face à l'obscurité intégrale du Mal absolu avait quelque chose d'inconcevable. "The Strangers", film excessif dans son accumulation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juin 2016

Relisons les classiques de la BD franco-belge : "Liens de Sang" de Hermann et Yves H. (2000)

Je considère Hermann comme l'un des dessinateurs les plus géniaux de la BD franco-belge, et la sombre magnificence de son travail sur "Liens de Sang", où il crée une ambiance funèbre remarquable en quelques cases parfaitement bien composées et "peintes" (car chez lui, c'est depuis longtemps la matière peinte qui prime sur le trait), le confirme une fois de plus. Ma théorie est que Hermann n'est pas reconnu à sa juste mesure car, depuis ses brillants débuts avec Greg (les géniaux "Bernard Prince" et "Comanche"), il n'a jamais trouvé... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2016

Séance de rattrapage : "Real" de Kyoshi Kurosawa

Je crois que pour comprendre ce qui cloche fondamentalement dans ce "Real" assez terriblement raté, du pourtant estimable Kyoshi Kurosawa, il faut intégrer à quel point ce film reflète et illustre la culture manga pour adolescents (shonen) ou pour jeunes adultes (seinen) dont il est issu : ce scénario à la fois sommaire et malin (trop, sans doute) alimenté par des concepts technoïdes, des personnages caricaturaux (l'équipe médicale, hallucinante de fausseté !) ayant entre eux des relations plus théoriques qu'émotionnelles (la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 avril 2016

Revisitons le cinéma déviant de David Lynch - "Lost Highway" (1997) : infernal ruban de Möbius

 Plutôt que de s'attarder sur la question du "sens", systématiquement soulevée quand on parle de "Lost Highway", "Mulholland Drive" ou "Inland Empire", il me paraît beaucoup plus important de dire que "Lost Highway" est un film absolument magnifique, complètement envoûtant, représentant la quintessence de "l'Art Lynch" : évoluant dans des sphères de logique et de rêve totalement éloignées du cinéma traditionnel, il est en fait miraculeusement cohérent... pourvu que son spectateur ne cherche pas à "comprendre", seulement à habiter... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,