12 janvier 2020

"The Outsider" de Stephen King : l'étranger...

Cela fait donc un petit moment que Stephen King, qui doit, et c'est logique, avoir envie de se renouveler un peu, à force, tente le genre "polar". En y ajoutant, car on ne se refait pas complètement, une petite touche de fantastique. Et ça marche... plus ou moins, soyons réalistes. Car dans le polar, il y a quand même des pointures qui savent vous retourner la tête avev un brio que King n'atteindra sans doute jamais... Bon, "The Outsider" s'inscrit dans la suite de la "série" Finders Keepers entamée avec "Mr... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2020

"les Enfants du Temps" de Makoto Shinkai : les passagers de la pluie

La découverte, début 2017, du "Your Name" du même Makoto Shinkai nous avait conduit, nous qui ne sommes pas forcément experts de l’Anime, à nous intéresser à cet auteur singulier, dont le film regorgeait littéralement de moments enchantés, et de concepts stimulants, ce qui nous permettait de passer outre un certain nombre de scories jugées comme rebutantes par nombre de spectateurs : une tendance à la niaiserie sentimentale et un abus de chansons de variété japonaise assez écœurantes… qui n’arrivaient pas à gâcher le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 janvier 2020

"Le Meurtre du Commandeur - La Métaphore se Déplace" de Haruki Murakami : les choses de la vie

Après l'enchantement qu'avait fait naître le premier tome du "Meurtre du Commandeur", et l'intérêt généré par l'abord de thèmes sans doute plus personnels pour son auteur, comme la création artistique, le risque d'être (un peu) déçus par la seconde partie, "La Métaphore se Déplace", était grand. Et de fait, Murakami boucle parfaitement sa fiction (... enfin à condition que le lecteur ne soit pas un obsédé de la logique cartésienne, auquel cas il n'a évidemment aucun intérêt à se perdre dans les longues balades brumeuses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 décembre 2019

"Ánimas" de Laura Alvea et Jose F. Otuño :âmes perdues...

Il y eut une époque bénie, à la fin des années 90, où le jeune cinéma espagnol s'attaqua avec virtuosité au "genre fantastique", qui s'enfonçait de l'autre coté de l'Atlantique dans le second degré, la dérision et la facilité, pour lui redonner de la rage, du mordant, de l'audace. Alejandro Amenábar fut sans doute le plus brillant réalisateur de cette jeune vague, lui qui osa offrir des perspectives différentes à des récits classiques dont on pensait avoir fait le tour, et proposer en outre un travail formel original.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 décembre 2019

"The Lighthouse" de Robert Eggers : a plague of lighthouse keepers

"Still waiting for my saviour / Storms tear me limb from limb / My fingers feel like seaweed / I'm so far out I'm too far in..." ("A Plague of Lighthouse Keepers" - Van der Graaf Generator) "Le cri du vieillard fut d'une soudaineté si atroce et d'une horreur tellement inhumaine que je faillis m'évanouir. Ses yeux, fixés au-delà de moi sur la mer malodorante, lui sortaient positivement de la tête et son visage était un masque d'épouvante digne de la tragédie grecque. (...) Une autre lourde vague s'écrasa sur la maçonnerie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2019

Revoyons les classiques du Cinéma : "Carrie" (1976) de Brian de Palma

Carrie est définitivement l'un des films de De Palma les plus inusables : s'il peut paraître un peu daté par son travail formel - mais respectueux - à partir des modèles créés par Hitchcock (la scène de douche qui ouvre - magnifiquement - le film), il est indémodable grâce à sa peinture sans concessions du puritanisme américain, du fanatisme religieux (aujourd'hui bien d'actualité, hélas !) et de la cruauté de l'adolescence (le prototype de Virgin Suicides ?). En pervertissant les codes du "teenage movie", Brian De Palma signait là... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 novembre 2019

"Doctor Sleep" de Mike Flanagan : retour à Overlook...

Stephen King, lorsqu'il avait écrit "Doctor Sleep", avait pris grand soin de tenir sa fiction et ses personnages à distance de l'hôtel Overlook, préférant explorer d'autres thèmes, relativement nouveaux, comme le vampirisme, ou classiques chez lui, comme le rapport au père ou comme le contrôle de soi. Mike Flanagan, qui s'est imposé ces dernières années comme me plus "kingien" des jeunes réalisateurs - une sorte de version actuelle, notablement plus talentueuse aussi, de Darabont -, grâce à "Jessie" et surtout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 juin 2019

"American Gods - Saison 2" : pour l'amour des acteurs...

On sait que American Gods, lancée par Amazon Prime pour devenir son vaisseau amiral et ayant échoué à créer le buzz et à rejoindre le peloton de tête des grandes séries dont on parle, est en crise profonde. Départ des showrunners, de scénaristes et même d'acteurs, incertitude visible quant à la direction à donner à la série et donc à positionner cette seconde saison dans une trajectoire narrative (et ce malgré la participation de Neil Gaiman, l'auteur du roman, à l'opération...!), cette grosse pagaille est clairement lisible dans le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mai 2019

Séance de rattrapage : "L'Avertissement" de Daniel Calparsoro

Le cinéma de genre, on aime, mais il faut reconnaître que, souvent, il a bon dos. On accepte ainsi de se farcir des histoires ineptes, mal interprétées et mal mises en scène, juste parce qu'on espère y trouver la petite étincelle d'originalité qui fera que le film tranche par rapport à la production lambda. Autant être clair, ce ne sera pas le cas avec "El Aviso" dont l'électro-encéphalogramme est aussi plat que celui de l'un de ses protagonistes qui s'est pris une balle dans la tête. Entre une formule mathématique inepte (niveau... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2019

"Le Meurtre du Commandeur - Une Idée Apparaît" de Haruki Murakami : une clochette dans la nuit

"La responsabilité commence avec le pouvoir de l'imagination." "Kafka sur le rivage" est sans doute le livre le plus fameux de Murakami, alors que tout habitué de l'oeuvre du maître conviendra que c'est l'un des moins réussis. Roman d'initiation des plus classiques, ressassant des banalités freudiennes usées et recyclant sans rien en faire le vieux complexe d'Oedipe, il échoue à nous transporter là où les grandes réussites du maître ("1q84" bien sûr, mais aussi par exemple "Chroniques de l'oiseau à ressort") le font, vers un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,