30 septembre 2022

"Hideo Kojima, aux Frontières du Jeu" d'Erwan Desbois : “Mon corps est composé à 70% de films”

On imagine qu’il y a dû avoir débat chez Playlist Society quand Erwan Desbois, déjà responsable d’un excellent essai sur l’œuvre des Sœurs Wachowski, est venu proposer l’écriture et la publication d’un livre sur Hideo Kojima, créateur mythique de jeux vidéo. Car honnêtement, le jeu vidéo mérite-t-il vraiment autant d’honneur ? (une question de boomer qui en est resté aux Space Invaders, devant lesquels il s’est découragé au bar du coin, avant de retourner faire un flipper – oui, je sais, une bonne partie de nos... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2022

“Laurent Cantet, le Sens du Collectif”, un cinéma de l’humain...

On connaît bien maintenant le principe des livres de la collection “Face B” chez Playlist Society : un long interview de fond d’un cinéaste, qui lui permet de passer en revue, un par un, tous ses films, couvrant en général aussi bien le contexte « historique » de chaque film (comment il s’inscrit dans la filmographie du réalisateur, mais également dans le contexte social, politique, intellectuel de son époque) que les thématiques qui le traversent, en passant par de nombreux aspects techniques – production, écriture du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 novembre 2021

"Steven Soderbergh, Anatomie des Fluides" de Pauline Guedj : Circulations, réseaux et flux...

Parmi les cinéastes contemporains, il existe un réalisateur plus que notable, ayant à son actif autant de films ambitieux, résolument indépendants, que de blockbusters populaires ayant rencontré le succès commercial… et que quasiment aucun cinéphile ne citera parmi ses auteurs préférés : Steven Soderbergh, récompensé en 1989 par la Palme d’Or à Cannes pour son premier film de fiction, "Sex, Lies & Videotape", alors qu’il n’a que 26 ans, a été omniprésent depuis, puisqu’il a déjà une filmographie riche de 35 films et deux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 novembre 2021

"Hergé ou le Retour de l'Indien" de Pierre Fernault-Deruelle : la bénédiction de Rascar Capac

Même s’il y a eu une période où les experts de l’œuvre d’Hergé ont mis au pinacle "Tintin au Tibet" et "les Bijoux de la Castafiore", il nous a toujours semblé que "les 7 Boules de Cristal" (à égalité peut-être avec "le Secret de la Licorne") constituait l’apogée absolue de son travail. Car on y est témoin de la rencontre, improbable et que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans Tintin, de la ligne claire au maximum de son efficacité avec un surnaturel à la limite du gothique, une rencontre qui s’avère particulièrement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 septembre 2021

“Apocalyspe Show, quand l’Amérique d’effondre” de AL Melquiond : histoire, géographie et politique de la fin d’un monde…

Il est un fait qui était bien connu autrefois, lorsque la critique cinématographique était une discipline « sérieuse », et ne s’était pas encore dissoute dans la promotion éhontée financée par la production et dans le grand bain des opinions péremptoires assénée par tout un chacun sur les réseaux sociaux : il est essentiel de bien analyser le cinéma populaire, de le considérer comme l’un des révélateurs les plus fiables de l’état de la société, l’une de mesures les plus exactes des grandes tendances de notre monde.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 avril 2021

"Dylanographie" de Nicolas Livecchi : multitude...

Bob Dylan fête cette année ces 80 ans et ses 60 ans de carrière, puisque 1961 vit la parution de son premier album alors qu’il n’avait que 20 ans. Dylan est évidemment une sorte de « monument » pour une grande majorité des gens qui ont connu les années 60, mais, malgré plusieurs décennies pour le moins erratiques, il aura toujours réussi à publier au fil du temps des albums suffisamment pertinents, voire parfois magnifiques, pour ne jamais être totalement disqualifié artistiquement. L’attribution – méritée à notre avis – du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 janvier 2021

"La Transgression selon David Cronenberg" de Fabien Demangeot : redéfinit notre rapport au monde...

David Cronenberg a été sans aucun doute l’un des cinéastes, non, l’un des artistes les plus influents de sa génération : ses films ont marqué au fer rouge l’imaginaire du public, qui les jugeait généralement insoutenables. On entendait régulièrement de longs gémissements s’élever dans les salles de cinéma, lorsque Cronenberg demandait par exemple à ses spectateurs d’accepter la vision d’instruments d’obstétriques pour utérus trifides ("Dead Ringers"), de la chute des ongles et des oreilles d’un corps en mutation ("The... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2020

"Christophe Honoré - Les Corps Libérés" de Mathieu Champalaune : embrasser la culture...

On a quelque fois du mal à convaincre les jeunes cinéphiles du XXIè siècle que le cinéma français a été, pendant la plus grande partie du siècle précédent, un phare pour les auteurs, les réalisateurs, les acteurs même du monde entier. Que la France, décennie après décennie a engendré les plus grands talents du 7ème Art. Jusqu’à ce que, peu à peu, quelque chose semble s’épuiser dans notre « génie national », et que les noms français se fassent de plus en plus rares dans les listes de nos cinéastes préférés. Depuis Maurice... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2020

"La Mécanique Lucas Belvaux" de Quentin Mével et Louis Séguin : Faire des films qui parlent de notre époque...

On aime surtout le cinéma de Lucas Belvaux grâce à la réussite étonnante de son ambitieuse trilogie datant de 2002, "Un Couple Epatant" / "Cavale" / "Après la Vie", coup de maître en termes de mélange des genres, de réflexion théorique sur le cinéma et les personnages, et de… plaisir pour le spectateur. Il nous faut bien admettre que tous ses autres films nous ont semblé à un moment ou un autre être un tout petit peu inférieurs à ce qu’ils auraient pu être. C’est donc avec une surprise vite teintée d’émerveillement qu’on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2020

"Cinémiracles" de Timothée Girardin : de Moïse à Thérèse

Quel point commun y a-t-il entre "Signs" de Shyamalan, "La Passion de Jeanne d’Arc" de Dreyer et "Rashômon" de Kurosawa ? Vous donnez votre langue au chat ? Eh bien ces films sont tous les 3 commentés dans l’ouvrage de Timothée Gérardin, "Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran", qui a l’ambition de réfléchir, comme son sous-titre l’indique, sur la représentation des miracles à l’écran (principalement dans les films, mais aussi dans quelques séries TV), et sur ce que cette représentation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,