18 août 2017

"Le Bureau des Légendes - Saison 3" de Eric Rochant : Malotru ! Moule à Gauffre ! Escogriffe !

Si cette troisième saison marque un léger recul qualitatif par rapport à la seconde, sans doute parce qu'elle recentre son sujet sur Malotru et tente au final de justifier la trahison de ce dernier par son histoire d'amour toujours aussi peu crédible (ce qui nous vaudra dans le dernier épisode des scènes romantiques plus dignes d'un film hollywoodien standard que d'une ambitieuse série sur l'espionnage), "le Bureau des Légendes" reste une expérience indispensable : parce que la Syrie et son imbroglio politique inextricable reste en... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2017

"The Night Manager" de Susanne Bier : Le Carré à la sauce James Bond ?

Tout fan de l’œuvre de l'immense John le Carré ressent à l'annonce de la transposition de l'un de ses romans en film (ou en série) un mélange inévitable d'excitation et de crainte... la crainte venant logiquement en premier, tant il semble impossible de filmer les noirs abîmes que révèle chacun de ses livres, et la complexité d'intrigues largement immobiles et avant tout mentales. Le maxi format d'une mini série de 6 épisodes d'une heure permet au moins de rendre justice à la richesse et la subtilité de "The Night Manager"... L'un des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 avril 2017

Séance de rattrapage : "Alliés" de Robert Zemeckis

"Alliés" n'est pas un film désagréable à regarder : Marion Cotillard y est joliment touchante et le mélodrame de la seconde partie du film fera verser aux plus tendres d'entre nous une larmichette toujours bien venue en ces temps arides. Néanmoins, le film de Zemeckis, bon artisan donnant en général le meilleur de lui-même quand on lui confie une bonne aberration assortie de technologie un peu audacieuse, souffre de ne jamais choisir entre deux natures irréconciliables : le film rétro-glamour hommage à la grandeur passée d'Hollywood... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 août 2016

"Le Bureau des Légendes - Saison 2" de Eric Rochant : la meilleure série d'espionnage jamais réalisée...

Après un démarrage qui ne m'avait séduit qu'à moitié, voici qu'Eric Rochant frappe un grand coup avec une seconde saison impeccable de son "Bureau des Légendes". Sans rien sacrifier de l'intelligence et de la subtilité de ses constructions scénaristiques paranoïaques et pourtant effroyablement réalistes, Rochant rectifie les deux principales faiblesses de sa série (le jeu ampoulé de Kassovitz et l'invraisemblance de sa trahison "par amour") et cela de manière magistrale : il en fait tout simplement le sujet de cette deuxième saison,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2016

"L'Eté Diabolik" de Smolderen et Clérisse : les diaboliques...

En 1967, j'avais dix ans, et je n'avais pas la chance de vivre sur la Côte d'Azur comme Antoine Lafarge, le héros (et narrateur du livre dans le livre) de "l’Été Diabolik", je lisais "le Journal de Tintin" chaque semaine (encore trop jeune pour Pilote, cela viendrait plus tard...), et "le Fantôme du Bengale" cité par Clérisse comme l'influence du Diabolik des sœurs Giusani, référence "pop" (au même titre que Warhol et bien d'autres artistes 60's...). J'avais été moi aussi, malgré mon jeune âge, bien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mai 2016

Petite revisite de la filmographie de Steven Spielberg : "Munich" (2005)

Il faut certes oublier la maladresse quasi-terminale (une faute, ça s'appelle...) du montage parallèle entre le carnage de Munich et les tourments sexuels du "héros", mais sinon, force est de constater que Spielberg avait réussi avec ce "Munich" un autre film profondément pessimiste, presque aussi nauséeux que sa "Guerre des Mondes". L'intelligence de la réalisation (comme souvent chez le Spielberg actuel, la mise en scène joue alternativement dans un registre de réalisme très années 70, puis avec les codes du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 mai 2016

"Homeland - Saison 5" : le meilleur et le pire...

Dans cette cinquième saison qui fait (forcément) débat, on peut dire que le meilleur côtoie le pire. Le pire, c'est que le côté "24 Heures Chrono" - invraisemblances et droitisation du discours politique (voir la condamnation sans équivoque des lanceurs d'alerte, à travers le personnage odieux de la journaliste américaine) - devient criant, faisant perdre à "Homeland" un peu de sa crédibilité durement gagnée au fil des saisons précédentes. Mais le meilleur, c'est la pertinence et l'actualité des thèmes explorés : la guerre en Syrie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 avril 2016

"The Americans - Saison 3" : quand "The Americans" devient une grande série...

A la différence de la plupart des séries que l'on voit se déliter plus ou moins rapidement au fil des saisons, il aura fallu 3 saisons presque complètes pour que "The Americans", que l'on suivait jusque là plus par curiosité que par passion, révèle sa grandeur : ce basculement, cet éveil ou plutôt ce gain en profondeur, en texture, survient vers le 9ème épisode, quand le monde des Jennings commence à s'effondrer malgré les prodiges de duplicité, d'ingéniosité et de sang froid dont font preuve nos agents du KGB infiltrés dans la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 décembre 2015

Séance de rattrapage : "Spy" de Paul Feig

La sympathie que l'on éprouve pour la réjouissante Melissa McCarthy - son énergie dévastatrice, son surpoids qui la singularise joliment, son usage bien senti de la vulgarité - permet indiscutablement de supporter les films moyens dans lesquelles elle est employée, films qui confirment à chaque fois la faiblesse actuelle de la comédie US. Paul Feig nous livre avec ce "Spy" un drôle d'objet, qui hésite entre parodie et véritable film d'espionnage classique "à la James Bond", et cette hésitation est à la fois l'un des intérêts de "Spy",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 décembre 2015

"Je suis Pilgrim" de Terry Hayes : racisme primaire

Les toutes premières pages de "Je suis Pilgrim", accrocheuses, plutôt bien écrites (ou peut-être bien traduites ? J'ai lu le livre en français, ce qui peut être une erreur...), laissent espérer un livre énorme, peut-être une version grand public des thrillers géniaux de John Le Carré (comme la publicité le laisse entendre...). On déchante malheureusement vite, "Je suis Pilgrim" n'est que l'un de ces polars "de gare" standards comme en produisent les USA par dizaines chaque année, basé sur une écriture purement utilitaire (non... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,