19 octobre 2018

"Calibre" de Matt Palmer : la chasse

Il devient de plus en plus difficile de faire du cinéma sans que des petits malins comme nous ne déballent de leur sac de cinéphilie les inévitables références qui vont réduire votre travail à une pâle copie, voire même à un plagiat malhonnête et peu inspiré. "Calibre", le premier long métrage écrit et réalisé par Matt Palmer, a donc été étiqueté comme film de série B - ce qu'il n'est absolument pas, n'étant ni un film de genre, ni un film fauché "d'exploitation" - reprenant les sujets de chefs d'œuvre comme "les Chiens de Paille" et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2018

Il n'y a plus de jus d'orange (la discographie solo d'Edwyn Collins) : "Hope and Despair" (1989)

Après le sommet artistique de "The Orange Juice", nous avons dû attendre plus de 4 ans la réapparition sur un album de notre très cher Edwyn Collins, toujours pas le plus chanceux des musiciens de l'époque. "Hope and Despair", au titre programmatique vis à vis de la carrière passée et future de l'ex-wonder boy ecossais, allait d'un coup reviver notre amour pour l'un des plus beaux héros de sa génération... mais nous serions bien peu nombreux à reconnaître les qualités de ce disque peut-être trop décalé déjà par rapport au mainstream... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2018

Vous reprendrez bien un troisième verre de jus d'orange ? "The Orange Juice" (1984) de Orange Juice

Voilà, je peux maintenant avouer l'horrible vérité, il doit y avoir prescription après toutes ces années : moi, qui me considère comme le fan numéro 1 d'Edwyn Collins en France, je n'ai découvert Orange Juice que fin 84, avec ce vinyle acheté au hasard - sur la foi de sa pochette vaguement dérangée et dérangeante - dans une petite boutique de Rock indie de Durban (Afrique du Sud). Pire, moi qui adorait alors autant les Smiths qu'Aztec Camera, j'avais initialement peu goûté les ambiances soul ou jazzy de ce disque que j'avais bien du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2018

Vous reprendrez bien un tout petit peu de jus d'orange ? "Texas Fever EP" (1984) de Orange Juice

Il faut que les choses soient claires : en 1984, quand Edwyn Collins tente d'enregistrer le troisième album d'Orange Juice, le groupe qui enchanta l'Ecosse post-punk de 1982 n'existe plus. James Kirk et Steven Daly sont partis depuis plus d'un an et la tentative de remonter un groupe avec de nouveaux membres fait long feu, obligeant Edwyn et la maison de disques à se contenter d'un mini-Lp, "Texas Fever", qui ne connaîtra aucun réel succès... ... Un mini-Lp qui ne manque pourtant ni de panache, ni d'ambitions : Edwyn tente de passer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2018

Django Django le samedi 10 mars à la Cigale

21h00 : Vincent, Jim, Tommy et Dave entament leur concert par un court morceau étrange, un peu psalmodié, que personnellement je ne replace sur aucun de leurs trois albums… mais c’est peut-être ma mémoire qui flanche. Une introduction décalée par rapport à un set qui va être, on va le réaliser très vite, totalement construit pour le plaisir immédiat du public : l’impeccable Marble Skies est joué tout de suite, et pose les bases de l’heure et demi qui va suivre, un enchaînement des titres les plus pop de Django Django,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mars 2018

Man of Moon en première partie de Django Django le samedi 10 mars à la Cigale (Paris)

20h00 : se présenter sur scène sous les auspices de Ghost Rider, passé dans sa quasi intégralité sur la sono avant de jouer la moindre note, est pour le moins... suicidaire : personnellement, je suis déjà entré en transe sur la voix d’Alan Vega quand Man of Moon, duo écossais post-punk / post-rock minimaliste, attaque son set… Oh, ils sont indiscutablement capables de marteler ces vieux clichés bruitistes ténébreux qui marchent encore et toujours sur nos âmes fatiguées ! Mais si la transe tour à tour butée et hébétée a son... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 février 2018

"Always Ascending" de Franz Ferdinand : The End of the Matinee

On sait bien que la dure réalité, c'est que les "grands groupes de Rock" sont faits pour mourir, et quelque fois très vite. En 2018, nous aurons donc assisté au crash terrible de la fusée Franz Ferdinand, dont le pilote perdu s'imaginait pourtant pointer le nez vers les cieux : "Always Ascending!" criait encore Alex Kapranos quelques instants avant d'être vaporisé dans l'un de ces désastres destinés à rester légendaires... Souvenons-nous du choc délicieux que constitua l'arrivée tonitruante des Écossais en 2004 : des chansons qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2018

Belle and Sebastian à la Salle Pleyel le mercredi 7 février

21h00 : la scène de Pleyel est large et profonde, mais les musiciens de Belle and Sebastian sont nombreux, qui, outre leur fameux échange perpétuel d’instruments entre les morceaux (n’oublions pas qu’ils furent pionniers en la matière, et imités par de nombreux groupes ensuite !), nous gratifient de projections en arrière-plan de photos, vidéos et montages d’ambiance particulièrement pertinents par rapport aux textes et à l’atmosphère des chansons : ça démarre très fort avec de belles images en noir et blanc d’amour et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 février 2018

Pictish Trail en première partie de Belle and Sebastian à la Salle Pleyel le mercredi 7 février

20 heures... l'heure de découvrir la première partie, l'Écossais Pictish Trail (en fait, renseignement pris, l’homme se nomme plus rationnellement Johnny Lynch et Pictish Trail est évidemment son pseudonyme), joyeux plaisantin originaire de l'Ile d'œuf (Eigg Island, 150 habitants) qui nous fait rire avec ses blagues (« ... du coup j'ai peur quand je vois autant de monde qu'ici ce soir ! »)... mais ne nous charme pas autant qu’on l'aurait aimé avec sa musique. Tranchant avec son look de fada vaguement hippie, avec, je vous... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2017

Vous reprendrez bien un second verre de jus d'orange ? "Rip It Up" (1982) de Orange Juice

Quelques mois se sont écoulés depuis le triomphe - on va dire artistique - de "You can't Hide your Love Forever" (parce que, à part les parents des musiciens, leurs amis, et aussi John Peel quand même, personne n'a acheté le disque...), et Orange Juice n'est déjà plus le même Orange Juice. James Kirk, l'alter ego d'Edwyn Collins, qu'on peut juger responsable du côté "post punk" (comme on dit aujourd’hui) du groupe, est parti, avec le batteur. Edwyn a ramené Zeke Manyika, qui restera d'ailleurs le batteur et percussioniste impérial du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,