10 janvier 2021

Revoyons les classiques du cinéma : "Woodstock" de Michael Wadleigh (1970)

Il y a une scène marquante dans "le Survivant" ("The Omega Man", film de 1971 de Boris Sagal) : Charlton Heston, unique rescapé "sain" d'une pandémie qui a transformé l'humanité en zombies / vampires, regarde "Woodstock", seul (évidemment !) dans une salle de cinéma, et pleure. De mélancolie, de regret, devant ses images d'une jeunesse qui croyait encore très fort en l'avenir et en la possibilité de changer le monde en quelque chose de plus humain, de meilleur. Regarder "Woodstock" alors que 2020 cède la place à 2021, sans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juillet 2020

"Cuisine Centrale" de Troub's : Soul Kitchen

Si l’on peut penser que l’Art de la BD est bien plus proche de celui du Cinéma que de la Littérature (dite traditionnelle), alors il faut admettre que, s’il est un genre entier du 7ème Art qui reste sous-représenté en bandes dessinées, c’est bien celui du documentaire. Sans doute est-ce explicable par les origines de « divertissement pour enfants » du 9ème Art, mais cela reste toutefois un angle mort non négligeable dans la représentation « dessinée » du monde. On me rétorquera que les succès, en France, d’ouvrages notables comme le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 septembre 2018

Séance (tardive) de rattrapage : "Eight Days a Week" de Ron Howard

Soyons tout d'abord parfaitement honnêtes ! Il y a eu des moments délicieux pendant la première partie de "Eight Days a Week" où les larmes (de bonheur) nous sont venues aux yeux devant le spectacle toujours aussi renversant des 4 de Liverpool sur scène (surtout avec un son enfin correct !) : si seulement Ron Howard avait eu la bonne idée de laisser ces morceaux en entier plutôt que de les couper et de les recouvrir de commentaires, comme si le spectateur de son film n'avait pas la patience d'écouter 2 minutes trente d'une chanson... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Gimme Danger" de Jim Jarmusch

Depuis la déception de "Year of the Horse", on sait malheureusement que le talent de documentariste de l'excellent Jim Jarmusch est loin d'égaler sa passion pour la musique, et pour le Rock en particulier. Ce soporifique "Gimme Danger", hommage empêtré et superficiel à la carrière fulgurante de l'un des groupes les plus essentiels de la musique du XXè siècle, s'avère encore nettement pire, malgré notre propre admiration pour la trajectoire et l'intelligence de James Osterberg, aka Iggy Pop. Si c'est toujours un plaisir de regarder et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 juillet 2018

Séance de rattrapage : "Visages, Villages" d'Agnès Varda

Même si l'on parle ici d'Agnès Varda, cinéaste dont nous aimerons toujours une grande partie de l'oeuvre, et même si ce talent qui était le sien pour capter la vie avec sensibilité, légèreté et humour arrive à ressurgir ça et là dans ce "Visages, Villages", voici un projet qui souffre de bien trop de péchés séculiers pour nous embarquer comme le fit à l'époque par exemple son "les Glaneurs et la Glaneuse". Oui, Varda, même approchant les 90 ans, est résolument une "moderne", et ce goût pour la modernité la trahit ici : s'acoquiner... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2016

La culture des navets à Cuba : "Buena Vista Social Club" de Wim Wenders (1999)

Oublions un peu la Musique - formidable, on le sait - des vétérans cubains du "Buena Vista Social Club" et parlons ici de... Cinéma, car c'est bien de cela qu'il s'agit, après tout, non ? On sait que Wenders - cinéaste que nous portions aux nues dans les années 80 et 90 - s'aventurait à l'époque régulièrement dans le genre documentaire, avec des résultats pour le moins variables. Pourtant, rien de cette "pratique" ne transparaît vraiment dans ce "BVSC - le film", qui s'avère une sorte de degré zéro du documentaire ! Car... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2013

Séance de rattrapage : "Morente, Flamenco Y Picasso" de Emilio Ruiz Barrachina

Enrico Morente était - ou plutôt "est", car la mort ne change rien à cela... - l'un des génies de la musique contemporaine : sa voix incroyable lui permet d'infuser une émotion intense dans tous les styles, et son intuition artistique l'a fait explorer la fusion du flamenco avec bien des genres musicaux (rock, raï, jazz...) et avec d'autres arts (comme ici la peinture et la poésie, à travers une illustration de poèmes de Picasso). Le voir sur scène, peu de temps avant sa mort subite, ridicule et accidentelle, est une expérience... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,