23 novembre 2019

"Le Roi (The King)" de David Michôd : Brexit dans la boue...

Mais à quoi peut bien servir "le Roi", le nouveau film de David Michôd produit par Netflix ? Du point de vue historique - ce qui est quand même le positionnement "naturel" de ce genre de super-production sensée nous ramener à des pages glorieuses ou tragiques de notre Histoire - "le Roi" est une fumisterie totale, voire même une triste plaisanterie : personnage principal (ce fameux roi Henri V) ne partageant aucun trait commun, ni physique, ni moral, avec le réel souverain d'Angleterre, défiguré, fourbe et cruel, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 février 2016

Séance de rattrapage : "The Rover" de David Michôd

On sait que dans tout Art, la caractéristique la plus évidente de la "décadence" est la prépondérance de la forme sur le contenu, ou plutôt un formalisme extrême qui fait que la forme n'est plus au service du fond, mais constitue l'objectif primordial de l'artiste. Pour le 7ème Art, cette situation critique, anticipée dès la fin des années 80 par l'offensive des "pubards", a même largement contaminé le cinéma dit "d'auteur" : si Michôd n'est heureusement pas atteint au même degré que l'ignoble Iñarritu, il régresse néanmoins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,