19 avril 2017

Le futur du Cinéma est Asie : "Man on High Heels" de Jang Jin (2015)

Il est des films un peu ratés, un peu maladroits, pas complètement satisfaisants, qui quelque part, nous parlent plus, nous touchent plus profondément que bien des chefs d’œuvre incontestables. "Man on High Heels", un polar coréen peu vu et mal défendu par la critique française, laissera ainsi un souvenir plus personnel que ce à quoi on pouvait légitimement s'attendre : pas à cause de scènes de baston sanglantes, cruelles et indiscutablement efficaces (on est désormais habitués aux caractéristiques disons extrêmes du cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mars 2017

Le futur du Cinéma est Asie : "My Sassy Girl" de Kwak Jae-Young (2001)

Le goût pour le comique d'Extrême-Orient est vraiment ce que les anglophones qualifient de "acquired taste" (pas quelque chose de "naturel" pour l'Occidental moyen comme moi...). Bien que nourri au cinéma de Hong-Kong, Chine, Japon ou Corée depuis 25 ans environ, j'avoue avoir toujours beaucoup de mal quand on veut me faire rire avec une fille ivre qui vomit sur la perruque d'un type dans le métro, ou bien avec un jeune homme qui découvre que sa conquête d'un soir utilise un urinoir à côté de lui au restaurant. Bref, les tentatives... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2016

"Mademoiselle" de Park Chan-Wook : Young Girl(s)!

Park Chan-Wook est un réalisateur aussi adulé par beaucoup que méprisé par d'autres, presque aussi nombreux, et ce pour - peu ou prou - les mêmes raisons : sa virtuosité technique incomparable, son goût pour la perversité et la provocation potache. Avec "Mademoiselle", Park donne l'impression qu'il a voulu (ou du moins a réussi à) synthétiser totalement son cinéma : on peut donc affirmer avec confiance qu'il a réalisé là son chef d’œuvre, un film aussi totalement époustouflant que grossièrement frustrant, la perfection absolue (de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2016

"Dernier Train pour Busan" de Yeon Sang-Ho : What you See is What you Get !

"Dernier Train pour Busan" est bien un film typique du cinéma coréen contemporain (et populaire) : un film de genre qui sait nourrir les figures de style imposées à l'aide d'injections bien dosées d'autres genres (humour, mélodrame, critique politique viennent ici aérer et nourrir la tension d'une fuite éperdue devant les hordes de zombies), une vraie maîtrise des "trucs" du cinéma hollywoodien utilisés à bon escient, avec mesure, et régulièrement transcendés par une audace formelle et une brutalité émotionnelle que le cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juillet 2016

"The Strangers" de Na Hong Jin : Apocalypse Now

On peut parler (ou écrire) sur "The Strangers" aussi longtemps qu'on veut - aussi longtemps qu'a duré l'épreuve sublime du film lui-même -, on n'en épuise ni le sens profond, ni les sensations, extrêmes, déroutantes. Mieux vaut peut-être se taire, comme les spectateurs hébétés, épuisés, terrifiés, qui sortaient de la salle hier après-midi autour de moi : retrouver le soleil de l'été après 2h30 face à l'obscurité intégrale du Mal absolu avait quelque chose d'inconcevable. "The Strangers", film excessif dans son accumulation... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 février 2016

Le futur du Cinéma est Asie : "Memories of Murder" de Bong Joon-Ho (2003)

Et si "Memories of Murder" était l'un de ces films exceptionnels qui semblent meilleurs à chaque visionnage ? Sorti en France en 2004, à une époque où les bonnes nouvelles - les bons films - affluaient de Corée, qui avait tout du "nouveau pays du Cinéma", "Memories of Murder" ne ressemblait à rien de connu, surtout dans le genre déjà nauséabond du "film de serial killer". "Memories of Murder" était un vrai choc : on avait affaire, derrière un semblant d'enquête policière, annoncée comme adaptée de faits réels, à la peinture... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 décembre 2015

Séance (tardive) de rattrapage : "l'Ivresse de l'Argent" de Im Sang-Soo

"The Housemaid" nous avait déjà laissés dubitatifs, et Im Sang-soo descend encore nettement d'un cran avec cette "Ivresse de l'Argent" aussi vide que son titre français : dans le même décor que son film précédent (d'ailleurs directement cité par deux fois dans une auto référence puérile ), Im filme de la même manière, c'est à dire avec une classe indiscutable, des personnages caricaturaux à l'extrême dans des situations aussi confuses que peu crédibles. Les thèmes à charge contre la classe supérieure coréenne corrompue, arrogante... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2015

Séance de rattrapage : "Hard Day" de Kim Seong-Hun

Il a bien fallu l'admettre, année après année : l'explosion géniale du cinéma coréen dans les années 90 a fini par faire long feu. En reste néanmoins une sûreté de la mise en scène que peut envier la grande majorité des cinéastes du reste de la planète, et cette espèce d'acharnement à filmer des situations extrêmes sans tomber pour autant dans les clichés ni le pathos qui est régulièrement renversant. Et voilà, "Hard Day" est exactement ça, un polar superficiel brillamment réalisé, rempli de scènes mémorables (la mise en bière, le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2015

Le futur du Cinéma est Asie : "The Housemaid" de IM Sang-Soo (2010)

Le gouffre séparant l'intelligente introduction de "The Housemaid", montrant avec justesse le "non-évènement" du suicide d'une jeune femme (préfigurant sans doute la conclusion du film) au milieu de la vie agitée d'une métropole coréenne, et l'absurde épilogue "lynchien" sensé - enfin je l'imagine - montrer l'absurdité terminale de la vie mensongère de la famille de bourgeois immensément riches qui broiera l'héroïne, est la meilleure illustration possible du délitement effarant du film de IM Sang-Soo, au fur et à mesure de sa... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2015

Le Futur du Cinéma est Asie : "The Classified File" de Kwak Kyung-Taek (2015)

Quel plaisir de voir à nouveau un bon polar coréen ! Ce qui était il y a 10 ans un petit "trip" que l'on pouvait s'offrir régulièrement est désormais suffisamment rare pour être dégusté... Oh, "The Classified File" n'est pas un chef d'oeuvre, surtout quand on le compare à un "Memories of Murder" basé sur le même principe : revenir sur, reconstituer une véritable affaire criminelle, et en tirer un thriller mental ainsi qu'un portrait plutôt politique de la société sud-coréenne. On retrouve quand même cette incroyable intelligence de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,