15 janvier 2018

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "L'Ami de mon Amie" (1987)

Eric Rohmer boucla donc en 1987, avec cet "Ami de mon Amie" sa série des "Comédies et Proverbes", soit l'observation amusée - mais cruelle - des comportements des jeunes Français de son époque. Dans le cadre élégant et froid d'une "ville-nouvelle", on voit évoluer ces "jeunes professionnels des années 80" dont les valeurs sont avant tout matérielles, dont les idées ont été définies par la culture dite populaire, et qui ne semblent jamais très profonds. Rohmer leur applique ses règles habituelles du marivaudage et de la confusion des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 décembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "La Femme de l'Aviateur" (1981)

En 1981, Eric Rohmer avait donc mis fin à sa célèbre suite de "Contes Moraux" et le premier film de son nouveau cycle, "Comédies et Proverbes", témoignait d'une véritable rupture de ton, qui plus est extrêmement réussie. Désormais moins intellectuel - ou plutôt moins théorique -, l'univers rohmerien s'ouvrait avec "la Femme de l'Aviateur" aux faux-semblants, à l'impermanence cruelle des sentiments, et surtout, surtout, "à l'air du temps". Et gagnait du coup une magie qui lui permettrait de transcender les constructions toujours un peu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Pauline à la Plage" (1983)

En 1983, nous fûmes nombreux à considérer qu'avec ce solaire "Pauline à la Plage", Eric Rohmer avait atteint une sorte de sommet formel et thématique de son œuvre. Séduits par les formes d'Arielle Dombasle, ici dans son meilleur rôle, surpris par la franche sensualité de nombreuses scènes (pas vraiment le style habituel de Rohmer !), impressionnés par la présence de Féodor Atkine, mais surtout troublés par le plaisir coupable que nous avions pris devant ces marivaudages dignes d'un roman-photo (comme on disait à l'époque, aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 novembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Le Rayon Vert" (1986)

A sa sortie, en 1986, "le Rayon Vert" avait fait forte impression, en raflant le Lion d'Or à Venise et en recueillant un succès public plus que raisonnable. Bien que faisant partie de la série des "Contes et Proverbes", Rohmer s'y essayait à un cinéma différent, moins "maniéré", ou tout au moins moins basé sur la verbalisation des tourments de ses personnages. Largement improvisé (les dialogues devant autant à l'actrice principale, la lumineuse Marie Rivière, qu'à Rohmer lui-même), tourné de manière légère comme une sorte de film de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 septembre 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Le Beau Mariage" (1982)

"Le Beau Mariage" a un gros défaut : celui d'être un film un peu moyen logé au milieu de la collection de petites merveilles qu'est la série des "Contes et Proverbes". C'est d'ailleurs peut-être parce que le caractère exaspérant du personnage principal (ce qui n'est pas une nouveauté chez Rohmer, on le sait, mais Béatrice Romand est particulièrement brillante dans le rôle de la "ch..." et avait d'ailleurs reçu un Prix d'Interprétation à Venise) contamine le plaisir habituel que nous ressentons devant les jeux du "maître du marivaudage... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,