17 juin 2017

Séance (tardive) de rattrapage : "The Nice Guys" de Shane Black

A la différence de la majorité de mes contemporains, je ne suis pas trop fan de Shane Black, malgré de belles références de scénariste ("Last Action Hero", quand même...) : un joli démarrage avec l'étonnant "Kiss Kiss Bang Bang", porté par ses acteurs, immédiatement gâché par son acoquinage débilitant avec les requins de chez Marvel, ne suffit pas à en faire un réalisateur intéressant. Pas d'urgence donc à voir ce "Nice Guys", sorte de standard du film de dimanche soir dépressif devant la télé, quand l'esprit critique est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juin 2017

"All Nighter" de Gavin Weasel : nuit pâle...

On se lance dans "All Nighter", avec l'espoir d'y trouver une version un peu moins "bas du front" des désormais habituelles pitreries américaines sur les tensions entre gendre et beau-père. La construction de l'intrigue en forme d'enquête sur une disparition, justifiant une visite de la nuit angelena, laisse un temps espérer une chronique moderne de la vie des trentenaires matinée de thriller... Si l'on ajoute au générique l'excellent JK Simmons et un Emile Hirsch qu'on a plaisir à retrouver dans un registre différent, tous les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2017

La culture des navets dans la Police française : "Raid Dingue" de Dany Boon

Godard aurait dit à peu près "qu'il vaudrait toujours mieux regarder un mauvais film américain qu'un mauvais film ouzbek" : l'état du cinéma français fait que malheureusement cet aphorisme vaut désormais pour notre production nationale... Moi qui critique souvent violemment la comédie populaire américaine pour sa vulgarité et son conformisme, je viens de me prendre une bonne leçon en regardant ce "Raid Dingue" - qui a, si je ne me trompe, été un succès raisonnable : résultat, cinq minutes de romcom acceptables - grâce à une certaine... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2017

"Les Gardiens de la Galaxie, Vol 2" de James Gunn : papaoutai ?

Le premier "Gardiens de la Galaxie" avait échappé à mon aversion désormais viscérale envers les productions Marvel, grâce à une certaine légèreté, un décalage assez sain par rapport au cahier des charges standard du film de super-héros qui lamine depuis une décennie le cinéma "de divertissement" made in Hollywood. C'est donc dans un esprit plutôt positif que j'ai abordé cette suite... qui s'est rapidement révélée souffrir du syndrome classique des deuxièmes volets d'une franchise juteuse : on refait la même chose, en plus gros (plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 janvier 2017

Séance de rattrapage : "Un Petit Boulot" de Pascal Chaumeil

Si "Un Petit Boulot" est une jolie petite réussite en termes de cinéma populaire, une réussite comme le cinéma français n'en propose pas tant que cela, ce n'est pas parce que Pascal Chaumeil, mort après avoir terminé ce film, fait se rencontrer les Frères Coen avec Ken Loach, comme l'on dit les publicitaires qui ont vainement tenté d'attirer le public avec ce slogan maladroit. C'est parce que, au-delà de sa mise en scène indubitablement précise et efficace, il bénéficie du talent d'acteurs impeccables, qui jouent à la perfection ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 décembre 2016

"Papa ou Maman 2" de Martin Bourboulon : pusillanimité...

J'ai lu ça et là les habituelles critiques fainéantes déplorant qu'en France autant qu'aux USA, on se laisse aller à la facilité des "suites" au lieu de "créer" de nouveaux sujets. Le triomphe de la série TV depuis maintenant deux décennies démontre au contraire la validité artistique d'un récit qui suit ses personnages sur le long terme, et la chronique "familiale" d'une séparation, comme c'est la cas ici, est évidemment un argument idéal pour répéter, enrichir et renouveler l'attachement des spectateurs envers des personnages et des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 décembre 2016

Hitchcock en Blu-ray Discs : "The Trouble with Harry" (1955)

A mon avis l'un des films les moins satisfaisants de la riche et longue filmographie de Hitchcock, "Mais qui a tué Harry ?" souffre d'abord de l'échec patent des tentatives humoristiques répétées, qui n'arracheront qu'occasionnellement un faible sourire de la part d'un spectateur vite accablé d'ennui devant ce mol et stérile exercice de style. Si l'on imagine que Hitch s'est amusé à adapter ce qui est fondamentalement une petite pièce de théâtre grinçante, il est quand même dommage que ce qui en reste au final, c'est surtout un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2016

Revoyons les classiques du cinéma US : "Vous ne l'Emporterez pas avec Vous" de Frank Capra (1938)

Dire qu'on n'a pas aimé un film de Capra revient de nos jours à se faire déconsidérer, voire bannir de la confrérie des cinéphiles de bon goût : pourtant, il me faut bien reconnaître que ce "Vous ne l'Emporterez Pas avec Vous", que je n'avais encore jamais pu voir, m'a fait souffrir, et que les jolies qualités - indéniables - habituelles des films de Capra (la générosité envers les personnages, la finesse des élans romantiques, l’exubérance du happy end qui voit triompher le Bien, etc.) n'ont pas compensé le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 octobre 2016

"Victoria" de Justine Triet : la Vie est Ailleurs...

Il y a quelques très belles choses dans "Victoria" à commencer par Virginie Efira, convaincante en diable dans un rôle finalement assez complexe de "femme moderne" à la fois "successful" (parlons anglais pour ne pas choquer les enfants !) et complètement noyée par le chaos croissant des interférences entre vie intime et vie professionnelle. Ce qu'elle fait dans "Victoria" est remarquable de sincérité, de justesse, c'est même assez novateur, au moins dans le cadre usé de la comedie romantique, genre dans lequel s'inscrit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2016

Séance de rattrapage : "St. Vincent" de Theodore Melfi

"St. Vincent" n'est pas vraiment un bon film. Il est plutôt mal écrit, avec cette prolifération mal maîtrisée de thèmes et d'intrigues, voire de personnages, parfois abandonnés en cours de route (la mort de Sandy en est un exemple rageant). Il est empli de clichés et de lieux communs usés : le lien qui se tisse entre un vieux bourru et un enfant a bien fait l'objet de 250 films (tiens, au hasard, "le vieil homme et l'enfant", "l'été de Kikujiro"...). Pourtant, il est d'une efficacité émotionnelle redoutable : j'ai beaucoup, mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,