08 juin 2018

"Psychokinesis" de Yeon Sang-Ho : Dakgangjeong-Man

Dernier Train pour Busan, son mélange de genres réussi – comme c’est souvent le cas, il faut l’admettre, dans le cinéma sud-coréen - et sa belle énergie nous avaient quand même laissés avec quelques doutes quant au talent de Yeon Sang-Ho, la faute surtout à la lourdeur de ses scènes « sociales ». Et ce n’est pas ce Psychokinesis, film-Netflix qui plus est, qui les lèvera, puisqu’on parle cette fois d’une réussite beaucoup plus discutable : en faisant intervenir dans un contexte socio-politique chargé un père... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 mai 2018

"Place Publique" d'Agnès Jaoui : à l'arrière des berlines...

Les nostalgiques invétérés et ceux qui portent des lunettes roses font grand cas des films passés du duo Bacri-Jaoui, sur le mode : c'était mieux avant ! Faux : Bacri -Jaoui, ça a toujours la même bouillie tiède et fade, célébrée par le beauf éduqué qui croit qu'être cynique remplace l'intelligence. Un temps sauvés par leur partenariat avec le génial Resnais qui réussit à faire de beaux films joueurs à partir de leurs cauchemars neurasthéniques, Bacri-Jaoui reviennent à leur consternante médiocrité avec ce triste "Place Publique",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mai 2018

Séance de rattrapage : "Le Retour du Héros" de Laurent Tirard

Il y a au moins un vrai sujet de satisfaction dans ce "Retour du Héros" pour le cinéphile à jamais amoureux de la virtuosité de la grande comédie hollywoodienne classique, de Lubitsch à Wilder en passant par Hawks : la construction d'un véritable scénario "à l'ancienne", délibérément farfelu mais plutôt réussi avec ces allers-retours entre la brillance de la fiction, de la légende (la femme) et la triste vulgarité de la réalité du siècle, fut-il celui des guerres napoléoniennes (les hommes), et avec cet enchaînement imparable de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 novembre 2017

"Le Sens de la Fête" de Eric Toledano et Olivier Nakache : ma petite entreprise

On connaît bien les dérives du cinéma de Nakache et Toledano, cette gentillesse frôlant la niaiserie, cet idéalisme vis à vis d'une société métissée où le savoir vivre ensemble triompherait des préjugés : leur "Sens de la Fête" n'y échappe malheureusement pas, en particulier du fait d'un happy end inutile, alors que nous aurions voulu voir un cataclysme terminal s'abattre sur cette noce franchement mal embarquée (option Blake Edwards) ou au moins une plongée asphyxiante dans la noirceur qui rôde sans cesse au bord du cadre (option... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2017

"Girls - Saison 6" de Lena Dunham : bye bye, Hannah !

C'est toujours avec une certaine crainte que l'on aborde la dernière saison d'une série aussi "importante" que "Girls", qui même si elle n'a jamais été immensément populaire, et si elle provoque des réactions épidermiques chez nombre de téléspectateurs, a considérablement redéfini la forme et le fond du récit "féministe" contemporain... Et a fait de Lena Dunham une artiste qui compte au sein de sa génération, ce qui était l'objectif avoué de son alter ego fictionnel Hannah... Sans même mentionner qu'elle a placé le délicieux Adam... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2017

"Girls - Saison 5" de Lena Dunham : la meilleure saison ?

... Mais on pouvait compter sur Lena Dunham pour se reprendre après le petit passage à vide la quatrième saison et nous offrir une cinquième collection de 10 épisodes qui s'avère sans aucun doute la meilleure depuis les débuts de la série. Car "Girls" devient ici bien plus tragique, simplement parce que les petits - ou gros - travers de nos héroïnes et de leurs mecs paraissent de moins en moins charmants au fur et à mesure que les années passent et que s'accumulent les défis de la vie "adulte". Car "Girls" est aussi de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 octobre 2017

Séance de rattrapage : "Marie-Francine" de Valérie Lemercier

Il y eut une époque lointaine où Valérie Lemercier trimballait une singularité bienvenue, qui pouvait intriguer (le summum fut pour nous sa collaboration avec The Divine Comedy...). Lointaine oui, car il n'en reste rien dans son incroyablement anodin "Marie-Francine", une accumulation très soft de tous les mauvais poncifs de la comédie française la plus vieillotte. Si on sourit au début devant quelques situations emblématiques de notre société (le licenciement pour cause d'amiante, la famille recomposée, l'achat compulsif sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 août 2017

Les films d'Eric Rohmer passeront-ils l'épreuve du temps ? "Les Rendez-vous de Paris" (1994)

Moins de 10 ans après la réussite que fut "4 Aventures de Reinette et Mirabelle", Rohmer proposait un autre film à sketches, plus traditionnellement basé sur des déambulations (bavardes, bien sûr) dans Paris, ses rues, ses marchés, ses parcs, ses musées. Moins radical que son prédécesseur, "les Rendez-vous de Paris" est aussi un peu moins réussi, surtout à cause d'une seconde partie centrée sur un personnage féminin encore plus insupportable que de coutume, qui semble être une caricature de l'héroïne rohmerienne indécise et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 août 2017

Révisons nos classiques : "Adam's Rib" de George Cukor (1949)

On connaît le féminisme de Cukor, merveilleux portraitiste de femmes, mais "Adam's Rib" (oublions le contre-sens du titre français) le voit passer au militantisme actif en la matière : entre comédie sentimentale, burlesque et film de procès, Cukor ne choisit pas, il a un message à asséner sur les préjugés qui vont jusqu'à influencer les décisions de la Justice, et ne reculera devant rien pour le faire passer au grand public. Film éminemment théâtral, mais magnifié par l'intelligence permanente de la mise en scène de Cukor, "Adam's... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 août 2017

"Wilson" de Craig Johnson : Woody Clowes

Si les tentatives d'adaptation de BD se traduisent généralement par des échecs artistiques, les œuvres de Daniel Clowes, l'un des papes du Comix indie, semblent mieux se prêter à l'exercice : la sobriété distanciée et l'intimisme cafardeux de ses portraits d'être déviants ou à la dérive n'exigent finalement pas grand effort pour être transcrits à l'écran, tels quels. Le piège est évidemment que la facilité de l'exercice dispense le réalisateur d'une quelconque imagination, sans même parler de transcendance, condamnant le film à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,