12 septembre 2021

"Burns on the Wire" de H-Burns : Fidélité à Leonard Cohen ?

« I remember you well in the Chelsea Hotel / You were talkin’ so brave and so sweet / Givin’ me head on the unmade bed / While the limousines wait in the street » (Je me souviens bien de toi au Chelsea Hotel / Tu parlais d’une voix tellement courageuse et douce / Me taillant une pipe sur le lit défait / Pendant que les limousines nous attendaient dans la rue). Commencer un album de reprises de Cohen par l’une de ses phrases les plus célèbres, et celle qu’il a le plus regretté d’avoir écrite, dit-on, a tout l’air... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2021

"Leonard Cohen - Sur un Fil" de Philippe Girard : "Je suis votre Homme !"

Réaliser la biographie d’un musicien ou d’un groupe en BD est un exercice « classique » mais qui semble de plus en plus populaire, mais ce ne sont pas forcément les plus grandes stars qui inspirent les plus grands livres : nul fan du 9ème Art n’oubliera par exemple le magique hommage au saxophoniste de jazz assez méconnu Barney Wilen, "Barney et la Note Bleue" de Loustal et Paringaux, alors que, en parallèle, nombreux sont les ouvrages sur les plus immenses musiciens, classiques ou modernes, qui ont échoué à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2019

"Thanks for the Dance" de Leonard Cohen : la Vie

Je fais partie de ceux que "You Want It Darker" avait (légèrement) déçus : trop préoccupé par Dieu, par la foi, par la judéité, le poète aux portes de la Mort s'interrogeait logiquement sur le sens de son existence. Mais tout un pan, le plus beau à mon sens, de l'Art de Cohen passait à la trappe : son amour des femmes, du sexe, de la danse, de la joie, de la vie. Son humour, terrible mais si réjouissant aussi. Bref, l'album testament sonnait de manière trop monochromatique pour être à la hauteur de l'oeuvre sublime qu'il... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2018

Réécoutons les classiques du Rock : "Songs of Love and Hate" de Leonard Cohen (1970)

"I stepped into an avalanche and it covered up my soul" Les premiers mots de la première chanson du premier album de Leonard Cohen que j'ai écouté. J'avais 15 ans à peine, je crois, et le monde me paraissait un gouffre sans fond dans lequel je brûlais de plonger. Ou une montagne sans sommet à l'assaut de laquelle je savais que j'allais me lancer. Et voilà que le vieux Len (oui, je le trouvais déjà vieux alors qu'il était surtout sage) m'avertissait que j'allais être englouti. Que ça allait être glacial, étouffant, brûlant aussi. Mais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2016

"You Want It Darker" de Leonard Cohen : ... we kill the flame !

[Nodule écrite à la sortie de l'album en Octobre, donc avant le décès de Cohen... Je n'ai pas eu envie d'y changer quoi que ce soit, même si nous savons maintenant qu'il n'y a plus de retour surprise possible... So long, Len !] N'est-ce pas foncièrement malsain d'attendre de notre poète préféré depuis... plus de 40 ans (dans mon cas, au moins), ce fameux album-testament qui sera le dernier clou dans le cercueil de l'un des artistes les plus géniaux et essentiels de "notre musique" ? L'accueil critique consensuel réservé à "You want... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2015

"Can't Forget : A Souvenir of the Grand Tour", un album live de Leonard Cohen : surprises party...

Sans doute commence-t-il à y avoir un peu trop d'enregistrements "live" de Cohen pour qu'on puisse se réjouir vraiment d'un nouvel album comme ce "Can't Forget", au delà de sa pochette laide et hilarante... Pourtant, ce vieux diable réussit encore une fois à introduire dans cette collection hétéroclite de chansons, enregistrées en public ou pendant des séances de répétition, assez de surprises pour justifier notre intérêt (et notre argent dépensé) : la mise en scène théâtrale comme jamais du "mini-opéra" "Field Commander Cohen", la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 octobre 2014

"Popular Problems" de Leonard Cohen : le testament n'en était pas un !

Honnêtement, on n'en avait pas tellement envie, de ce "nouveau Cohen" : "Old Ideas" nous allait bien comme testament impeccable d'une carrière qui avait systématiquement tutoyé les sommets. Et puis la collaboration avec Pat Léonard - on se souvient à peine de ses bidules avec Madonna - faisait un peu froid dans le dos. Et déjà la pochette bien laide pour confirmer nos craintes... Mais en une chanson, la touchante et hilarante "Slow", tous les doutes sont balayés : Len is back, et en pleine forme, malgré une voix qui s'enfonce dans... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2012

"Old Ideas" de Leonard Cohen

Tout le monde sait... que depuis son retour fulgurant sur les scènes du monde entier, Leonard Cohen est au zénith, absolument inatteignable par quelque autre artiste, musicien, compositeur actuel. On n'espérait pourtant plus un "grand" album de sa part, comblés que nous étions par cet interminable "relevé des compteurs" auquel s'affairait le vieux grigou : après tout, depuis "I'm Your Man", sommet surplombant de son oeuvre pourtant déjà colossale, l'inspiration baissait de disque en disque... "Old Ideas" arrive comme un coup de foudre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,