12 septembre 2017

Séance de rattrapage : "Sage Femme" de Martin Provost

Quand on en arrive au générique de fin de "Sage-femme", il me semble qu'on a normalement une question en tête. Une seule : "Qu'est-il arrivé au cinéma français "du milieu", celui de Sautet, de Truffaut ?". Pourquoi est-ce qu'en 2017, avec des acteurs de la trempe de Deneuve, Frot et surtout Olivier Gourmet (le mec qui transcende tout ce qu'il joue), on n'arrive pas à avoir quelque chose qui soit un "vrai" film, qui s'élève au dessus (ou s'enfonce au dessous) des clichés qui composent ce que quelqu'un a pensé être à un moment un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2016

Séance (tardive) de rattrapage : "3 Coeurs" de Benoît Jacquot

J'ai toujours eu des sentiments ambivalents vis à vis du cinéma de Benoît Jacquot, merveilleux directeur d'actrices mais piètre réalisateur de films souvent bancals, frôlant le ridicule dans l'expression maladroite de sentiments forts. Et "3 Coeurs" ne changera rien, puisqu'on y retrouve les mêmes défauts et les mêmes qualités : à partir d'un concept un peu idiot, filmer un mélodrame comme un thriller, musique caricaturale à l'appui pour souligner un suspense qui n'existe pas vraiment, Jacquot loupe systématiquement les scènes... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 décembre 2014

Séance de rattrapage : "L'Homme qu'on Aimait Trop" d'André Téchiné

Oui, on peut rêver du film qu'un Fincher aurait pu composer à partir d'un fait divers aussi riche, complexe et passionnant : l'univers du jeu et du luxe, la mafia calabraise, une riche héritière désaxée, un petit avocat minable, froid et manipulateur, une disparition "antonionienne" jamais expliquée... Ce film là défile dans notre esprit pendant que l'on s'ennuie poliment devant le pensum désarticulé et privé du moindre sens cinématographique que Téchiné nous pondu. Mais l'on peut aussi rêver au film solaire, déchiré et déchirant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 février 2014

Pour l'amour des films de Jacques Demy : "L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la lune" (1973)

"L'événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la lune" a beau partir d'un prétexte des plus osés, voire farfelus, la grossesse masculine (...et ses conséquences "sociales"), il est une vraie petite réussite dans le genre assez peu français de la comédie de situation, genre typiquement américain. La complicité évidente à l'oeuvre dans le (vrai) couple Mastroianni - Deneuve (à la ville), l'amour de Demy pour tous ses acteurs (le film nous offre une bien belle galerie de la galaxie comique française du début des années... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,