05 novembre 2017

"Anthology (Movie Themes 1974-1998)" de John Carpenter : Amateur Hour

Quiconque a tremblé devant les visions d’horreur des chefs d’œuvre fantastiques de John Carpenter, quiconque a vibré devant certaines scènes paroxystiques de ses films les plus belliqueux vénère forcément les thèmes musicaux extraordinairement efficaces qu’il composa (et joua, non sans un degré d’amateurisme rafraîchissant) pour soutenir, voir décupler l’effet de sa mise en scène. Depuis quelques années, Big John, qui ne peut, semble-t-il, plus faire de films, a même accédé à une véritable reconnaissance en tant que musicien,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 février 2016

Revoyons les classiques du cinéma : "The Thing" de John Carpenter (1982)

Mon incompréhension chronique vis-à-vis de ce que beaucoup considèrent comme le chef d'œuvre de John Carpenter - pourtant l'un de mes cinéastes de référence - m'a toujours perturbé. Quatrième visionnage de "The Thing", pour tenter (enfin) d'y voir clair : j'ai compris que deux choses me gênaient dans le film, d'une part l'accumulation de scènes gore répugnantes nous montrant avec force détails les résultats des mutations de "la Chose", et d'autre part l'absence de cohérence dans la contamination des personnages et leurs apparitions /... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2014

Revoyons les classiques du cinéma : "Assaut" (1976) de John Carpenter

"Assaut" s'est révélé avec le temps un film absolument inusable, par la pure simplicité de son thème, inspiré directement de "Rio Bravo", on le sait, mais actualisé à travers la référence aux gangs de L.A. et grâce à sa connotation fantastique, les agresseurs étant réduits à de simples abstractions, sans parler de la sobre beauté de sa mise en scène. Le budget limité dont il disposait n'avait pas empêché Carpenter de travailler en Scope - avec un résultat régulièrement magnifique -, mais avait clairement imposé une discrétion de bon... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2013

La culture des navets venus de l'espace : "Starman" de John Carpenter (1985)

Peu de films de John Carpenter vieillissent mal, grâce à la combinaison gagnante de notre vieux maître du fantastique : mise en scène inspirée, sujets combatifs et budget super limité mais utilisé à bon escient. "Starman" est malheureusement une exception à cette règle, sans doute parce qu'il s'agit du film le plus mainstream de Carpenter, avec une histoire bien trop gentille - même la critique de l'armée US semble bien convenue - et des effets spéciaux ambitieux pour l'époque mais complètement ringardisés de nos jours, que la mise... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 avril 2013

Jalons de l'histoire du cinéma de S.F. : "Ghosts of Mars" de John Carpenter (2001)

Qui se souvient aujourd'hui que John Carpenter ? Lui qui fut longtemps l'un des plus talentueux réalisateurs de "cinéma populaire" (horreur, SF, thrillers, le tout avec des budgets souvent limités...), transcendant régulièrement les limites de ses sujets par la somptueux classicisme de sa mise en scène (l'héritage hawksien auquel il n'a jamais renoncé) et par l'enthousiasme communicatif avec lequel il élève la moindre "boucherie", le moindre "carnage" vers une réflexion touchante sur la nature humaine... En ce sens, et même si... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,