14 novembre 2018

"Better Call Saul - Saison 4" de Vince Gilligan et Peter Gould : "It's all good, man !"

La disparition de Chuck et la conclusion - par la force des choses, même si l'onde de choc du suicide de Chuck va encore causer bien des dégâts dans la vie de Jimmy - de l'intrigue basée sur la relation d'amour et de haine entre les deux frères nous laissent un peu orphelins de la très belle série qu'a été "Better Call Saul" au cours de ses 3 premières saisons. Mais on peut toujours compter sur l'intelligence de Gilligan, et si cette quatrième édition "se contente" de faire converger les différents fils de la fiction (il y en a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 janvier 2018

"Better Call Saul - Saison 3" de Vince Gilligan et Peter Gould : la scène classique de procès...

Avec sa narration enchaînant directement sur le final de la saison précédente et ses deux premiers épisodes minutieux qui demandent au spectateur de retrouver rapidement ses marques dans le dédale de ses deux récits "parallèles", la troisième saison de notre bien aimée "Better Call Saul" démarre de manière un peu moins grandiose que les deux précédentes. La mise en scène - surtout quand Peter Gould est aux manettes - reste brillante d'intelligence, et Odenkirk incarne toujours avec une douceur confondante et une tristesse infinie l'un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 janvier 2017

"Better Call Saul - Saison 2" de Vince Gilligan et Peter Gould : le calvaire de Jimmy McGill

Si la seconde saison de "Better Call Saul" ne bénéficie plus de l'effet de surprise qui nous avait fait placer la première saison au pinacle des séries TV du moment, force est de constater que la série de Gilligan continue à nous enchanter, nous troubler et nous faire rire, bien plus que n'importe quelle autre en ce moment : il semble donc que l'excellence atteinte par l'équipe de "Breaking Bad" dans les dernières saisons continue à se maintenir, que ce soit dans l'écriture, d'une subtilité époustouflante, dans la mise en scène,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2016

"Better Call Saul - Saison 1" de Vince Gilligan et Peter Gould : une première saison complexe et bouleversante

Ouaouh ! Qu'attendions-nous vraiment d'un spin off de l'excellentissime série "Breaking Bad", sinon un peu de "fan service", comme on dit aujourd'hui, autour d'un personnage secondaire pittoresque ? Et nous voici devant une première saison du même niveau que les dernières saisons de "Breaking Bad" (c'est dire la qualité !), avec la même intelligence de mise en scène, au service d'une construction narrative complexe, racontant des histoires à la fois triviales et exemplaires (pour le "mythe", on n'y est pas encore tout-à-fait...)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mars 2014

"Breaking Bad - Saison 5 (2ème partie)" : Voilà, la fin est parfaite...

On avait peur, bien sûr, que Vince Gilligan nous foire son chef d'oeuvre dans la toute dernière ligne droite : ce "Breaking Bad" qu'on a tellement aimé depuis 5 ans, pour son scénario fin, complexe et particulièrement bien articulé, ses interprètes mémorables, sa réalisation bien au dessus des standards de la série TV, etc. etc. ne pouvait pas, ne devait pas nous laisser avec un mauvais goût dans la bouche comme tant d'autres séries... Eh bien, non, pas de souci, comme dans "The Shield", autre série impeccablement conclue, la fin... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2014

"Breaking Bad - Saison 5 (1ère partie)" : un exemple d'intelligence et de subtilité.

La cinquième saison de "Breaking Bad", ou plutôt la demi saison, puisque nous n'avons droit qu'à huit épisodes, se terminant par un excellent cliffhanger mais ne bouclant pas le nouveau fil narratif mystérieusement ouvert par la vision d'un Walter White chevelu et décati dans le premier épisode, est un exemple d'intelligence et de subtilité. Ce n'est sans doute pas la plus excitante ni la plus jouissive de la série, le ton en étant définitivement plus tendu, plus sombre, moins humoristique pour accompagner la dernière étape de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2013

"Breaking Bad - Saison 4" : Chef d'Oeuvre !

Qu'est ce qui fait la brillante excellence de "Breaking Bad", qui touche avec sa quatrième saison à une sorte de perfection dont bien des films de "vrai" cinéma peuvent être jaloux ? La qualité d'une écriture qui ne prend jamais - comme tant d'autres séries qui ne jouent que sur notre addiction - la spectateur pour un gogo à qui on fait tout avaler ? L'excellence d'une interprétation qui permet à ses personnages d'une ambiguïté totale d'évoluer de manière totalement crédible sur la distance ? Une mise en scène parfaitement classique... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2012

"Breaking Bad - Saison 3" : des moments de pur génie !

La troisième saison de "Breaking Bad", peut-être la "dernière" grande série US, alors que la veine semble s'épuiser, en confirme la supériorité sur tous les fronts : scénario puissant, qui ne cède jamais à la facilité, et nous offre trois ou quatre épisodes vraiment sidérants avec des moments de pur génie, interprétation de premier plan (d'ailleurs il me semble que Bryan Cranson et Aaron Paul ont tous deux reçus des Emmy Awards pour cette saison) et surtout mise en scène ambitieuse, plus "cinématographique" que celle de 90% des séries... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,